PLUS DE 420 TAXIS DEJA A LA FOURRIERE
Transport en commun : nouveau cauchemar pour les taximen
mardi 12 juin 2018

La police ne lésine pas sur les moyens dans la lutte contre les enlèvements dans la capitale de la République démocratique du Congo. Le début d’une nouvelle semaine de cette opération de contrôle, va, sans nul doute, perturber à nouveau la circulation à travers la capitale.

Les signaux ont été lancés le week-end dernier par le patron de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo qui s’est réjoui à l’AFP d’avoir transféré à la fourrière 420 véhicules qui ne respectent pas la réglementation sur la couleur et le numéro d’immatriculation.
A cet effet, il a précisé : "J’accorde un moratoire de deux jours à ceux qui traînent encore les pieds. A partir d’aujourd’hui lundi, la police procédera aux arrestations".
Et de poursuivre : " Depuis le début de l’opération, la police a enregistré zéro cas d’enlèvement à Kinshasa et nous comptons aller jusqu’au bout". Avant d’ajouter : "En plus de la couleur jaune pour bien les distinguer, les taxis doivent afficher le numéro attribué par l’hôtel de ville".

LA VIE AU RALENTI
Les barrages des agents de la police sont érigés sur toutes les artères routières de la ville de la Kinshasa. Les agents de l’ordre interpellent les taximen dont les couleurs des voitures ne sont pas conformes aux directives des autorités de la ville à Kinshasa.
Cependant, obtenir les numéros d’enregistrement tel qu’exigé par le gouvernement provincial devient parcours de titan et, pour les propriétaires et, pour les conducteurs des taxis et taxi-bus. Ils décrient un manque d’organisation dans le processus d’obtention des autocollants numérique.
Les requérants sont contraints de passer plusieurs jours juste pour la délivrance du numéro d’enregistrement. On ne sait donc pas à ce rythme ce qu’il adviendrait entre la lenteur observée dans la délivrance des autocollants numérique et la fermeté de la police qui s’est donnée un nouveau rendez-vous avec ceux qu’elle considère comme récalcitrants.
Les suggestions pour pallier à cette situation vont dans les sens les plus divers. La moindre des choses serait d’accroitre le nombre d’agents et de machines ainsi qu’une décentralisation de la cellule d’identification dans des maisons communales.
Et aussi, les taximen déplorent qu’ils soient arrêtés alors qu’ils ont déjà versé leur argent. Il faudrait une certaine souplesse des agents de l’ordre dès lors les requérants peuvent présenter les preuves de paiement.Entretemps, le contrôle se poursuit sur terrain. Emma Muntu

Mgr Luc Gillon immortalisé par un buste
mardi 14 août 2018

Bâtisseur et fondateur de l’ex-Université Lovanium, actuelle Université de Kinshasa, Mgr Luc Gillon était jusque-là méconnu des générations récentes (...)
lire la suite
Des orphelins de Kinshasa en soirée caritative
mardi 14 août 2018

Il est des structures sans but lucratif qui tentent de redonner, tant soit peu, du sourire aux plus démunis. Le cas de l’Asbl "Dignité Humaine" par (...)
lire la suite
Un malade d’Ebola confirmé dans la zone de santé de Mandima
mardi 14 août 2018

* Cependant, 74 membres du personnel mis en congé. Le gouverneur de la province d’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, a confirmé, hier lundi (...)
lire la suite
La Fondation Deogratias Gbaligaza se mobilise pour la cause des drépanocytaires
lundi 13 août 2018

La situation précaire dans laquelle vivent nombre de drépanocytaires en République démocratique du Congo a poussé une poignée de volontaires à se (...)
lire la suite
Eugénie Tshika Wa Mulumba :jeunes, acteurs du développement durable
lundi 13 août 2018

En marge de la journée internationale de la jeunesse célébrée chaque 12 août de l’année, la députée nationale Eugénie Tshika Wa Mulumba, élue d de Kabeya (...)
lire la suite
Eve Bazaïba remercie les Congolais et les forces de l’ordre
mercredi 8 août 2018

Dans un communiqué signé en date du 6 août, la secrétaire générale du MLC remercie la population congolaise pour l’accueil qu’elle a réservé au (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting