APRES LE MINISTRE DE L’EPSP
Après le ministre de l’EPSP
lundi 14 mai 2018

* Sous la menace des " sanctions plus sévères en cas de récidive ", Lumeya Dhu Maleghi ne peut plus signer d’arrêtés sans l’autorisation du Premier ministre.

Après le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, c’est le tour de son collègue des Affaires foncières d’être blâmé par le Premier ministre. Selon la lettre du chef du Gouvernement datée du 7 mai courant, le ministre Lumeya est coupable d’avoir signé et pris quantité d’arrêtés et de décisions ayant porté atteinte aux droits légitimes des personnes physiques et morales. Et Bruno Tshibala de faire remarquer à son ministre que ses rappels à l’ordre verbaux n’ont pas été suivis par ce dernier.

D’où cette " Mise en garde" assortie de menaces de sanctions beaucoup plus sévères en cas de récidive. Le chef du Gouvernement ne s’arrête pas là. Puisqu’il décide de faire auditer tous les arrêtés ministériels signés par Lumeya Dhu Maleghi depuis qu’il est à la tête des Affaires foncières.
Bien plus, le Premier ministre oblige le ministre Lumeya à lui soumettre désormais tout projet d’arrêté qu’il envisagerait d’initier. Le ministre des Affaires foncières est le deuxième membre du Gouvernement à faire les frais de l’ire du Premier ministre.
Il y a quelques jours, Forum des As s’était fait l’écho d’une sévère mise en garde du chef du Gouvernement à l’endroit du ministre PPRD de l’Enseignement primaire et secondaire pour notamment " insubordination ". Là aussi, Bruno Tshibala a brandi des " sanctions plus dures " à l’encontre de Gaston Musemena en cas de récidive. Le blâme du Premier ministre à son ministre de l’EPS était consécutif à son refus d’acter l’arbitrage dans le conflit de compétences qui l’opposait à son collègue de Formation professionnelle, métier et artisanat.
Reste à savoir ce que recouvre le concept " les sanctions plus sévères ". En tout cas, il n’est pas dans l’intérêt de la République que le Gouvernement devienne un espace de chienlit. Même s’il est estampillé " Cabinet d’union nationale ", le Gouvernement a un chef. Il s’appelle Bruno Tshibala Nzenzhe. FDA

Elections : l’UDPS parle d’une seule voix
mardi 23 octobre 2018

Augustin Kabuya d’abord le weekend, ensuite Jean-Marc Kabund hier lundi à l’émission "Le débat" sur Top Congo, soutiennent sans ambigüité, la logique (...)
lire la suite
Le FCC en meeting à Tata Raphaël le samedi 27 octobre
lundi 22 octobre 2018

*Rassuré par les « réponses techniques crédibles » de la CENI au sujet de la machine à voter et des électeurs sans empreintes digitales, Néhémie (...)
lire la suite
Controverse autour du contrôle parlementaire
vendredi 19 octobre 2018

*Face à cet exercice qui n’a rien produit tout au long de la législature, des voix s’élèvent pour appeler les députés à placer le curseur sur les (...)
lire la suite
Kinshasa s’interroge sur les motivations des autorités angolaises
jeudi 18 octobre 2018

Quarante-huit heures après le Conseil des ministres, dirigé par le président de la République, le Vice-premier ministre en charge des Affaires (...)
lire la suite
Expulsés d’Angola : Le gouvernement actionne le Fonds spécial d’assistance humanitaire
mercredi 17 octobre 2018

Le gouvernement va porter assistance aux ressortissants congolais expulsés sans façon d’Angola. La décision a été prise au cours de la dix-huitième (...)
lire la suite
Ramaphosa : les dessous de l’annulation de sa venue à Kinshasa
mardi 16 octobre 2018

On l’attendait hier lundi 15 octobre à Kinshasa, mais l’attente a été longue et vaine. Annoncé au XIème Sommet de la Grande Commission mixte République (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting