GRACE A UN FINANCEMENT DE LA MONUSCO AUX VICTIMES D’EXPLOITATION SEXUELLES
Nord-Kivu : près de 490 femmes apprennent des métiers pour leur réintégration sociale
jeudi 10 mai 2018

Près 490 femmes, victimes d’abus et exploitation sexuels commis dans le territoire de Masisi, sont admises à l’apprentissage de divers métiers pour leur réintégration sociale, dans le cadre d’un projet financé par la Monusco à hauteur de 175.000 USD. C’est le mardi 8 mai dernier que la mission onusienne a lancé ce projet à Sake, à 27 Km à l’ouest de Goma.

Parmi les bénéficiaires de ce projet, on note des prostituées. Elles vont apprendre la coupe et couture, la pâtisserie ou la culture des champignons pour "gagner dignement leurs vies", apprend-t-on.
La Directrice exécutive adjointe de l’Unicef, Fatoumata Ndiaye, a salué "l’ampleur du courage" des victimes à se reconstruire. Pour sa part, la directrice de cabinet de la Cheffe de la MONUSCO en RDC, Nancee Oku Bright, a mis en garde tout le personnel du système des Nations-unies contre les mauvaises conduites, prévenant que tout acte d’abus sexuel ne restera pas impuni.
" C’est quelque chose qu’on doit arrêter. C’est très important d’arrêter et c’est ça le message. Vous serez punis quand vous faites cela. Et c’est le système qu’on est en train de mettre en place", a-t-elle expliqué.
Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Luitahichirwa, qui était également présent à la cérémonie du lancement de ce projet, a plaidé pour que ce genre d’initiatives s’étende à d’autres agglomérations touchées par cette problématique.
"Ce projet d’assistance aux victimes d’abus et exploitation sexuels" est une initiative de la Monusco, en collaboration avec une ONG locale, œuvrant pour la défense des droits humains. Il a été lancé en présence des victimes, d’une délégation de l’UNICEF venue de New-York, des représentants de la MONUSCO, du Gouvernement provincial ainsi que des chefs coutumiers.

A MASISI, LES HUMANITAIRES APPELES A ASSISTER DES FAMILLES SINISTREES
Dans un autre chapitre, toujours dans la province du Nord-Kivu, l’Association des volontaires pour la paix et le développement communautaire (AVOPADECO), appelle les humanitaires à assister "en urgence", au moins 4.800 familles de différents villages des groupements Kibabi et Ufamandu 1er, en territoire de Masisi.
Selon cette ONG qui a alerté les humanitaires, ces personnes vivent dans des conditions difficiles depuis environ deux mois, après de fortes pluies qui se sont tombées dans la région, a rapporté, mardi 8 mai dernier, une dépêche de la radiookapi.
"Pour l’instant, ils ont besoin d’aide alimentaire, car ils ont faim. Deuxièmement, ce sont des agriculteurs. Ils ont besoin des semences. En troisième lieu, il faut les aider avec des non vivres, parce qu’ils ont tout perdu", a décrit le responsable de cette ONG, Bakorakora Ndachompenzi.
Il souligne que les habitants de ces villages ont tout perdu lors de ces pluies diluviennes : récoltes, maisons, bétails."Nous demandons aux humanitaires d’aller les assister en urgence car ils ont déjà fait longtemps sans assistance. On peut aider cette population, en réhabilitant des axes routiers endommagés", a proposé Bakorakora Ndachompenzi.
Certains tronçons de l route sont endommagés à cause des glissements de terrain, rendant le trafic difficile. Ce qui ne permet pas à ces personnes de se ravitailler auprès des villages voisins. MOLINA

Des prévenus dos au mur face à leurs vidéos d’audition
mercredi 15 août 2018

Le procès Kamwina Nsapu branche Kinshasa a atteint une étape décisive. Après plusieurs audiences consacrées à l’analyse des relevés d’appels, l’heure (...)
lire la suite
Des immondices utilisées dans la lutte contre les érosions à Kindele
mercredi 15 août 2018

Des véhicules à bennes basculantes, de la Division urbaine de l’Office des voiries et drainage (OVD) chargés de ramassage des immondices se (...)
lire la suite
Mgr Luc Gillon immortalisé par un buste
mardi 14 août 2018

Bâtisseur et fondateur de l’ex-Université Lovanium, actuelle Université de Kinshasa, Mgr Luc Gillon était jusque-là méconnu des générations récentes (...)
lire la suite
Des orphelins de Kinshasa en soirée caritative
mardi 14 août 2018

Il est des structures sans but lucratif qui tentent de redonner, tant soit peu, du sourire aux plus démunis. Le cas de l’Asbl "Dignité Humaine" par (...)
lire la suite
Un malade d’Ebola confirmé dans la zone de santé de Mandima
mardi 14 août 2018

* Cependant, 74 membres du personnel mis en congé. Le gouverneur de la province d’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, a confirmé, hier lundi (...)
lire la suite
La Fondation Deogratias Gbaligaza se mobilise pour la cause des drépanocytaires
lundi 13 août 2018

La situation précaire dans laquelle vivent nombre de drépanocytaires en République démocratique du Congo a poussé une poignée de volontaires à se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting