Cas des évadés d’Ebola à l’hôpital de Wangata : MSF fixe l’opinion
vendredi 25 mai 2018

Trois patients souffrant d’Ebola avaient décidé, volontairement, de quitter le centre d’isolation à Mbandaka entre le 20 et le 22 mai dernier, malgré l’insistance du staff médical de le garder à l’hôpital. Malheureusement, ils ont fini tous, par trouver la mort. Médecins Sans Frontières(MSF) a fait, dernièrement, une déclaration par rapport à ces trois cas des malades.

" Entre dimanche 20 et mardi 22 mai 2018, trois patients ont quitté, de leur propre gré, la zone d’isolation de l’Hôpital de Wangata (Mbandaka), soutenu par MSF et le ministère de la Santé ", révèle le communiqué. Selon cette organisation humanitaire internationale, le premier patient, qui était sur le point d’être guéri, a quitté le centre au soir du dimanche 20 mai.
La source précise que les deux autres malades sont partis de ce centre avec leurs familles dans la nuit du lundi à mardi. L’un d’entre eux est décédé à son domicile. Son corps a été ramené au centre de santé pour " un enterrement sécurisé, assisté par les équipes MSF ". Le deuxième a été ramené au centre le mardi 22 mai et il est décédé la nuit même. Il a été inhumé le 23 mai, selon "les procédures adéquates ".

L’ISOLEMENT DES MALADES : UNE SECURITE POUR TOUS

D’après MSF, "dans les trois cas, tous les efforts ont été faits par le staff sur place pour convaincre les patients, ainsi que leurs familles, de ne pas quitter le centre afin de poursuivre les soins. "Ce qui amène MSF à dire".
Néanmoins l’hospitalisation contrainte ne peut être une solution pour faire face à l’épidémie ". C’est dans cette optique que " les équipes médicales et de promotion œuvrent pour sensibiliser la population locale aux symptômes, l’importance de se rendre rapidement dans les structures de santé et de respecter les mesures d’isolement, afin d’endiguer la propagation de la maladie ". Parce que, pour MSF, si les patients sont pris en charge plus tôt, leurs chances de guérison augmentent et cela limiterait aussi le risque de propagation.
Ebola est une maladie comptée parmi les épidémies les plus mortelles. Son mode de contamination demande que les malades atteints de cette pandémie soient isolés de manière à éviter sa propagation.
Mais vue d’Afrique, particulièrement de la RDC, certains malades interprètent cette mise en quarantaine comme un délaissement. Raison pour laquelle, certains observateurs appellent à une campagne de communication permanente entre le personnel soignant et les malades et leurs familles, en vue de militer ensemble pour l’éradication de ce fléau. Dina BUHAKE

L’UCC s’en va-t-en guerre contre l’analphabétisme écologique
jeudi 21 juin 2018

L’Université Catholique du Congo (UCC) célèbre les 25 ans d’existence de sa Faculté des communications sociales.Prévue pour plusieurs mois, les (...)
lire la suite
Kimbuta lance un ultimatum de 15 jours aux taxis bus
jeudi 21 juin 2018

Les propriétaires des taxis bus ont 15 jours calendrier pour faire identifier leurs véhicules et les peindre en couleur jaune. Ce, conformément aux (...)
lire la suite
Les élèves dénoncent des cas de corruption de surveillants dans certains centres
mercredi 20 juin 2018

D’après certains échos, dans certains coins de la ville, on déplore le laxisme de certains surveillants. Certaines sources déplorent, sans les citer, (...)
lire la suite
Le Docteur Djodjo Kiamodja recommande un médecin de famille
mercredi 20 juin 2018

Médecin de famille : un concept quasiment méconnu en République démocratique du Congo, mais qui vaut son pesant d’or au regard de la déliquescence de (...)
lire la suite
Kinshasa : ces enfants qui font 2 kilomètres à pied pour suivre le Mondial
mardi 19 juin 2018

Bienvenue à Bel air. Ce quartier rural de la commune de la Nsele, à l’Est de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. (...)
lire la suite
Avenue Kapela : la prolifération des bars et terrasses trouble la quiétude des foyers
mardi 19 juin 2018

L’une des artères les plus fréquentées de la commune de Kalamu, l’avenue Kapela est devenue le carrefour des bars et terrasses. Désormais omniprésents (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting