LE RESEAU « TOILE D’ARAIGNEE » EST FORMEL
« La loi sur les Télécoms et les TIC dépouille l’opérateur public »
mardi 15 mai 2018

Le projet de loi sur les télécommunications et les technologies de l’information et de la communication, votée la semaine dernière à l’Assemblée nationale, était au centre d’une journée de réfléxion organisée par l’ongd "Toile d’araignée".

Selon Jérôme Sekana, coordonnateur de cette association qui regroupe les journalistes économiques d’investigations à Kinshasa, ce texte dépouille, en réalité, l’opérateur public. Procédant à une analyse comparative de ce projet de loi issu du Gouvernement et à celui voté à la chambre basse du Parlement, le numéro un de « Toile d’araignée » est formel : l’Assemblée nationale en votant le projet de loi sur les télécoms et les TIC a dépouillé l’opérateur public de toutes ses prérogatives au profit du secteur privé.
Pour Jérôme Sekana, la commission qui a analysé ce texte de loi dénie entre autres à l’Etat congolais le droit de gérer les infrastructures de base et brade la souveraineté du pays.
Ce projet de loi empêche l’opérateur public de jouer son rôle régalien : celui de maîtriser tout le trafic entrant et sortant de son territoire national, fait remarquer le porte-étendard de « Toile d’araignée », cette plateforme qui s’adonne à lancer des alertes sur la gouvernance du pays.
Par ailleurs, l’orateur du jour a dénoncé le fait que la licence 4G soit bradée en RDC à la modique somme de 20 millions d’USD la pièce, pendant que certains pays la vendent à des centaines des millions d’USD.
Ainsi, le coordonnateur de « Toile d’araignée » a invité le gouvernement central à surseoir la vente de la 4G et à mettre en place une commission d’experts qui pourra examiner la question à fond avant de proposer un prix raisonnable.
Jérôme Sekana a, dès lors, lancé un appel à l’endroit des sénateurs qui doivent examiner ce projet de loi en deuxième lecture. Selon lui, les élus des élus doivent se comporter en véritables patriotes en privilégiant l’intérêt supérieur de la nation.
Les participants à cette rencontre ont suivi la projection d’un documentaire qui démontre l’importance des télécoms sur la sécurité et la sûreté du pays. S’en est suivi un débat de haut niveau afin d’éclairer la lanterne des uns et des autres. Mathy MUSAU

La NSCC lance un nouveau projet sur la promotion de la culture démocratique en milieu rural
lundi 10 décembre 2018

La Nouvelle société civile congolaise (NSCC) a procédé au lancement officiel du projet intitulé "engagement des détenteurs des droits pour la culture (...)
lire la suite
Ciblage et contrôle des conteneurs : une formation professionnalisante organisée par l’Institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) du 11 au 14 décembre 2018
lundi 10 décembre 2018

L’Afrique de l’Ouest et du Centre connaît depuis les années 2000 une croissance exponentielle de la conteneurisation accompagnée par une (...)
lire la suite
Le bishop Bwalya invite les chrétiens à être favorables au son de la rédemption
jeudi 6 décembre 2018

Le bishop Bwalya Laishi, pasteur responsable de l’Eglise méthodiste unie de Kitwe, en Zambie, invite les chrétiens à être favorables au son de la (...)
lire la suite
Kinshasa : 300 pasteurs de l’église "Gagneurs d’âmes" sensibilisés à la machine à voter
mercredi 5 décembre 2018

Au total, 300 pasteurs ont été sensibilisés au processus électoral et à l’utilisation de la machine à voter. C’était hier mardi 4 décembre, dans la (...)
lire la suite
Nord Ubangi : les machines à voter affichent complet
mercredi 5 décembre 2018

Le Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) de la CENI dans la province du Nord Ubangi, M. Blaise Likongo, a réceptionné et présenté, à l’autorité (...)
lire la suite
RDC : l’ambassade américaine à Kinshasa rouverte au public
mercredi 5 décembre 2018

L’ambassade américaine à Kinshasa a annoncé mardi la réouverture de ses portes au public, après huit jours de fermeture en raison d’une " possible (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting