EN DEFENSEUR DES INTERETS DE LA JEUNESSE CONGOLAISE
Le représentant de l’UNFPA en plaidoyer chez Aubin Minaku
mercredi 13 juin 2018

Féliciter le président de l’Assemblée nationale pour les efforts législatifs consentis au cours de cette deuxième législature, concernant la valorisation de la femme, la protection de l’enfant et l’amélioration du taux de scolarisation de la jeune fille à travers la RDC, tel est l’objet de la visite du représentant de l’UNFPA hier mardi 12 juin au bureau d’Aubin Minaku.

Au sortir de cette rencontre, Dr Sennen Houston a confié à la presse que son souhait est de voir ces efforts renforcés dans la prise en compte des intérêts de la jeunesse. "Je suis venu féliciter le Parlement congolais pour les avancées enregistrées concernant les questions de la population et celles liées au genre. En faisant allusion au vote des différents textes de loi, notamment le code de la famille, la loi sur le VIH ainsi que les deux lois sur la santé et les personnes vulnérables encore en discussions dans les deux chambres", a-t-il déclaré.
Par ailleurs, ce haut fonctionnaire onusien a ajouté : "Je suis aussi venu faire le plaidoyer pour que les questions de la jeunesse soient au cœur des discussions au niveau du Parlement ". Il a estimé qu’il est nécessaire d’investir dans la jeunesse pour que la RDC puisse bénéficier des dividendes démographiques, tels qu’avoir une transformation socioéconomique aux environs de 2030-2050. « Pour y arriver, il faut un certain nombre d’investissements », a-t-il laissé entendre en évitant que les filles soient mariées précocement ou encore détournées de leurs capacités. " Pas de grossesse précoce pour permettre que la moitié de la population, constituée par des adolescents et des jeunes, puisse contribuer au développement socioéconomique de la nation", a martelé le Dr Sennen Houston.
Saluant les progrès enregistrés dans la mise en œuvre de la parité au niveau du Parlement, le patron de l’UNFPA a soutenu que le principe de la parité est consacré dans la constitution. S’agissant des modalités d’application, il a estimé que toutes les parties doivent travailler avec les forces vives de la nation pour qu’il y ait changement de mentalités.
Le premier des élus nationaux a, quant à lui, rassuré son hôte de la détermination de la Chambre basse à prioriser le réajustement des conditions de vie de la population congolaise.
La vision 2030 de l’UNFPA prévoit de mettre fin aux besoins non satisfaits de planification familiale, d’endiguer la mortalité maternelle évitable et aussi, décerner un certificar de décès aux violences basées sur le genre. Mathy MUSAU

Douze inciviques appréhendés par la Police pour le compte de la Direction Générale des Impôts
vendredi 21 septembre 2018

Un groupe d’individus inciviques de l’ONG AGRIDEC a été présenté à la presse, le mardi 18 septembre 2018, par le commandement de la Police de l’Unité de (...)
lire la suite
La CONADE commémore les deux ans de résistance de son président Moni Della
mercredi 19 septembre 2018

19 septembre 2016- 19 septembre 2018. Voici deux ans, jour pour pour, depuis que Moïse Moni Della a été arrêté, en compagnie de plusieurs membres de (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
Beni : les notables plaident pour une rentrée scolaire effective à Mangina et Mabalako
mercredi 19 septembre 2018

Plus de deux semaines après la rentrée scolaire, les salles de classes de Mangina et de Mabalako sont encore vides. C’est dans cette optique que les (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna promet des soins de santé de qualité aux enseignants
mercredi 19 septembre 2018

Les enseignants de la RDC, réunis au sein de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP), ont désormais un comité. Qualifiée de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting