Henri Michel, disparition d’une légende française
mercredi 25 avril 2018

RFI a lâché la triste nouvelle en fin de matinée. Henri Michel n’est plus. La légende du FC Nantes, international et sélectionneur français, est décédée à l’âge de 70 ans. Personnage central du football tricolore des années 70, il aura marqué son temps et une génération. " C’est avec une immense tristesse que la Fédération Française de Football a appris ce matin la disparition d’Henri Michel. Il a connu une carrière remarquable de joueur et d’entraîneur " s’est exprimé Nöel Le Graët dans un communiqué publié sur le site de la FFF.

Henri Michel, ancien joueur (58 capes, 4 buts) et sélectionneur de l’équipe de France (1984-1988), est décédé ce matin à l’âge de 70 ans.

HOMMAGE A HENRI MICHEL
A l’heure où le football se colorisait à la télévision, le FC Nantes, emmené par son capitaine et élégant meneur de jeu, se dressait comme le principal rival du grand Saint-Etienne. Arrivé en 1966 à l’âge de 19 ans sur les bords de l’Erdre depuis le club de sa ville natale, Aix-en-Provence, Henri Michel ne quittera les Canaris qu’en 1982 avec trois titres de champion de France (1973, 1977 et 1980) et une Coupe de France sous le bras (1979). Il aura porté le maillot du club à 532 reprises en Ligue 1 (640 fois toutes compétitions confondues), un record qu’il co-détient avec Jean-Paul Bertrand-Demanes, gardien à la même période, pour 81 buts marqués (6e meilleur buteur de l’histoire du FCN).
Il y a trois jours à la Beaujoire, il était même élu "Canari des 75 ans" du club mais n’avait pu se rendre au rendez-vous des anciennes gloires. Et pour cause, la maladie avait définitivement pris le dessus.
Annoncé en exclusivité à la Beaujoire hier pour les 75 ans du Club, le ’Boss’ Henri Michel a été désigné "Canari des 75 ans"

MERITE ?
International français à 58 reprises (pour 4 buts marqués) dont il fut aussi 10 fois capitaine, "Mickey" participera à la Coupe du Monde 1978 en Argentine. Mais c’est déjà l’heure de passer le relais à la génération Platini. Ce dernier n’avait d’ailleurs pas hésité à lui faire comprendre qu’il ferait bientôt partie du passé dès sa première sélection face à la Tchécoslovaquie en 1976.
Un coup-franc indirect se présente dans la surface de réparation. Platini à Michel : "Passe-moi la balle et j’la mets au fond. " Le ballon termine dans la lucarne. L’ancien attendra 1980 pour fêter sa dernière cape. L’heure est au passage sur le banc de touche. Michel prend en main l’équipe de France Olympique en 1982 avec qui il remportera la médaille d’Or deux ans plus tard aux JO de Los Angeles en battant le Brésil 2-0. Entre lui et le Brésil, c’est déjà une histoire d’amour. Ce sacre intervient un mois tout juste après la victoire française à l’Euro 1984. Michel Hidalgo quitte son poste et Michel prend logiquement la suite. " C’est la disparition d’un gars de qualité à tout point de vue, il était beau comme tout, il était gentil, agréable et intelligent, c’était un homme de qualité aussi bien dans ce qu’il savait faire dans le football et surtout comme ami " dit aujourd’hui Hidalgo à RTL.
Arrive la Coupe du Monde 1986 où l’équipe de France fait partie des sérieux outsiders. La bande à Platini-Rocheteau-Tigana-Giresse joue sa dernière carte pour tenter d’être enfin champion du Monde. Sous les ordres d’Henri Michel, ils s’arrêteront en demi-finale, éliminés encore à une fois par la RFA et finiront 3es. Mais en quart de finale, les Bleus réaliseront un match d’anthologie en venant à bout du grand Brésil de Socrates, Zico et autre Falcão. Ce match, qui se termine aux tirs au but (1-1, 4-3 t.a.b.), est encore considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands de l’histoire des Bleus. Les lendemains seront moins chantants pour le sélectionneur. Sans sa génération dorée, la France ne se qualifie pas pour l’Euro 1988. Un putsch s’organise même dans le dos d’Henri Michel après un nul des Bleus à Chypre 1-1.
Il est alors débarqué et remplacé par... Michel Platini. " La seule raison de mon éviction a été mon refus d’accepter la venue de Claude Bez, président de Bordeaux à l’époque, comme "super-intendant" du groupe France. Et on me l’a fait payer. Le nul à Chypre n’a été qu’un prétexte pour me virer ", expliquait-il au Parisien en 2002.

CANTONA : " HENRI MICHEL N’EST PAS LOIN D’ETRE UN SAC A MERDE"
Après cette amère expérience, Michel devient éphémère entraîneur d’un PSG(1990/1991) qui attend sa reprise par Canal Plus. Il choisit l’exil et prend en main diverses sélections, en Afrique notamment mais aussi quelques clubs (Al Nasr en Arabie Saoudite, Raja Casablanca au Maroc, Zamalek en Egypte).
Le "Sorcier Blanc" parvient à qualifier le Cameroun, le Maroc et la Côte d’Ivoire aux Coupes du Monde 1994, 1998 et 2006 où il sort dès le premier tour à chaque fois. Avec les Éléphants de Drogba en 2006, il atteint aussi la finale de la CAN. Il quitte la sélection du Kenya en 2012 à cause de soucis de santé. Ce sera son dernier poste.
Outre son parcours, Michel aura été au cœur de quelques anecdotes amusantes. Il y aura d’abord cette photo prise en compagnie de Bob Marley à l’été 1980 où le chanteur posera avec le mythique maillot jaune et vert Europe 1. En tournée en France, la star jamaïcaine sollicite le FC Nantes pour taper du ballon. " C’était un petit match après l’entraînement, un petit cinq contre cinq. On avait joué avec des petits buts et c’était très agréable. Bob Marley et son groupe étaient réellement passionnés de football ", se souvenait Gilles Rampillon dans les colonnes de So Foot.
Voir l’image sur Twitter

FOOTBALL. QUAND HENRI MICHEL JOUAIT AVEC BOB MARLEY
VOIR LES AUTRES TWEETS DE OUEST-FRANCE 44

Autre fait marquant, c’est son altercation par médias interposés avec Eric Cantona. Non convoqué par Michel en équipe de France en 1988, le jeune attaquant d’alors avait traité le sélectionneur de "sac à merde".
" Je lisais un truc de Mickey Rourke, parce que c’est un gars que j’adore, qui disait que le mec qui s’occupe des oscars est un sac à merde. Je pense qu’Henri Michel n’en est pas loin.
" La fédération suspend Canto pendant un an. " Je suis triste oui. C’est grave de porter des jugements comme cela et c’est ce que je regrette le plus " avait d’abord réagi Henri Michel, avant de calmer le jeu quelques mois plus tard " Il m’a pratiquement traité de sac à merde. " Oui c’était pas loin... Maxime Barbaud

Un trio arbitral seychellois pour officier le match V.Club- Al Masry ce mercredi à 17h00
mardi 23 octobre 2018

Le trio arbitral seychellois, dirigé par Bernard Camille va officier la demi- finale retour de la 15ème Coupe de la Confédération de ce mercredi 24 (...)
lire la suite
Volleyball/ : Canon de Ndjili en demi-finales de la zone 4
mardi 23 octobre 2018

Fortune diverse pour les clubs RD-congolaise de volley-ball, engagés en 5ème édition du Championnat d’Afrique des Clubs champions (CACC) de la zone 4 (...)
lire la suite
Bianco Kibuila : « J’encourage les Congolais à pratiquer le squash, un sport très bénéfique pour la santé »
mardi 23 octobre 2018

Médaillé d’argent en Afrique du Sud, champion national de squash en huit éditions d’affilée, Bianco Kibuila n’a pas d’égal dans cette discipline en (...)
lire la suite
Dcmp désillusionné par Mazembe (0-3), Renaissance ouvre enfin son compteur but après 6 journées
lundi 22 octobre 2018

Le Tout- Puissant Mazembe de Lubumbashi a atomisé le Daring Club Motema Pembe de Kinshasa, hier dimanche 21octobre, au stade des Martyrs de la (...)
lire la suite
Mukuna et Nsingi fument le calumet de la paix
vendredi 19 octobre 2018

* A la suite de cette paix de braves, la crise au sein du FC Renaissance trouve, désormais, une issue. Le président de la Fédération congolaise de (...)
lire la suite
24ème Linafoot : Après sa défaite 0-1 contre Dcmp, le calvaire continue pour le FC Renaissance
jeudi 18 octobre 2018

Le Football Club Renaissance n’arrive toujours pas à décoller en cette 24ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot). Les oranges de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting