ENVIRONNEMENT
Les invités à la Cop 24 plaident pour des négociations égales
mercredi 16 mai 2018

Les négociations sur le climat de l’ONU, qui se sont tenues à Bonn, ont pris fin le vendredi 10 mai dernier, sur une note optimiste. Ces assises organisées en perspective de la COP24, qui se tiendra à Katowice en Pologne au mois de décembre, ont été assez révélatrices.

Pour lever les équivoques qui persistent sur certains points, un cycle de négociations supplémentaires prévu à Bangkok en septembre prochain, offrira une nouvelle occasion de résoudre les problèmes délicats, tels que les finances et le renforcement de l’ambition, avant la grande messe de Pologne.
Parlant pour le compte du WWF, Mark Lutes, a noté "des progrès constants, bien qu’inégaux, dans les négociations. Les choses se mettent en place pour la pleine mise en œuvre de l’Accord de Paris. Cela est évident à la fois avec les règles et la réduction de l’écart des émissions. Mais, le financement reste la clé pour obtenir de bons résultats à Katowice », indique-t-il dans un communiqué émis par le Fonds mondial de la Nature.
« Tenir l’engagement de 100 milliards de dollars, et obtenir un signal d’ici la COP24 pour plus d’argent pour le Fonds vert pour le climat sera essentiel pour des plans climatiques plus ambitieux d’ici 2020.Le leadership politique doit désormais jouer un rôle plus actif jusqu’à la COP24, si l’on veut réaliser des progrès tangibles dans le domaine des finances, en augmentant l’ambition et la différenciation », a souligné Mark Lutes,.

MISE EN APPLICATION DU DIALOGUE "TALANOA"
La COP24 est un moment clé pour assurer la pleine mise en œuvre de l’Accord de Paris. Les travaux de Bonn ont permis aux parties prenantes de progresser dans l’élaboration du texte (base des négociations) pour les règles de mise en œuvre de l’Accord de Paris. Les pays doivent assurer des progrès substantiels sur les questions délicates lorsqu’ils se retrouveront à Bangkok.
Telle qu’annoncé, lors de la 23ème conférence sur le climat, par le Premier ministre fidjien, la mise en place du Dialogue Talanoa a permis de créer un esprit de coopération et de mettre en évidence de nombreuses opportunités pour les pays. Occasion aussi d’intensifier leurs efforts pour réduire les émissions. Garder l’élan généré par ce dialogue devrait être parmi les priorités de la COP24, affirment certains invités.
L’action climatique avant 2020, mise en évidence par la signature de la deuxième période d’engagement du protocole de Kyoto (KP2), est lente, renseigne ce communiqué. Ainsi, l’entrée en vigueur enverra un signal fort pour une action climatique renforcée.
L’Érythrée a déposé ses instruments de ratification le 3 mai, devenant le dernier pays à le faire. Au moins 32 autres pays sont nécessaires pour ratifier l’accord, si celui-ci doit entrer en vigueur avant la 24ème Conférence des Parties. Le WWF exhorte tous les pays à agir de toute urgence à ce sujet.
Le financement des pertes subies à cause des impacts climatiques reste non résolu, et la COP24 doit donner un mandat clair aux pays sur cette question. La Conférence sur le réchauffement climatique se tiendra à Katowice, en Pologne, du 3 au 14 décembre de cette année. Une session de négociation supplémentaire a été annoncée pour Bangkok du 3 au 8 septembre de l’année en cours. Fyfy Solange TANGAMU

Mécanisation agricole : le Japon prêt à soutenir l’INPP
vendredi 21 septembre 2018

Le Japon s’est dit prêt à soutenir l’Institut national de Préparation Professionnelle (INPP) à travers des projets destinés à la mécanisation agricole. (...)
lire la suite
Cinq communautés locales obtiennent les droits fonciers sur leurs forêts
vendredi 21 septembre 2018

Cinq communautés locales de la province de l’Equateur se sont vu octroyer, cette semaine, des droits légaux sur leurs forêts. En d’autres termes, (...)
lire la suite
RDC : Sur les 25 % d’enfants enregistrés à l’Etat civil, seuls 14 % détiennent l’acte de naissance
vendredi 21 septembre 2018

La situation de l’enregistrement des enfants à l’État civil en RDC est alarmante. Seuls 25 % des enfants de moins de 5 ans sont enregistrés. (...)
lire la suite
Les journalistes s’engagent à vulgariser le protocole de Maputo par rapport à l’avortement sécurisé
vendredi 21 septembre 2018

L’atelier sur "le renforcement des capacités des professionnels des médias en santé sexuelle et réproductive (SSR) avec comme focus sur les soins de (...)
lire la suite
Rachel Kitsita : la journaliste préférée des internautes
jeudi 20 septembre 2018

Son androïd ne la lâche pas d’une semelle. Partout où elle se rend, Rachel Kitsita Ndongo prend bien la précaution d’emporter dans ses bagages son (...)
lire la suite
Le CSAC pour la régulation des médias numériques
jeudi 20 septembre 2018

La problématique de la régulation des médias numériques en RDC a été au centre d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes en ligne. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting