Une équipe d’experts quitte Kinshasa ce mercredi pour Bikoro
mercredi 9 mai 2018

La fièvre hémorragique d’Ebola refait surface en République démocratique du Congo. En témoigne le ministère de la Santé publique qui s’est appésanti sur les résultats des analyses réalisées à l’INRB. C’est dans ce cadre qu’une équipe d’experts va se rendre ce mercredi 9 mai à Bikoro, dans l’ex-province de l’Equateur où ces cas avérés ont été signalés.

Le ministère de la Santé publique vient de confirmer la présence en RDC de la maladie à virus Ebola stéréotype Zaïre par RT-PCR. Ce, après avoir prélevé et analysé cinq échantillons à l’INRB le dimanche 06 mai dernier. Parmi les cinq échantillons analysés, deux se sont révélés positifs à la maladie.
Pour ce faire, le ministère de la santé vient de prendre toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola sur le territoire national.
Dès aujourd’hui mercredi 09 mai, une équipe d’experts du niveau central quittera Kinshasa pour Bikoro, avec un lot d’équipements appropriés pour superviser les investigations et l’organisation de la riposte sur le terrain, révèle un communiqué du ministère.
Une équipe locale du ministère de la Santé est déjà à pieds d’œuvre pour l’organisation de la prise en charge des cas, la recherche et le suivi des contacts, indique une source sur place à Bikoro.

UNE RESURGENCE DE PLUS

La RDC fait de nouveau face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale. Etant à sa neuvième épidémie de cette nature, le pays dispose des ressources humaines bien formées en cette matière qui ont toujours été en mesure de maitriser rapidement les épidémies précédentes, a rassuré le ministère.
Ainsi, depuis la notification des cas le 3 mai dernier, aucun décès n’a été rapporté ni parmi les cas hospitalisés ni parmi le personnel de santé, a mentionné le communiqué du ministère.
Le même le jeudi 3 mai, la division provinciale de la santé de l’Equateur a notifié au niveau central du ministère de la santé 21 cas de fièvre avec des signes hémorragiques. De même, les 17 décès communautaires dans l’aire de santé d’Ikoko Impenge, située dans la zone de santé de Bikoro, province de l’Equateur.
Mathy MUSAU

Elections : l’UDPS parle d’une seule voix
mardi 23 octobre 2018

Augustin Kabuya d’abord le weekend, ensuite Jean-Marc Kabund hier lundi à l’émission "Le débat" sur Top Congo, soutiennent sans ambigüité, la logique (...)
lire la suite
Le FCC en meeting à Tata Raphaël le samedi 27 octobre
lundi 22 octobre 2018

*Rassuré par les « réponses techniques crédibles » de la CENI au sujet de la machine à voter et des électeurs sans empreintes digitales, Néhémie (...)
lire la suite
Controverse autour du contrôle parlementaire
vendredi 19 octobre 2018

*Face à cet exercice qui n’a rien produit tout au long de la législature, des voix s’élèvent pour appeler les députés à placer le curseur sur les (...)
lire la suite
Kinshasa s’interroge sur les motivations des autorités angolaises
jeudi 18 octobre 2018

Quarante-huit heures après le Conseil des ministres, dirigé par le président de la République, le Vice-premier ministre en charge des Affaires (...)
lire la suite
Expulsés d’Angola : Le gouvernement actionne le Fonds spécial d’assistance humanitaire
mercredi 17 octobre 2018

Le gouvernement va porter assistance aux ressortissants congolais expulsés sans façon d’Angola. La décision a été prise au cours de la dix-huitième (...)
lire la suite
Ramaphosa : les dessous de l’annulation de sa venue à Kinshasa
mardi 16 octobre 2018

On l’attendait hier lundi 15 octobre à Kinshasa, mais l’attente a été longue et vaine. Annoncé au XIème Sommet de la Grande Commission mixte République (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting