DANS LE CADRE DE LA FETE DU LIVRE DE KINSHASA 2018
Le concours de la 2ème édition du prix "Makomi prix européen " est lancé
mercredi 13 juin 2018

La participation à la deuxième édition du prix littéraire "Makomi" vient de débuter. L’annonce a été faite hier, mardi 12 juin au cours d’une conférence de presse à la bibliothèque de la Délégation du Centre Wallonie Bruxelles. Organisé par le Pole Eunic en RDC (regroupement d’instructions et de centres culturels européens actifs), le prix "Makomi prix européen de littérature congolaise", comprend, quatre sections. A savoir le "Prix de la meilleure nouvelle", "le Prix de la meilleure poésie/slam", le "Prix du meilleur livre" et le "Prix du jury".

Parlant pour le compte du Centre Wallonie Bruxelles, Richard Ali a fait savoir que le Prix Makomi est à la fois concours et distinction littéraires annuels à l’intention des écrivains congolais (amateurs comme pro). Il a pour objectif de promouvoir le secteur en récompensant les gagnants de la compétition et en distinguant les meilleures productions littéraires annuelles et les auteurs ou personnalités de bienfaisance qui se seraient distingués dans le domaine de la littérature (PIX du Jury)
Il a, par ailleurs, interpellé les écrivains en herbe sur la catégorie "Meilleure nouvelle". Aussi, pour mieux éclairer les candidats au concours sur ce qu’est vraiment une "Nouvelle", l’intervenant leur conseille de lire "La vingt-cinquième lettre" une anthologie regroupant des Nouvelles, qui vient de paraitre. " L’année passée nous avons reçu plusieurs textes que nous avons dû déclasser parce qu’ils ne répondaient pas aux normes. Aussi nous recommandons aux candidats de faire très attention à ce qu’ils écrivent ", a souligné Richard Ali.

CONDITIONS DU CONCOURS

Les friands de la littérature peuvent déjà commencer à déposer leurs candidatures dès aujourd’hui jusqu’au 15 août de l’année en cours.Pour ce qui est du prix de la "meilleure nouvelle", il s’adresse à tous les écrivains congolais sans distinction d’âges. Il s’agit d’un récit court de fiction écrit en prose autour d’un événement impliquant un dénouement surprenant, inattendu. La nouvelle peut être réaliste, fantastique, policière ou de science-fiction.
La nouvelle à soumettre doit être inédite, écrite en français, saisie sur ordinateur, ne dépassant pas 10 pages (soit pas plus de 6000 mots, taille 12, times new roman) et ne portant aucun signe distinctif pour sauvegarder l’anonymat. La soumission de l’œuvre se fait par voie électronique à prixmakomi@gmail.com. Une page de présentation du candidat avec ses coordonnées (adresse physique et téléphonique) devra accompagner l’œuvre.
En ce qui concerne le prix de la "meilleure poésie", nouvelle section, il s’adresse à tous les poètes congolais sans distinction d’âges, acceptant de concourir en proposant 1 à 2 poèmes (en vers ou prose) écrits en français. Le texte doit être accompagné d’une page de garde portant l’identité et coordonnées du participant, à soumettre avant le 15 août à l’adresse électronique reprise ci-dessus.
La catégorie du "meilleur livre" de l’année s’adresse à tous les auteurs congolais (fiction ou essai) ayant publié un ouvrage intéressant et remarquable. La compétition concerne les œuvres publiées entre août 2017 et août 2018. Le participant devra aussi déposer deux exemplaires de son ouvrage accompagnés d’une note biographique et d’un résumé de l’œuvre à la Bibliothèque Wallonie-Bruxelles de Kinshasa avant le 30 août.

RECOMPENSES
La remise des prix se fera lors d’une cérémonie spéciale pendant la Fête du Livre de Kinshasa. Pour la catégorie meilleure nouvelle et meilleure poésie, le premier lauréat recevra une enveloppe de 1000 dollar américain et d’un trophée. Le deuxième et le troisième empocheront respectivement la somme de 500 et 250 dollar américain.Ceux nominés au prix du meilleur livre, recevront chacun un diplôme de mérite. De plus, le premier pourra recevoir 1500 $US ou une aide à la réédition de son ouvrage pour un montant maximum de 3000 $US.
Le Jury, essentiellement, constitué des organisateurs de la Fête du Livre, décidera de manière consensuelle, à qui décerner le " Prix Makomi du Jury " de l’édition en cours. L’heureux élu aura un diplôme de mérite et un trophée. Si, celui-ci est écrivain une séance de lecture spectacle est montée en son honneur sur base d’une de ses œuvres pendant la Fête du Livre.
Au cours de cette rencontre avec la presse, la représentante de l’Union Européenne, Carmen, a vivement encouragé les candidatures féminines à ce concours. Dans son speech, Samuel Pasquier de l’Institut français de Kinshasa, s’est félicité de la réussite de la première édition du prix " Makomi prix européen de la littérature congolaise ", durant laquelle, ils ont réceptionné plus de 270 textes.
Fyfy Solange TANGAMU

Une trentaine d’anciens combattants à l’honneur à l’ambassade de Belgique
vendredi 14 décembre 2018

Une exposition photographique, marquant la fin de la commémoration du centenaire de la première guerre mondiale,se tient depuis le mardi 11 (...)
lire la suite
Les femmes des entreprises appelées à briser le silence
mercredi 12 décembre 2018

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), en partenariat avec CAFCO et le BIT a organisé le week-end dernier une journée de (...)
lire la suite
Le MSF sensibilise les leaders religieux à la lutte contre le VIH
mercredi 12 décembre 2018

Médecins sans frontières (MSF) a organisé, le week-dernier, un atelier de sensibilisation des leaders religieux à la lutte contre le VIH. Cette (...)
lire la suite
Yoko Yakembe retrace la vision de l’émergence et du développement d’Emmanuel Ramazani
mardi 11 décembre 2018

La vision de l’émergence et du développement de la République démocratique du Congo prônée par le candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary restera à (...)
lire la suite
Dr Mukwege : « Seule la lutte contre l’impunité peut briser la spirale des violences sexuelles »
mardi 11 décembre 2018

Le Dr Denis Mukwege a affirmé ce lundi 10 décembre à Oslo lors de la remise officielle du prix Nobel de la paix que la lutte contre l’impunité est (...)
lire la suite
La Compagnie Théâtre des intrigants a formé plus de 400 élèves en art théâtral
vendredi 7 décembre 2018

A l’occasion de la clôture de la saison artistique 2017-2018, la Compagnie Théâtre des Intrigants, s’est dite satisfaite de son bilan. En effet, pour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été entièrement financées par le Gouvernement congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting