APRES LE MINISTRE DE L’EPSP
Après le ministre de l’EPSP
lundi 14 mai 2018

* Sous la menace des " sanctions plus sévères en cas de récidive ", Lumeya Dhu Maleghi ne peut plus signer d’arrêtés sans l’autorisation du Premier ministre.

Après le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, c’est le tour de son collègue des Affaires foncières d’être blâmé par le Premier ministre. Selon la lettre du chef du Gouvernement datée du 7 mai courant, le ministre Lumeya est coupable d’avoir signé et pris quantité d’arrêtés et de décisions ayant porté atteinte aux droits légitimes des personnes physiques et morales. Et Bruno Tshibala de faire remarquer à son ministre que ses rappels à l’ordre verbaux n’ont pas été suivis par ce dernier.

D’où cette " Mise en garde" assortie de menaces de sanctions beaucoup plus sévères en cas de récidive. Le chef du Gouvernement ne s’arrête pas là. Puisqu’il décide de faire auditer tous les arrêtés ministériels signés par Lumeya Dhu Maleghi depuis qu’il est à la tête des Affaires foncières.
Bien plus, le Premier ministre oblige le ministre Lumeya à lui soumettre désormais tout projet d’arrêté qu’il envisagerait d’initier. Le ministre des Affaires foncières est le deuxième membre du Gouvernement à faire les frais de l’ire du Premier ministre.
Il y a quelques jours, Forum des As s’était fait l’écho d’une sévère mise en garde du chef du Gouvernement à l’endroit du ministre PPRD de l’Enseignement primaire et secondaire pour notamment " insubordination ". Là aussi, Bruno Tshibala a brandi des " sanctions plus dures " à l’encontre de Gaston Musemena en cas de récidive. Le blâme du Premier ministre à son ministre de l’EPS était consécutif à son refus d’acter l’arbitrage dans le conflit de compétences qui l’opposait à son collègue de Formation professionnelle, métier et artisanat.
Reste à savoir ce que recouvre le concept " les sanctions plus sévères ". En tout cas, il n’est pas dans l’intérêt de la République que le Gouvernement devienne un espace de chienlit. Même s’il est estampillé " Cabinet d’union nationale ", le Gouvernement a un chef. Il s’appelle Bruno Tshibala Nzenzhe. FDA

Elections : pari globalement gagné
lundi 31 décembre 2018

* En dépit des incidents constatés çà et là à travers le pays, les Congolais ont voté hier dans un climat relativement apaisé. Malgré une pluie (...)
lire la suite
L’ambassadeur Bart Ouvry a 48 heures pour quitter la RDC !
vendredi 28 décembre 2018

C’est l’escalade, entre la RDC et l’Union européenne (UE). Kinshasa,par la voix du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et (...)
lire la suite
Elections oui, mais dans la paix
jeudi 27 décembre 2018

« Les scrutins sont un moment important, certes, mais ils ne sauraient justifier que le sang des Congolais coule encore », fait remarquer cet (...)
lire la suite
Mgr Ambongo : Pour la RDC, "la vraie paix exige les élections le 30 décembre"
mercredi 26 décembre 2018

La messe de Noël est traditionnellement un des moments que choisit l’église catholique rd congolaise pour adresser un message fort aux Congolais et, (...)
lire la suite
CENI : Le dernier lot de bulletins à Kinshasa depuis samedi
lundi 24 décembre 2018

* Avec l’arrivée de ces imprimés, il n’y a plus d’obstacle à la tenue d’élections le 30 décembre. Plus rien ne devrait s’opposer à l’organisation des (...)
lire la suite
Lamuka ne boycottera pas le scrutin
samedi 22 décembre 2018

* Mais la plateforme qui porte la candidature de Fayulu rassure qu’elle ne permettra pas un autre ajournement après le 30 décembre. La coalition (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été entièrement financées par le Gouvernement congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting