APRES LE MASSACRE DES ADF LE WEEK-END DERNIER SUR LA ROUTE BENI-KASINDI
Le député Paul Muhindo projette une nouvelle motion de défiance contre le ministre de la Défense
jeudi 26 avril 2018

Les pressions venant de toutes parts sur les députés nationaux du caucus du Nord-Kivu ont atteint leur paroxysme après le massacre, par les ADF, de 6 personnes samedi dernier sur la route Beni-Kasindi. Les islamistes ougandais ont par la suite pris des otages et incendié des camions de type Poids-lourds. Il n’en fallait pas plus pour que le député Paul Muhindo envisage de réactiver sa motion de défiance contre le ministre de la Défense nationale Atama Tabe, Cette démarche avait été rejetée par une motion d’ordre de la députée MP Vicky Katumwa.

C’est ce qu’a annoncé Paul Muhindo qui met en avant ce dernier massacre des ADF auquel, demeurer insensible apparaitrait comme une trahison. C’est le gouvernement qui doit être interpelé par le biais du ministre de la Défense, celui-là même qui a la charge de sécuriser les populations. Après ce nouveau massacre des ADF à Beni, plusieurs voix sont montées au créneau pour exiger de l’Assemblée nationale le réalignement de la motion de défiance contre le ministre de la Défense nationale.
C’est notamment le cas de la fédération des "Femmes-leaders de l’Est" qui ont adressé leur mémorandum au Président de l’Assemblée nationale pour protester contre le rejet de la motion de défiance contre le ministre de la Défense nationale.
A Beni-même, après le massacre du week-end dernier, la motion de défiance de Paul Muhindo a plus que jamais entièrement repris son actualité. Son initiateur passe même pour un héros. C’est ce discours qui a été entendu lundi et mardi derniers lors des journées de deuil par ville morte organisée par la Société civile de Beni et bien suivi par les populations de Beni-Territoire dont le chef-lieu est Mbau et jusqu’à Butembo, à 55km de là.
A cette occasion, le Révérend-Pasteur Gilbert Kambale, Président de la Société civile de Beni exige la réactivation de la motion défiance de Paul Muhindo contre le ministre de la Défense nationale dans les meilleurs délais. Sans quoi il serait envisagé des actions comme celle de ce jour. Ce que la Société civile exige du gouvernement congolais, c’est l’arrêt immédiat des massacres qui continuent dans la région de Beni. Une situation que nul ne peut accepter.
Pour sa part, Nyonyi Bwana Kawa, le Maire de la ville de Beni exhorte la population à avoir confiance dans son Armée et à collaborer avec celle-ci. Il n’y a que cette Armée et pas un autre. Il faut la soutenir dans les opérations périlleuses qu’elle mène contre les terroristes des ADF qui seront bel et bien vaincus. KANDOLO M.

L’inflation hebdomadaire du 24 au 29 décembre 2018 située à 0,155% au niveau national
lundi 31 décembre 2018

L’inflation hebdomadaire s’est située à 0,155% au niveau national et 0,145% à Kinshasa, indique l’Institut national de la statistique (INS) dans un (...)
lire la suite
Elections : La RDC ferme ses frontières terrestres, lacustres et fluviales le 30 décembre
vendredi 28 décembre 2018

Un communiqué officiel du ministère de l’Intérieur et Sécurité, daté de jeudi 27 décembre, annonce la fermeture des frontières terrestres, lacustres et (...)
lire la suite
Gode Muamba fête Noël avec les enfants de l’orphelinat « Carlino »
vendredi 28 décembre 2018

Le président de la Fraternité Bana Mont-Amba (FRABAMA), Godé Muamba Mushi Mpaku, et sa famille ont fêté Noël avec les pensionnaires de l’orphelinat « (...)
lire la suite
La NSCC invite la CENI à avancer les vraies motivations de sa décision
vendredi 28 décembre 2018

La nouvelle société civile congolaise (NSCC) a donné sa lecture sur la situation politique actuelle en RDC. Au cours d’une conférence de presse tenue (...)
lire la suite
Kwilu : Balabala se déchaîne sur son adjoint autour des témoins du FCC à la CENI
jeudi 27 décembre 2018

*Pour certains observateurs, la démarche du coordonnateur provincial de la plateforme présidentielle frise la rébellion. Dans un élément sonore (...)
lire la suite
Kongo-Central : près de 50 morts dans un accident de circulation à Kisantu
mercredi 26 décembre 2018

Près de cinquante personnes sont mortes dans un accident de circulation qui s’est produit lundi 24 décembre dans la cité de Kisantu, au (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été entièrement financées par le Gouvernement congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting