AU CŒUR D’UNE CONFERENCE-DEBAT HIER A L’UNIKIN
L’ambassadeur de la Corée du sud favorable à la dénucléarisation de la péninsule coréenne
jeudi 7 juin 2018

* Le chef du département des Relations internationales de l’Unikin salue les qualités intellectuelles de Ki-Chang Kwon.

L’ambassadeur de la République de Corée (Corée du Sud) en RDC, Ki-Chang Kwon, s’est adressé hier mercredi 6 juin aux étudiants de l’Université de Kinshasa, au cours d’une conférence-débat organisée par le département des Relations internationales de la faculté de Sciences sociales, politiques et administratives (SSPA) de cet alma mater. Tout en souhaitant plein succès à la rencontre du 12 juin prochain entre Donald Trump et le leader Nord-coréen, Kim Jung-un, ce diplomate s’est dit favorable à la dénucléarisation de la Péninsule coréenne.

C’est dans une salle de promotion " Mgr Luc Gillon" pleine comme un œuf que Ki-Chang Kwon a pris la parole pour faire état de la situation actuelle dans la Péninsule coréenne. Il a, avant tout, profité de l’occasion pour partager, avec les étudiants et les professeurs du département des Relations internationales, les exploits économiques, technologiques, intellectuels et diplomatiques réalisés par son pays.
Projection Powerpoint à l’appui, Ki-Chang Kwon a d’entrée de jeu brossé de manière globale l’historique de la Corée du Sud, ses gloires et ses difficultés avant de devenir ce jour, la 4ème plus grande économie en Asie, la 11ème au niveau mondial. Il est actuellement le 1er producteur mondial des Smartphones et matériels informatiques, 5ème producteur mondial d’automobiles...
Abordant le volet technologique, ce diplomate a mis en relief les prouesses des marques Sud coréennes dont Samsung, LG, SK et Hyundai. Il a sensibilisé les étudiants à l’esprit de la recherche, en leur montrant les opportunités de développement des compétences intellectuelles que son pays offre, à travers un système scolaire efficace et un réseau des universités les mieux cotées dans le monde.
Les étudiants du département de Relations internationales, en majorité numérique dans la salle, ont été considérablement outillés des informations relatives aux accords qui caractérisent les efforts de la réunification et de la pacification des deux Corées de la période post-éclatement à ce jour.
L’orateur du jour est revenu abondamment sur les efforts entrepris par les dirigeants de deux Corées pour apaiser les tensions militaires entre leurs Etats. Dans l’optique des pourparlers tendant vers ce but, explique l’ambassadeur, la Corée du nord a exprimé son engagement à la dénucléarisation de la Péninsule coréenne et sa volonté de tenir un dialogue avec les Etats-Unis en vue de normaliser les relations diplomatiques entre les deux pays.
Présentant les résultats obtenus par l’avancement des relations intercoréennes, le diplomate cite, à titre indicatif, l’exécution de tous les accords existants entre les deux pays, la tenue des dialogues dans les secteurs variés, l’encouragement de la coopération, des échanges et des contacts à tous les niveaux, l’établissement d’un bureau de liaison conjoint à Gaesong et la réunification des familles séparées.
C’est tout le sens du sommet du 12 juin prochain entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Réagissant aux questions des sommités intellectuelles de la " Colline inspirée ", Ki-Chang Kwon a affirmé que la réussite de cette rencontre constituera un pas important vers la dénucléarisation de la Corée du Nord. Ce qui, par voie de conséquence, favorisera la pacification et le développement du continent asiatique de manière générale.
Ces assises ont-elles la chance de réussir sans l’implication de la Chine ? Cette dénucléarisation de la Corée du nord est-elle possible ? Que cache-t-elle ? N’est-elle pas un moyen de fragiliser la Corée du nord ? Pourquoi tient-on à uniquement dénucléariser la Corée du nord ? Autant des questions qui ont ouvert des discussions directes hier entre l’ambassadeur Sud-coréen et son auditoire.
"Rien de mal ne se mijote contre la Corée du nord. Il s’agit simplement des négociations tendant à refuser qu’une guerre éclate entre ces deux pays. Une telle guerre viendrait à détruire le miracle de développement réalisé par la Corée du Sud et les pays de la région. Je crois que ce sommet sera un succès. Mais reste à savoir comment appliquer l’accord qui sortira de ce tête-à-tête entre Donald Trump et les dirigeants Nord-coréens ", a réagi le diplomate.
Libre à certains de penser que la nucléarisation de la Corée du Nord n’est pas juste, précise l’ambassadeur. "Les autres Etats qui disposent d’armes nucléaires aujourd’hui (Inde, Pakistan, Iran, Israël..) les ont acquises en respect des règlementations internationales. Par contre, la Corée du Nord l’acquiert en violation du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations-Unies", a-t-il ajouté.
Cette conférence-débat s’inscrivait dans le cadre d’un nouvel axe d’enseignement développé actuellement au sein du département des Relations internationales de l’Unikin. Il permet, explique le chef de ce département, le professeur Kabanda Matanda Boniface, de favoriser le contact entre les étudiants et les diplomates sur des questions saillantes de l’actualité internationale.
"Au nom de mon département, je tiens à saluer les qualités intellectuelles de l’ambassadeur Ki-Chang Kwon et sa maîtrise des tours et contours des accords internationaux régentant les rapports entre les deux Corées d’une part, et la Corée du nord et les Etats-Unis de l’autre. Nous espérons que les portes de son Ambassade resteront ouvertes pour les travaux de recherche des étudiants ", a plaidé le professeur Boniface Kabanda. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Des délégués des pays ouest-africains renforcent leurs capacités en assistance médicale en mer
lundi 22 octobre 2018

Des délégués venus des Etats francophones, anglophones et lusophones du Golfe de Guinée ont suivi, dernièrement, à Abidjan en Côte-D’ivoire, un (...)
lire la suite
Djugu : la Société civile dit qu’il n’y a pas de rébellion et contredit la mission de l’Assemblée nationale !
vendredi 19 octobre 2018

C’est le mercredi dernier que la Coordination de la Société civile de Djugu présidée par Jean-Bosco Lallo a tenu une conférence de presse, deux jours (...)
lire la suite
Le système alimentaire actuel menace la nature
vendredi 19 octobre 2018

Le monde a célébré le mardi 16 octobre, la Journée mondiale de l’alimentation. A cette occasion, le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) a tiré la (...)
lire la suite
L’expansion des villes chinoises, modèle d’une véritable révolution de la modernité
vendredi 19 octobre 2018

* Changsha, capitale de Hunan, en pleine mutation, accueille une délégation de 30 journalistes congolais. La République populaire de Chine est (...)
lire la suite
Des journalistes congolais en visite à l’institut de Mass média de Hunan
vendredi 19 octobre 2018

Séjournant en Chine dans le cadre du séminaire sur la culture des capacités managériales de l’exploitation de radio-télévision pour la République (...)
lire la suite
L’expansion des villes chinoises, modèle d’une véritable révolution de la modernité
vendredi 19 octobre 2018

* Changsha, capitale de Hunan, en pleine mutation, accueille une délégation de 30 journalistes congolais. La République populaire de Chine est (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting