APRES LE MINISTRE DE L’EPSP
Après le ministre de l’EPSP
lundi 14 mai 2018

* Sous la menace des " sanctions plus sévères en cas de récidive ", Lumeya Dhu Maleghi ne peut plus signer d’arrêtés sans l’autorisation du Premier ministre.

Après le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, c’est le tour de son collègue des Affaires foncières d’être blâmé par le Premier ministre. Selon la lettre du chef du Gouvernement datée du 7 mai courant, le ministre Lumeya est coupable d’avoir signé et pris quantité d’arrêtés et de décisions ayant porté atteinte aux droits légitimes des personnes physiques et morales. Et Bruno Tshibala de faire remarquer à son ministre que ses rappels à l’ordre verbaux n’ont pas été suivis par ce dernier.

D’où cette " Mise en garde" assortie de menaces de sanctions beaucoup plus sévères en cas de récidive. Le chef du Gouvernement ne s’arrête pas là. Puisqu’il décide de faire auditer tous les arrêtés ministériels signés par Lumeya Dhu Maleghi depuis qu’il est à la tête des Affaires foncières.
Bien plus, le Premier ministre oblige le ministre Lumeya à lui soumettre désormais tout projet d’arrêté qu’il envisagerait d’initier. Le ministre des Affaires foncières est le deuxième membre du Gouvernement à faire les frais de l’ire du Premier ministre.
Il y a quelques jours, Forum des As s’était fait l’écho d’une sévère mise en garde du chef du Gouvernement à l’endroit du ministre PPRD de l’Enseignement primaire et secondaire pour notamment " insubordination ". Là aussi, Bruno Tshibala a brandi des " sanctions plus dures " à l’encontre de Gaston Musemena en cas de récidive. Le blâme du Premier ministre à son ministre de l’EPS était consécutif à son refus d’acter l’arbitrage dans le conflit de compétences qui l’opposait à son collègue de Formation professionnelle, métier et artisanat.
Reste à savoir ce que recouvre le concept " les sanctions plus sévères ". En tout cas, il n’est pas dans l’intérêt de la République que le Gouvernement devienne un espace de chienlit. Même s’il est estampillé " Cabinet d’union nationale ", le Gouvernement a un chef. Il s’appelle Bruno Tshibala Nzenzhe. FDA

Le tandem Fatshi -Katumbi opposé à un nouveau dialogue
mercredi 23 mai 2018

* « Si J. Kabila n’applique pas l’Accord de la Saint-Sylvestre, il y aura une transition sans lui », entonnent en choeur, le leader de l’UDPS et le (...)
lire la suite
Gare au risque d’embrasement !
mardi 22 mai 2018

* Pour prévenir tout débordement ou toute récupération malveillante en cette période si politiquement sensible, le Gouvernement invité à vite trouver (...)
lire la suite
Le Premier ministre Bruno Tshibala est formel : "Pas d’énergie, pas de développement"
mardi 22 mai 2018

"Le développement économique et social d’un pays est inconcevable sans l’énergie, en d’autres termes pas d’énergie, pas de développement ", a déclaré le (...)
lire la suite
Nangaa rassure, Fatshi alerte
lundi 21 mai 2018

* Que cacherait ce pessimisme du leader de l’Udps, exprimé depuis l’Europe ? A un peu plus de sept mois de la tenue des élections en RD Congo, (...)
lire la suite
J. Kabila pérennise les acquis de la souveraineté légués par Mzee
vendredi 18 mai 2018

* Tel est le constat fait hier par Jean-Pierre Kambila au cours d’une conférence-débat. 17 mai 2018, la République démocratique du Congo commémore (...)
lire la suite
CENI : l’UDPS présente son candidat rapporteur
mercredi 16 mai 2018

*De l’avis des observateurs, les textes et la jurisprudence plaident pour le parti de Fatshi. Du nouveau dans le feuilleton « tentative de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting