BAPTISANT HIER, L’OUVRAGE DE L’APNAC-RDC SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Rémy Massamba en appelle à une véritable rédemption de l’homme congolais
jeudi 24 mai 2018

« Le parlementaire et la lutte contre la corruption ». Tel est l’intutilé de l’ouvrage porté sur les fonts baptismaux hier mercredi en la salle de spectacle du Palais du peuple. Ce livre est l’œuvre du Réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC-RDC). C’est le deuxième vice-président de la chambre basse du Parlement qui a baptisé cet opus au nom du speaker de l’Assemblée nationale empêché.

« Par cet ouvrage, j’en appelle vraiment, à une véritable rédemption de l’homme congolais », a déclaré Rémy Massamba qui a saisi cette occasion pour lancer les activités de cette structure à travers toutes les assemblées provinciales.
A entendre le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, ce quatrième ouvrage de l’APNAC-RDC met en exergue la corruption comme un phénomène international existant aussi bien dans les pays riches que dans les nations pauvres. Selon lui, ce livre responsabilise tout le monde devant les actes de corruption. « Le Gouvernement qui doit garantir la vie de ses concitoyens par une gestion transparente et pour sa recevabilité et les cours et tribunaux qui doivent réguler la vie des citoyens par la distribution d’une justice équitable », a expliqué Rémy Massamba.
En tant que responsable d’une institution chargée de la production législative, du contrôle de la gestion de la chose publique, Rémy Massamba a réitéré l’engagement du président Aubin, Minaku à soutenir l’APNAC-RDC et à l’accompagner dans le combat noble qui va restaurer l’homme congolais. « Ceux qui vont aller implanter cette structure sur terrain, sont appelés à sensibiliser la population surtout pendant cette période préélectorale, aux effets néfastes de la corruption et les amener à dénoncer sans complaisance les auteurs et coauteurs quel qu’en soit le prix », a-t-il martelé, Et d’ajouter : « Allez et faites de toutes les Assemblées provinciales, des outils de lutte contre la corruption sous toutes ses formes ».

BIEN-FONDE DE L’OUVRAGE
Le président de l’APNAC-RDC, le député national Jean-Pierre Pasi Zapamba a déclaré qu’à travers ce livre de 91 pages, son réseau attire l’attention des élus sur leur responsabilité individuelle et collective. Ce, a-t-il souligné, pour être le porte-étendard du vote des lois anti-corruption en vue d’en renforcer le contrôle parlementaire pour améliorer la gouvernance de la RDC.
D’après lui, l’objet de cette publication est de sensibiliser les parlementaires et les autres acteurs de la société, à prendre conscience des dégâts causés par ce fléau afin de renforcer les efforts de mobilisation et la contribution à la lutte efficace contre la corruption. Aussi, le livre présente-t-il les fondements organisationnels et fonctionnels, les motivations et les objectifs de la création de ce réseau en 1999 à Kampala en Ouganda.
Par ailleurs, l’ouvrage fait référence à l’existence de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption créée à Ottawa en 2002 pour illustrer le fondement de la nécessaire implication des parlementaires dans la lutte contre la corruption. Il distingue la grande et la petite corruption, en même temps qu’il décrit les institutions et les secteurs les plus vulnérables à la corruption. Il s’agit notamment de l’administration publique, du pouvoir exécutif et du judiciaire, des régies financières, du secteur de l’éducation, des mines, des travaux publics et des finances publiques…
Mathy Musau

Des criminels à Kinshasa pour attaquer des personnalités politiques
mardi 23 octobre 2018

* A 2 mois de la date fatidique du 23 décembre, la CENI et les acteurs politiques appelés à créer les conditions d’un scrutin réellement apaisé. (...)
lire la suite
Le général Sylvano Kasongo relance l’opération de contrôle des véhicules
mardi 23 octobre 2018

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a lancé le dimanche 20 octobre dernier, la deuxième phase de (...)
lire la suite
Mende et Atundu ciblés hier par des assaillants toujours en cavale
mardi 23 octobre 2018

Plus de peur que de mal. Les porte-paroles du gouvernement et de la Majorité présidentielle ont été les cibles des assaillants qui ont pris d’assaut (...)
lire la suite
Le projet de loi de reddition des comptes 2017 envoyé à la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale
mardi 23 octobre 2018

* L’exécution du Budget 2017 s’est soldée par un excédent, signe de la rigueur budgétaire, souligne Henri Yav. Kinshasa, 22 octobre 2018 (ACP).- Le (...)
lire la suite
Antonio Guterres exprime son indignation
mardi 23 octobre 2018

Par un communiqué signé hier par Farhan Haq, son Porte-parole adjoint, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se dit indigné par (...)
lire la suite
Elections : Samy Badibanga pour un langage de vérité
lundi 22 octobre 2018

* Toutefois, à J-61, le leader de la plateforme "Les Progressistes", doute de l’organisation du scrutin à la date prévue. D’où, l’indispensable (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting