AVEC LE CONCOURS DE LA POLICE NATIONALE
Kidnaping à Kinshasa : Henri Mova instaure bientôt le contrôle des voitures ’’ketch’’
mardi 15 mai 2018

Le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité est déterminé à mettre un terme aux kidnappings et aux braquages d’armes, devenus réguliers dans les taxis de marque Toyota IST communément appelés ’’ketch’’. C’est dans ce cadre qu’Henri Mova a tenu une réunion le samedi dernier avec les responsables des services de sécurité. Réunion à l’issue de laquelle s’est dégagée l’option d’instaurer bientôt à Kinshasa un contrôle des voitures ’’ketch’’, révèle un communiqué de presse du ministère, diffusé à travers les réseaux sociaux.

C’est dans cette optique que la Police Nationale Congolaise (PNC) a annoncé, hier lundi 14 mai, le début d’une ’’vaste opération" de fouilles et de contrôle des véhicules "ketch", entre 16 et 21 heures à travers la capitale. Cette opération que va diligenter le Commissariat provincial de la police ville de Kinshasa sera menée ’’dans l’unique objectif de garantir la sécurité de la population kinoise’’, précise un communiqué de la PNC. Ce sera l’occasion de lutter contre les enlèvements et braquages qui deviennent récurrents dans la capitale, fait remarquer le signataire du communiqué.
Dans ce document, le chef de la police à Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a demandé aux détenteurs de ces véhicules"d’obtempérer aux instructions des patrouilleurs" et aux usagers de "sereinement informer les policiers s’ils sont inquiétés",relaye à cet effet Actualite.cd.

UN CHRONOGRAMME D’ACTIONS CONCRETES
Cette mesure, qui intervient au lendemain de la réunion stratégique qu’ont tenue les chefs des services de sécurité de Kinshasa, à l’initiative du Vice-Premier ministre Henri Mova, a permis aux participants d’analyser les modes opératoires de ces brigands armés qui terrorisent la population.
C’est au cours de cette rencontre qu’a été levée l’option de lancer, dès ce lundi, le contrôle des véhicules "ketch" qui assurent le transport en commun à Kinshasa. Il a été confié au Centre de Coordination des Opérations la tâche de superviser une équipe technique autour du Patron de la Police Générale, Dieudonné Amuli, et déterminer un chronogramme d’actions concrètes, précise à cet effet le communiqué de presse du ministère de l’Intérieur.
"Le Gouvernement provincial de Kinshasa a la responsabilité d’initier l’opération d’identification des véhicules du transport en commun afin de les distinguer de ceux qui commettent les forfaits", a déclaré à ce propos ministre provincial de l’Intérieur et de la Population de la ville de Kinshasa, Emmanuel Kwete, à l’issue de la séance de travail avec le Vice-Premier ministre Henri Mova. Yves KALIKAT

Des analystes saluent l’indépendance de la Haute Cour
lundi 21 janvier 2019

Au lendemain du prononcé de l’arrêt de la Cour constitutionnelle dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 janvier, confirmant la victoire (...)
lire la suite
Grand’messe des ministres européens des Affaires étrangères aujourd’hui à Bruxelles
lundi 21 janvier 2019

L’élection du cinquième président de la République démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi oblige certains partenaires de la RDC qui avaient (...)
lire la suite
L’AFDC-A, le premier du top 5
lundi 21 janvier 2019

* Le regroupement de Bahati est suivi du PPRD, de l’AAB et de l’UDPS/Tshisekedi. Après la présidentielle, le jeu politique se joue au niveau des (...)
lire la suite
Les douloureuses vérités des urnes et les vertus immuables du christianisme
lundi 21 janvier 2019

(Romains 8, Romains 13 et 1 Timothée 2 ; 1-4) " Si la sentinelle voit venir l’épée et ne sonne pas la trompette, si le peuple n’est pas averti et (...)
lire la suite
Malgré quelques problèmes logistiques, les Congolais ont voté
lundi 31 décembre 2018

Hier dimanche 30 décembre, les Congolais – exceptés ceux de Beni, Butembo, au Nord Kivu et de Yumbi (Maï-Ndombe) étaient allés aux urnes pour choisir (...)
lire la suite
Victime des tripatouillages aux législatives, Emery Okundji appelle ses électeurs au calme
lundi 31 décembre 2018

Le Rassemblement Kasa-Vubu, dirigé par Joseph Olenghankoy, crie au scandale à l’issue des scrutins d’hier dimanche 30 décembre.Selon des sources, ce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting