Une équipe d’experts quitte Kinshasa ce mercredi pour Bikoro
mercredi 9 mai 2018

La fièvre hémorragique d’Ebola refait surface en République démocratique du Congo. En témoigne le ministère de la Santé publique qui s’est appésanti sur les résultats des analyses réalisées à l’INRB. C’est dans ce cadre qu’une équipe d’experts va se rendre ce mercredi 9 mai à Bikoro, dans l’ex-province de l’Equateur où ces cas avérés ont été signalés.

Le ministère de la Santé publique vient de confirmer la présence en RDC de la maladie à virus Ebola stéréotype Zaïre par RT-PCR. Ce, après avoir prélevé et analysé cinq échantillons à l’INRB le dimanche 06 mai dernier. Parmi les cinq échantillons analysés, deux se sont révélés positifs à la maladie.
Pour ce faire, le ministère de la santé vient de prendre toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola sur le territoire national.
Dès aujourd’hui mercredi 09 mai, une équipe d’experts du niveau central quittera Kinshasa pour Bikoro, avec un lot d’équipements appropriés pour superviser les investigations et l’organisation de la riposte sur le terrain, révèle un communiqué du ministère.
Une équipe locale du ministère de la Santé est déjà à pieds d’œuvre pour l’organisation de la prise en charge des cas, la recherche et le suivi des contacts, indique une source sur place à Bikoro.

UNE RESURGENCE DE PLUS

La RDC fait de nouveau face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale. Etant à sa neuvième épidémie de cette nature, le pays dispose des ressources humaines bien formées en cette matière qui ont toujours été en mesure de maitriser rapidement les épidémies précédentes, a rassuré le ministère.
Ainsi, depuis la notification des cas le 3 mai dernier, aucun décès n’a été rapporté ni parmi les cas hospitalisés ni parmi le personnel de santé, a mentionné le communiqué du ministère.
Le même le jeudi 3 mai, la division provinciale de la santé de l’Equateur a notifié au niveau central du ministère de la santé 21 cas de fièvre avec des signes hémorragiques. De même, les 17 décès communautaires dans l’aire de santé d’Ikoko Impenge, située dans la zone de santé de Bikoro, province de l’Equateur.
Mathy MUSAU

Le tandem Fatshi -Katumbi opposé à un nouveau dialogue
mercredi 23 mai 2018

* « Si J. Kabila n’applique pas l’Accord de la Saint-Sylvestre, il y aura une transition sans lui », entonnent en choeur, le leader de l’UDPS et le (...)
lire la suite
Gare au risque d’embrasement !
mardi 22 mai 2018

* Pour prévenir tout débordement ou toute récupération malveillante en cette période si politiquement sensible, le Gouvernement invité à vite trouver (...)
lire la suite
Le Premier ministre Bruno Tshibala est formel : "Pas d’énergie, pas de développement"
mardi 22 mai 2018

"Le développement économique et social d’un pays est inconcevable sans l’énergie, en d’autres termes pas d’énergie, pas de développement ", a déclaré le (...)
lire la suite
Nangaa rassure, Fatshi alerte
lundi 21 mai 2018

* Que cacherait ce pessimisme du leader de l’Udps, exprimé depuis l’Europe ? A un peu plus de sept mois de la tenue des élections en RD Congo, (...)
lire la suite
J. Kabila pérennise les acquis de la souveraineté légués par Mzee
vendredi 18 mai 2018

* Tel est le constat fait hier par Jean-Pierre Kambila au cours d’une conférence-débat. 17 mai 2018, la République démocratique du Congo commémore (...)
lire la suite
CENI : l’UDPS présente son candidat rapporteur
mercredi 16 mai 2018

*De l’avis des observateurs, les textes et la jurisprudence plaident pour le parti de Fatshi. Du nouveau dans le feuilleton « tentative de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting