FACE A LA CONTROVERSE AMBIANTE
Machine à voter : la Cenco propose la certification par des experts nationaux et internationaux
lundi 16 avril 2018

* Par ailleurs, elle redoute la montée des tensions identitaires à la suite du débat sur la double nationalité.

A l’approche des élections, les évêques de la RD Congo sont inquiets du débat identitaire qui agite la classe politique congolaise ces derniers temps. Ils l’ont dit vendredi 13 avril dans un communiqué sanctionnant les travaux de "l’Assemblée générale ordinaire de l’institution financière et des Oeuvres de Développement".

"Le débat engagé sur la problématique de la double nationalité en rapport avec les élections préoccupe également la CENCO. Elle redoute la montée des tensions identitaires et l’instrumentalisation de la Justice pour des règlements des comptes politiques", renseigne le document.
La Cenco attire particulièrement l’attention de l’opinion sur cette question de double nationalité pour laquelle la loi, insiste-t-elle, doit être appliquée de manière impartiale. "Personne n’est au-dessus de la loi qui doit être appliquée de manière impartiale",lit-on dans le communiqué signé par le SG de la CENCO,l’abbé Donatien N’shole.
Le débat sur la double nationalité s’est cristallisé depuis l’ouverture de l’information judiciaire par le Procureur général de la République contre l’opposant Moïse Katumbi. La justice accuse le gouverneur honoraire de l’ex-Katanga de faux et usage de faux pour avoir exercé ses fonctions alors qu’il avait acquis la nationalité italienne.
Si la justice confirme les faits, le candidat de "Ensemble" court le risque de ne pas concourir à la présidentielle de décembre 2018 conformément à la constitution. "Pour lui, s’en est fini", a récemment déclaré le Secrétaire permanent du PPRD, parti présidentiel, provoquant une vague de protestations dans le camp de soutien à Moïse Katumbi.

CERTIFICATION DES MACHINES A VOTER
Dans le même document, les prélats catholiques ne comprennent pas que les préalables exigés dans l’Accord de la Saint Sylvestre pour la tenue des élections transparentes et apaisées se font toujours attendre.
Il s’agit, principalement, "du volet décrispation". Pour l’épiscopat, "ne pas les mettre en pratique, c’est compromettre le processus électoral et hypothéquer les élections, unique voie de sortie de la crise actuelle".
Par ailleurs, les évêques s’étonnent surtout que les points majeurs du processus électoral devant faire l’objet d’un consensus politique, n’aient toujours pas trouvé solution. Le cas de la machine à voter proposée par la Centrale électorale divise davantage la classe politique. Le débat va même, selon les évêques, au-delà des frontières nationales et touche le pays de fabrication desdites machines.
C’est ainsi que pour rassurer toutes les parties prenantes au processus sur le volet technique et juridique, la CENCO propose la certification des machines à voter par des experts nationaux et internationaux. A en croire les évêques catholiques, cela diminuerait les suspicions de tricherie et de fraude massive dénoncées déjà à haute et intelligible voix par une bonne frange de la classe politique. Ci-dessous, le texte du point de presse de la CENCO. Didier KEBONGO

Une rescapée d’Ebola raconte les péripéties vécues par sa famille autour de cette pandémie
vendredi 22 juin 2018

Une patiente qui a survécu à Ebola à Bikoro, à l’Equateur, a préféré délier sa langue. Marie-Vincent s’est confiée auprès des services des MSF. Dans son (...)
lire la suite
Les infrastructures, domaine clé de la coopération sino-africaine dans la réduction de la pauvreté
jeudi 21 juin 2018

BEIJING, 20 juin (Xinhua) — Calestous Juma, ancien professeur de l’Université de Harvard, avait souligné dans un article datant de 2012 que les (...)
lire la suite
EPS : les deux premières années du secondaire s’appelleront désormais 7ème et 8ème année de l’éducation de base
lundi 11 juin 2018

* Par ailleurs, les élèves de la 7ème année suivront des programmes du domaine d’apprentissage des sciences de l’éducation de base dès le mois de (...)
lire la suite
RDC : les 7 géants miniers menacent de recourir à des moyens juridiques
vendredi 8 juin 2018

La résolution 1515 ( XV ) du 15/12/1960 relative à " l’action concertée en vue du développement économique des pays économiquement peu développés " par (...)
lire la suite
L’ambassadeur de la Corée du sud favorable à la dénucléarisation de la péninsule coréenne
jeudi 7 juin 2018

* Le chef du département des Relations internationales de l’Unikin salue les qualités intellectuelles de Ki-Chang Kwon. L’ambassadeur de la (...)
lire la suite
Moni Della exige la libération de Gecoco Mulumba
jeudi 7 juin 2018

Pour un coup de gueule doublé d’un S.O.S c’en est un. L’opposant Moïse Moni Della n’en peut plus de voir un Gecoco Mulumba gravement malade détenu en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting