VENTE DES MAISONS ET TERRAINS DE L’ETAT
Kikwit vendu par ses propres fils ?
jeudi 14 juin 2018

Le torchon brûle entre les autorités provinciales et la société civile de la province du Kwilu/ville de Kikwit. Et pour cause, un arrêté du gouverneur du 31 octobre 2017 portant désaffectation et création de 14 parcelles à usage résidentiel portant le n°7425 CU du lotissement Plateau, commune de Lukolela dans la circonscription foncière du Kwilu, à Kikwit. Le quartier du Plateau, à Kikwit est l’équivalent de la Gombe ici à Kinshasa.

Ledit arrêté stipule, par ailleurs, que les parcelles ainsi créées sont mises sur le marché conformément aux conditions en vigueur, fixant le prix de différents loyers et redevances des parcelles domaniales, situées dans la circonscription foncière du Kwilu.
A cet effet, tous les bâtiments à ériger sur les parcelles susmentionnées, son soumis aux clauses et conditions du règlement habituel fixé par les services concernés.

MISE EN GARDE DE LA SOCIETE CIVILE
La société civile de Kikwit est montée sur ses quatre chevaux pour dénoncer la vente des maisons et terrains de l’Etat dans cette partie de la République. Réunie en assemblée générale le 23 novembre 2017 au siège de la Commission Justice et Paix, la coordination urbaine de la société civile de Kikwit a, dans une correspondance à l’autorité provinciale, souligné que tout service qui justifierait la vente desdites parcelles au motif qu’elles sont insalubres et domaines des moustiques et autres nocives bestioles, risque de montrer à l’opinion que l’Etat s’avouait limité quant à l’assainissement de la ville.
En outre, a-t-elle poursuivi, la récurrente situation de l’ensablement de la nationale, au niveau de la ville basse, avec les dommages incalculables qu’y subissent les commerçants, ne mérite pas qu’on augmente la densification des toits des maisons qui n’auront pour effet évident qu’augmenter le volume des eaux ravageuses.
Et d’enchainer que la probable acquisition des camions bennes, propres à la ville pour entre autres effectuer le désensablement en ville-basse ne serait pas une panacée tant qu’il n’existerait pas de collecteurs d’eau. Ce, avant de renchérir que, quand bien même les collecteurs venaient à être construits, les bénéficiaires éventuels du morcellement devraient être en priorité, sinon exclusivement, les multiples services de l’Etat qui errent ou louent. En l’occurrence, l’INSS, le journal officiel, l’ONEM, le tribunal d’enfant…
De ce qui précède, la société civile a tout de même proposé un palliatif. Pour aider à renflouer les caisses de l’Etat, elle a suggéré, outre le service de péage, les frais d’obtention des certificats ( à généraliser, moyennant un taux abordable de façon à inciter tout le monde à s’acquitter), des contrats d’emphytéose, l’impôt locatif avec des centaines, sinon des milliers de maisons et cités, la vente des vignettes (moto, auto) après une politique incitative, la TVA sur divers achats, le prélèvement dû à l’Etat sur plusieurs produits : sel, allumettes, bière, essence, mazout, pétrole…
C’est dire que pour la société civile, rien ne justifie la vente des parcelles au Plateau. Elle ne voit même pas la panoplie de problèmes de Kikwit être résolus par la vente de 14 parcelles. Emma MUNTU

Avenue Elengesa : après la pluie vient le mauvais temps
mardi 23 octobre 2018

Artère très fréquentée, l’avenue Elengesa est délabrée. Cette route, qui fait jonction entre la commune de Makala et l’avenue Kasavubu, au niveau de (...)
lire la suite
La défense du prévenu Ngangu plaide non coupable et sollicite son acquittement
vendredi 19 octobre 2018

Les avocats de la défense ont commencé la plaidoirie dans le procès des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu branche Kinshasa. Le (...)
lire la suite
Le Fonds social présente ses réalisations au Forum humanitaire 2018
vendredi 19 octobre 2018

Le Fonds Social de la République Démocratique du Congo (FSRDC) a été au cœur du Forum humanitaire 2018ce jeudi 18 octobre au Pullman Grand Hôtel (...)
lire la suite
Plus de 180.000 Congolais refoulés d’Angola passent la nuit à la belle étoile
mardi 16 octobre 2018

La province du Kasaï continue de recevoir la vague de Congolais expulsés d’Angola. Jusqu’à vendredi 12 octobre dernier, le gouverneur du Kasaï (...)
lire la suite
Le secteur économique à la merci de la manipulation
mardi 16 octobre 2018

(Par l’évangéliste Colin NZOLANTIMA) Les signes des temps et la reconstruction des nations Aggée 1. " 7 Ainsi parle l’Éternel des armées : (...)
lire la suite
Eugénie Tshika Wa Mulumba : les femmes rurales sont les piliers du développement durable
lundi 15 octobre 2018

En marge de la journée mondiale des femmes rurales célébrée le 15 octobre de chaque année la députée Udps, Eugénie Tshika Wa Mulumba a fait le point sur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting