SELON UN RAPPORT DU FIDA SUR LA REGION ASIE ET PACIFIQUE
SELON UN RAPPORT DU FIDA SUR LA REGION ASIE ET PACIFIQUE
mardi 8 mai 2018

Un rapport du Fonds international de développement agricole (FIDA) intitulé "RemitSCOPE-Remittance markets and opportunities -Asia and the Pacific a dévoilé son secret sur le transfert d’argent dans la région Asie et Pacifique. " Selon ce dernier, en 2017, les travailleurs migrants ont envoyé 256 milliards de dollars US à leurs familles dans la région Asie et Pacifique. Le montant transféré profite à environ 320 millions de membres de ménages résidant dans la région, pour la plupart en milieu rural rapporte un communiqué de cet organisme spécialisé des Nations unies.

Le FIDA va présenter son nouveau rapport "RemitSCOPE", au Forum mondial sur les transferts d’argent, l’investissement et le développement-Asie-Pacifique qui s’ouvre ce mardi 8 mai à Kuala Lumpur.
Le Forum réunira, du 8 au 10 mai, plus de 300 décideurs politiques, acteurs du secteur privé et dirigeants de la société civile. Les participants se pencheront sur la voie à suivre pour améliorer les envois de fonds.
Le rapport qui sera présenté note que " les marchés des envois de fonds doivent encore évoluer si l’on veut que les familles puissent pleinement tirer parti de ces flux ".
D’après le spécialiste principal en envois de fonds au FIDA cité par la source " la promesse d’innovation technologique sur le marché des envois de fonds est susceptible d’entraîner une transformation profonde au profit des centaines de millions de bénéficiaires de ces flux. Mais on l’attend encore" . Pour M.De Vasconcelos , "les barrières réglementaires obsolètes imposées tant à l’envoi qu’à la réception de fonds contribuent à gonfler et à rendre moins transparents les coûts des 2 milliards de transactions réalisées chaque année, dont la plupart ne s’élèvent qu’à 200 à 300 USD".
Il estime que ces barrières rendent plus aléatoire et plus difficile la conversion des envois de fonds en épargne et en investissement.
Selon le rapport, le coût des transferts d’argent en faveur de la région n’a diminué que de 0,67% depuis 2015, pour s’élever à 6,86% en 2017, soit plus du double du taux de 3% fixé par la communauté internationale dans ses objectifs de développement durable, concernant les couloirs de transfert à fort volume. Lorsque les coûts de transfert sont moins élevés, les familles ont plus d’argent à leur disposition.
Les coûts de transfert varient considérablement d’une région à l’autre, fait savoir le rapport. "Les taux pratiqués dans les petits Etats insulaires du Pacifique sont particulièrement élevés, puisqu’ils atteignent 8,9% du montant envoyé. En Asie de l’Est, le taux est de 8,26%, mais il est particulièrement faible entre la Fédération de Russie et l’Asie centrale, à savoir, 1,21% ".
Le rapport précise que les transactions espèces-espèces restent de loin la forme de transfert d’argent la plus courante. " Ce n’est que récemment que la technologie a commencé à faire évoluer les marchés, avec l’introduction des virements de compte à compte dans le cadre d’opérations numériques. Il y a maintenant plus de 1 million de points de paiement dans la région, ce qui témoigne du développement de la numérisation des transactions", révèle le document du FIDA.
Pour favoriser la numérisation des transferts, le spécialiste du FIDA pense qu’il devra y avoir « une collaboration entre les organismes de réglementation et les entreprises du secteur privé. Ce qui conduira à harmoniser les cadres juridiques et réglementaires entre les pays d’une part, et d’autre part, d’encourager la conception de produits répondant aux besoins des clients ".
Quant à l’utilisation de l’argent envoyé, l’étude démontre que "quelque 70% des fonds envoyés est consacré à la satisfaction des besoins élémentaires, en l’occurrence, la nourriture, les vêtements, les soins de santé et l’éducation".
M. De Vasconcelos, souhaite que "les 30% restants, soit 77 milliards d’USD, soient épargnés et investis dans des actifs ou des activités génératrices de revenus, afin d’aider les familles à renforcer leurs moyens d’existence et à construire leur avenir ".
Pour le FIDA, les envois de fonds sont particulièrement utiles dans les zones rurales où la pauvreté est la plus élevée. Selon les estimations, 40% de la valeur totale des envois de fonds effectués dans le monde seraient destinés à des zones rurales. Cependant, dans la région Asie et Pacifique, les fonds envoyés sont destinés de manière disproportionnée à des pays essentiellement ruraux comme le Népal (81%), l’Inde (67%), le Vietnam (66%), le Bangladesh (65%), le Pakistan (61%) et les Philippines (56%). Les envois de fonds vers les zones rurales sont généralement plus coûteux en raison des dépenses liées à l’installation de points d’accès dans des endroits éloignés.

WWW.REMITSCOPE. ORG : NOUVEAU SITE INTERNET DU FIDA

Par ailleurs un nouveau portail internet du FIDA sur les envois de fonds a été mis en ligne hier lundi 7 mai. Dénommé www.remitscope.org, ce nouveau site internet, indique la source, a pour ambition d’aider les décideurs et le secteur à transformer les marchés des envois de fonds afin de promouvoir des transactions moins chères, plus rapides et plus sûres, notamment à destination des zones rurales.
Dans ce site, on peut y trouver le rapport synthétisé, les dernières données et les analyses relatives aux envois de fonds et aux profils du marché des envois de fonds dans 50 pays. DINA BUHAKE

Parrsa : un budget de plus de 63 millions de dollars adopté pour l’exercice 2019
vendredi 28 décembre 2018

Le Comité de pilotage du Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole (PARRSA) s’est réuni hier jeudi 27 décembre à la Maison (...)
lire la suite
2018 : les taux de change sont restés globalement stables, indique le CPM
lundi 24 décembre 2018

COMMUNIQUE Le Comité de Politique Monétaire s’est réuni, ce vendredi 21 décembre 2018, pour sa onzième réunion ordinaire de l’année sous la présidence (...)
lire la suite
RDC : la Zone de Libre Echange, le Tarif préférentiel et les Règles d’origine du COMESA au menu d’un atelier
jeudi 20 décembre 2018

Des opérateurs économiques membres de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) ont été sensibilisés aux notions de "Zone de Libre-Echange" (ZLE), de (...)
lire la suite
Nord-Kivu : 53 millions USD du FIDA pour appuyer le secteur agricole et rural
vendredi 30 novembre 2018

Le Fonds international de développement agricole (FIDA), institution spécialisée du système de l’ONU, va financer à hauteur de 53 millions de dollars (...)
lire la suite
Les réserves internationales de novembre en hausse de 6,36 millions Usd, renseigne le CPM
jeudi 29 novembre 2018

Le Comité politique monétaire s’est réuni le mardi 27 novembre dernier, sous la présidence du Gouverneur de la banque centrale du Congo, Déogratias (...)
lire la suite
La RDC attend le quitus du FMI pour obtenir plus d’appuis financiers
vendredi 23 novembre 2018

La crise économique et financière que connaissent plusieurs Etats africains suite à la baisse des prix des matières premières est aussi d’actualité en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été entièrement financées par le Gouvernement congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting