Les enfants de l’école coranique apportent du sourire aux orphelins kinois
lundi 16 avril 2018

Un jour de joie. Un jour de partage. Le samedi 7 avril 2018 restera à jamais gravé dans la mémoire des orphelins kinois qui, grâce aux enfants de l’école coranique, ont passé des moments dont ils se souviendront toujours.

Réunis au sein de la mosquée Rassoul, au numéro 13, de l’avenue Massamba dans la commune de Kintambo, des enfants de l’école coranique ont fait plus qu’apporté des cadeaux. Ils ont apporté également un sourire aux orphelins de toutes les confessions religieuses. Il ne pouvait en être autrement de cette journée qui a coïncidé avec l’anniversaire de l’Imam Ali. Chants, poème et pièce de théâtre ont rythmé la difficile vie de ces 50 enfants orphelins.
Mme Aswan Arbid, porte-parole de l’école coranique, a expliqué que l’Imam Ali, cousin et gendre du prophète Mohamed, est le premier Imam Shiite. Cette qualité lui vaut d’être surnommé l’Emir des croyants. Cet Imam a calqué sa vie sur celle du prophète ainsi que celle de sa famille. Le partage avec les enfants orphelins est une recommandation du Saint Coran. Allah a attiré à plusieurs reprises l’attention des croyants sur la manière de se comporter envers les orphelins.

SOURCE DE JOIE
Dans la Surate verset 220, il est écrit que "…et il les interrogea au sujet des orphelins leur dit de faire du bien et des bonnes actions." C’est ce qui explique ce beau moment inoubliable de partage entre les Orphelins et les élèves de l’école coranique. Ce repas ne les a pas seulement rassemblés, mais il les a unis aussi. Le souhait, selon la porte-parole de l’école coranique, est de voir ces actions de la communauté libanaise être relayées par les autres communautés. Car, il faut respecter l’être humain non pas parce qu’il est ton frère dans la religion mais par le fait qu’il vit dans le même environnement que toi.
Pour ces orphelins, qui ont peint leur quotidien à travers une pièce de théâtre, cette journée a été un moment unique de joie. En l’absence des parents, ils savent désormais qu’ils peuvent compter sur des hommes de bonne volonté que compte notre société. Ces jouets qu’ils ont reçus des mains de leurs amis sont des symboles forts de fraternité. Désormais, ils savent qu’ils ne sont pas seuls au monde. Ils pourront toujours compter sur les enfants de la communauté libanaise qui leur tendront la main.
Didier KEBONGO

Une rescapée d’Ebola raconte les péripéties vécues par sa famille autour de cette pandémie
vendredi 22 juin 2018

Une patiente qui a survécu à Ebola à Bikoro, à l’Equateur, a préféré délier sa langue. Marie-Vincent s’est confiée auprès des services des MSF. Dans son (...)
lire la suite
Les infrastructures, domaine clé de la coopération sino-africaine dans la réduction de la pauvreté
jeudi 21 juin 2018

BEIJING, 20 juin (Xinhua) — Calestous Juma, ancien professeur de l’Université de Harvard, avait souligné dans un article datant de 2012 que les (...)
lire la suite
EPS : les deux premières années du secondaire s’appelleront désormais 7ème et 8ème année de l’éducation de base
lundi 11 juin 2018

* Par ailleurs, les élèves de la 7ème année suivront des programmes du domaine d’apprentissage des sciences de l’éducation de base dès le mois de (...)
lire la suite
RDC : les 7 géants miniers menacent de recourir à des moyens juridiques
vendredi 8 juin 2018

La résolution 1515 ( XV ) du 15/12/1960 relative à " l’action concertée en vue du développement économique des pays économiquement peu développés " par (...)
lire la suite
L’ambassadeur de la Corée du sud favorable à la dénucléarisation de la péninsule coréenne
jeudi 7 juin 2018

* Le chef du département des Relations internationales de l’Unikin salue les qualités intellectuelles de Ki-Chang Kwon. L’ambassadeur de la (...)
lire la suite
Moni Della exige la libération de Gecoco Mulumba
jeudi 7 juin 2018

Pour un coup de gueule doublé d’un S.O.S c’en est un. L’opposant Moïse Moni Della n’en peut plus de voir un Gecoco Mulumba gravement malade détenu en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting