COMMUNIQUE NECROLOGIQUE
Messages & Témoignage
vendredi 1er juin 2018

Suite à la disparition de notre regretté frère MANDUAKILA WANZUNGASA Marcellin à Tunis en date du 21 Mai 2018, la famille MANDUAKILA informe les amis, les proches, les collègues et les professionnels de media que la dépouille mortelle quittera Tunis le 03 juin et arrivera à Kinshasa le 04 juin 2018. Le reste du programme sera communiqué incessamment.

Marcellin Manduakila : plus qu’un "DR", un confident

En 2003, lorsque j’arrive fin parcours à l’Ifasic et décide d’aller apprendre le métier à Forum des As, c’est lui le premier à me recevoir. Etait-il un journaliste, un musicien, un humoriste… Que ce fut difficile à mes débuts dans ce grand quotidien de la capitale de cerner le Rédacteur en chef principal (RCP) d’alors. Le temps aidant, j’ai pu comprendre que celui que j’appellerais un peu plus tard Directeur de Rédaction (DR) était bien au-delà de ses fonctions : ami des jeunes et surtout un vrai Kinois avec qui il ne fallait pas rester longtemps pour détecter son sens de l’humour teinté de la kinoiserie.
Grand chroniqueur politique, Marcellin était aussi un chroniqueur au vrai sens du mot. Parfois taquin, le "DR" savait plutôt mettre de l’ambiance parmi les siens. A la Rédaction comme en dehors des heures de travail, le "vieux" pouvait facilement partager son expérience professionnelle avec ses jeunes interlocuteurs…même si cela se faisait souvent autour d’un verre. La cigarette qu’il aimait tant ne lui enlevait pas le sens d’être au service de nous apprenants. Bien au contraire, cela l’"inspirait" davantage comme lui-même aimait le dire. Du coup, parfois j’étais contraint de lui offrir une bière et quelques tiges de cigarettes pour profiter de ses enseignements.
Libre d’esprit qu’il était, Marcellin me poussait à me confier à lui. Pas seulement quand il s’agissait des questions purement professionnelles. Il m’a appris à m’organiser financièrement. Entre un échange sur la quête du " coupage " et comment s’imposer dans une Rédaction composée de plusieurs journalistes ainés et doués en la matière, je profitais des fois de sa compagnie pour lui tirer un conseil d’aîné sur mon futur mariage, un conflit sur ma famille biologique, comment m’y prendre devant une telle ou telle situation inhérente à la vie humaine… Il n’était pas qu’un "DR", mais également un confident avec qui je pouvais parler sans tabou et demander de l’aide.
"La mort ne sait pas choisir", s’exclamait mon épouse, lorsque je lui ai appris la nouvelle de la disparition de Marcellin. Elle qui, comme moi, a expérimenté le côté « humanitaire » du regretté. Elle qui, alors fiancée, ne comprenait pas comment le " DR " se rabaissait de son rang pour vivre avec des jeunes, notamment moi, son futur mari. Elle qui se souvient tant de bienfaits et de l’encadrement dont elle a bénéficié de sa part pendant toutes ces années. Et le dernier, la randonnée à Kinkole, il y a 4 ans, dans le cadre de l’anniversaire de mon épouse.Randonnée entièrement financée par Marcellin Manduakila, très proche de la famille.
Pendant 16 ans, Marcellin Manduakila avait mis de côté son rang de Directeur de Rédaction ; même s’il était parfois sévère à mon endroit. Des sanctions ne manquaient pas vu que le "chef" tenait à l’essentiel qu’est le travail.
16 ans après notre première rencontre, tu décides de t’en aller, me laissant dans la soif de tes conseils d’aîné. Désormais contraint d’apprendre et d’évoluer dans ce métier, ô combien difficile, sans toi. Je manque des mots pour te dire ma reconnaissance. J’avais la nette conviction que tu te rétablirais pour qu’on puisse se retrouver un jour comme nous en avons eu l’habitude, depuis que nous nous sommes rencontrés. Mais hélas,la mort décide autrement. Toutefois, je reste persuadé que le temps n’effacera pas tous les souvenirs encore présents dans ma mémoire.
Rachidi MABANDU, Journaliste à Forum des As

Message de condoléances
à ’’Forum des As’’
Monsieur l’Editeur,

Par la présente je viens, au nom de mon parti politique "Conservateur de la Nature et Démocrates", CONADE en sigle, présenter mes condoléances les plus attristées au journal Forum des AS, pour la disparition de votre confrère Marcellin MANDUAKILA.
En effet, étant donné que je suis familier du journal Forum, nous pouvons dire que nous avons perdu un ami, un frère, mieux un compagnon de lutte pour l’instauration de la démocratie dans notre pays.
Mon parti politique déplore la mort de ce grand homme, une véritable plume d’or de la presse écrite congolaise. Il fut pour moi un journaliste très politique avec des analyses pointues. Le vide qu’il vient de créer dans la presse écrite de notre pays sera difficile à combler. Que Allah, pendant ce mois sacré de Ramadan lui accorde sa bénédiction et l’accueille dans son Royaume.
Veuillez agréer Monsieur l’Editeur, l’expression de mes sentiments les plus attristés.
Fait à Kinshasa, le 31 /05 /2018
POUR CONADE
Moïse MONI DELLA IDI

Président National

A Monsieur l’Editeur du journal Forum des As,

Je suis très attristé par la mort du Rédacteur en chef Marcellin Manduakila, mon si cher ami, et je vous exprime tout mon chagrin dans ce deuil qui frappe Forum des As si cruellement.
Nous nous connaissions avec Marcellin, depuis l’école secondaire au collège jésuite de Mbansa Mboma, dans la province du Kongo Central où je l’ai précédé, à l’ISTI où il m’a précédé et dans la profession où je l’ai rejoint. Que de souvenirs me rattachent à lui ! Que d’idées partagées pour réussir la vie professionnelle. Des reportages effectués ensemble dans la ville ou en province. Des coupages partagés autour d’un verre de bière.
Quel homme extraordinaire toujours plein de gaieté, bon vivant, audacieux et généreux. Comme tous ceux qui ont pu le côtoyer, j’ai été séduit par sa personnalité attachante. Je ne l’oublierai jamais !
Je vous témoigne tout mon soutien et mon affection dans cette épreuve qui vous touche si douloureusement. Je participe à votre peine.
Acceptez, Monsieur l’Editeur, le témoignage de ma profonde amitié pour celui que je considérais comme un frère.
Je vous transmets mes très affectueuses condoléances.

Tito NDOMBI

EPS : les deux premières années du secondaire s’appelleront désormais 7ème et 8ème année de l’éducation de base
lundi 11 juin 2018

* Par ailleurs, les élèves de la 7ème année suivront des programmes du domaine d’apprentissage des sciences de l’éducation de base dès le mois de (...)
lire la suite
RDC : les 7 géants miniers menacent de recourir à des moyens juridiques
vendredi 8 juin 2018

La résolution 1515 ( XV ) du 15/12/1960 relative à " l’action concertée en vue du développement économique des pays économiquement peu développés " par (...)
lire la suite
L’ambassadeur de la Corée du sud favorable à la dénucléarisation de la péninsule coréenne
jeudi 7 juin 2018

* Le chef du département des Relations internationales de l’Unikin salue les qualités intellectuelles de Ki-Chang Kwon. L’ambassadeur de la (...)
lire la suite
Moni Della exige la libération de Gecoco Mulumba
jeudi 7 juin 2018

Pour un coup de gueule doublé d’un S.O.S c’en est un. L’opposant Moïse Moni Della n’en peut plus de voir un Gecoco Mulumba gravement malade détenu en (...)
lire la suite
Freddy Kita brandit les archives : le patron, c’est Bruno Tshibala
jeudi 7 juin 2018

* La décision portant désignation de Joseph Olenghankoy au poste de président du Conseil des sages du RASSOP a été approuvée par l’actuel Premier (...)
lire la suite
Messages & Témoignage
vendredi 1er juin 2018

Suite à la disparition de notre regretté frère MANDUAKILA WANZUNGASA Marcellin à Tunis en date du 21 Mai 2018, la famille MANDUAKILA informe les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une session vraiment extraordinaire

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le caractère extraordinaire tient à la temporalité hors (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting