VENTE DES MAISONS ET TERRAINS DE L’ETAT
Kikwit vendu par ses propres fils ?
jeudi 14 juin 2018

Le torchon brûle entre les autorités provinciales et la société civile de la province du Kwilu/ville de Kikwit. Et pour cause, un arrêté du gouverneur du 31 octobre 2017 portant désaffectation et création de 14 parcelles à usage résidentiel portant le n°7425 CU du lotissement Plateau, commune de Lukolela dans la circonscription foncière du Kwilu, à Kikwit. Le quartier du Plateau, à Kikwit est l’équivalent de la Gombe ici à Kinshasa.

Ledit arrêté stipule, par ailleurs, que les parcelles ainsi créées sont mises sur le marché conformément aux conditions en vigueur, fixant le prix de différents loyers et redevances des parcelles domaniales, situées dans la circonscription foncière du Kwilu.
A cet effet, tous les bâtiments à ériger sur les parcelles susmentionnées, son soumis aux clauses et conditions du règlement habituel fixé par les services concernés.

MISE EN GARDE DE LA SOCIETE CIVILE
La société civile de Kikwit est montée sur ses quatre chevaux pour dénoncer la vente des maisons et terrains de l’Etat dans cette partie de la République. Réunie en assemblée générale le 23 novembre 2017 au siège de la Commission Justice et Paix, la coordination urbaine de la société civile de Kikwit a, dans une correspondance à l’autorité provinciale, souligné que tout service qui justifierait la vente desdites parcelles au motif qu’elles sont insalubres et domaines des moustiques et autres nocives bestioles, risque de montrer à l’opinion que l’Etat s’avouait limité quant à l’assainissement de la ville.
En outre, a-t-elle poursuivi, la récurrente situation de l’ensablement de la nationale, au niveau de la ville basse, avec les dommages incalculables qu’y subissent les commerçants, ne mérite pas qu’on augmente la densification des toits des maisons qui n’auront pour effet évident qu’augmenter le volume des eaux ravageuses.
Et d’enchainer que la probable acquisition des camions bennes, propres à la ville pour entre autres effectuer le désensablement en ville-basse ne serait pas une panacée tant qu’il n’existerait pas de collecteurs d’eau. Ce, avant de renchérir que, quand bien même les collecteurs venaient à être construits, les bénéficiaires éventuels du morcellement devraient être en priorité, sinon exclusivement, les multiples services de l’Etat qui errent ou louent. En l’occurrence, l’INSS, le journal officiel, l’ONEM, le tribunal d’enfant…
De ce qui précède, la société civile a tout de même proposé un palliatif. Pour aider à renflouer les caisses de l’Etat, elle a suggéré, outre le service de péage, les frais d’obtention des certificats ( à généraliser, moyennant un taux abordable de façon à inciter tout le monde à s’acquitter), des contrats d’emphytéose, l’impôt locatif avec des centaines, sinon des milliers de maisons et cités, la vente des vignettes (moto, auto) après une politique incitative, la TVA sur divers achats, le prélèvement dû à l’Etat sur plusieurs produits : sel, allumettes, bière, essence, mazout, pétrole…
C’est dire que pour la société civile, rien ne justifie la vente des parcelles au Plateau. Elle ne voit même pas la panoplie de problèmes de Kikwit être résolus par la vente de 14 parcelles. Emma MUNTU

Des prévenus dos au mur face à leurs vidéos d’audition
mercredi 15 août 2018

Le procès Kamwina Nsapu branche Kinshasa a atteint une étape décisive. Après plusieurs audiences consacrées à l’analyse des relevés d’appels, l’heure (...)
lire la suite
Des immondices utilisées dans la lutte contre les érosions à Kindele
mercredi 15 août 2018

Des véhicules à bennes basculantes, de la Division urbaine de l’Office des voiries et drainage (OVD) chargés de ramassage des immondices se (...)
lire la suite
Mgr Luc Gillon immortalisé par un buste
mardi 14 août 2018

Bâtisseur et fondateur de l’ex-Université Lovanium, actuelle Université de Kinshasa, Mgr Luc Gillon était jusque-là méconnu des générations récentes (...)
lire la suite
Des orphelins de Kinshasa en soirée caritative
mardi 14 août 2018

Il est des structures sans but lucratif qui tentent de redonner, tant soit peu, du sourire aux plus démunis. Le cas de l’Asbl "Dignité Humaine" par (...)
lire la suite
Un malade d’Ebola confirmé dans la zone de santé de Mandima
mardi 14 août 2018

* Cependant, 74 membres du personnel mis en congé. Le gouverneur de la province d’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, a confirmé, hier lundi (...)
lire la suite
La Fondation Deogratias Gbaligaza se mobilise pour la cause des drépanocytaires
lundi 13 août 2018

La situation précaire dans laquelle vivent nombre de drépanocytaires en République démocratique du Congo a poussé une poignée de volontaires à se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting