APRES CONSOMMATION AU RESTAURANT ADELIZ A KASA-VUBU
Un officier de la Police refuse de payer l’addition
lundi 16 avril 2018

On se croirait dans une comédie de Molière. Pourtant, une histoire vraie. Un officier de la Police nationale congolaise (PNC), a délibérément refusé de payer son addition d’une valeur de 276 Usd.
La scène s’est déroulée le vendredi dernier au restaurant " ADELIZ ", situé, à quelques encablures du boulevard Triomphal, dans la commune de Kasa-Vubu.

Selon des témoignages recueillis auprès des autres clients, le colonel a bonnement consommé toute la prestation exigée. Quand on lui a présenté l’addition qui s’élevait à 276 Usd, le colonel refuse de payer. Le maître d’hôtel retourne vers son patron pour lui faire rapport. Ce dernier approche l’officier et lui fait une remise à 250 Usd. Mais malgré cette réduction de 26 Usd, le colonel s’arc-boute sur sa position. Cette fois-ci, il se fâche et se dirige vers sa voiture.
Voyant le colonel s’apprêter à demarrer, soulignent des témoins, le patron du restaurant accourt pour lui exiger d’honorer son addition. Au grand étonnement des clients et du personnel de ADELIZ, le colonel lui administre une gifle. Choqué par ce comportement, le personnel du resto ADELIZ est vite intervenu pour arrêter le colonel. Furieux, ce dernier va plus loin dans son emportement. Il casse des verres, des marmites et autres ustensils du restaurant. Il a aussitôt été mis hors d’état de nuire grâce à l’intervention du numéro 1 de la Police provinciale de Kinshasa.
De nombreux observateurs se demandent comment un haut gradé de la Police peut se comporter de cette manière, alors qu’on lui a même fait une réduction. Connaissant le patron de ADELIZ, poursuivent les habitués du lieu, ce colonel pouvait seulement reconnaitre la dette, quitte à venir payer par la suite.
Indignés et excédés par le comportement ridicule de cet officier, certains clients émettent le vœu de voir la Justice prendre sérieusement en charge ce cas, et obliger le le mise en cause à payer sa facture plus les dommages et intérêts, en faveur du patron de ADELIZ, un restaurant de bonne réputation qui emploie plus d’une dizaine de Congolais. MOLINA

La culture de la Pentecôte est le socle du développement socioéconomique
jeudi 21 juin 2018

(Par l’Ev. Colin NZOLANTIMA) « » INTRODUCTION La culture est souvent définie comme la façon de penser, de parler et d’agir d’un peuple. C’est ce (...)
lire la suite
La RDC compte 534.108 réfugiés, fait savoir le HCR
jeudi 21 juin 2018

Le Haut commissariat des Nations-unies pour le réfugié a annoncé, hier mercredi 20 juin, que la RDC compte actuellement 534.108 réfugiés, soit 62.000 (...)
lire la suite
80% de l’exportation du café échappe au contrôle de l’Etat
mardi 19 juin 2018

La mise en place d’un cadre adéquat est essentielle pour booster la filière du café au Sud-Kivu.« La province a produit plus de 5000 tonnes de café. (...)
lire la suite
La Fondation Friedrich Ebert peut désormais fonctionner en RDC
mardi 19 juin 2018

La Fondation Friedrich Ebert (FFE) peut désormais euvrer en RDC. Ce, après la signature de l’Accord-cadre de coopération intervenue hier lundi 18 (...)
lire la suite
La relance du commerce du café et du cacao au coeur d’un Forum à Kinshasa
mardi 19 juin 2018

Le ministre congolais de l’Economie nationale, Joseph Kapika, a lancé les travaux du tout premier forum national sur le café et le cacao. Ces (...)
lire la suite
80% de l’exportation du café échappe au contrôle de l’Etat
lundi 18 juin 2018

La mise en place d’un cadre adéquat est essentielle pour booster la filière du café au Sud-Kivu.« La province a produit plus de 5000 tonnes de café. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting