AU MENU DU 18 AU 20 JUIN PROCHAIN
La relance du commerce du café et du cacao au coeur d’un Forum à Kinshasa
mardi 19 juin 2018

Le ministre congolais de l’Economie nationale, Joseph Kapika, a lancé les travaux du tout premier forum national sur le café et le cacao. Ces assises, qui se clôtureront le mercredi 20 juin prochain visent à adopter une stratégie nationale de relance et de développement de ces deux filières agricoles.

Pour Joseph Kapika qui représentait le Premier ministre à ces travaux, le Gouvernement attend beaucoup de ce forum qui, explique-t-il, constitue un moment privilégié pour réfléchir sur le développement de la culture de ces produits de manière particulière et de la diversification de l’économie congolaise de manière générale. Ce, en insistant sur le rôle de l’agriculture dans le développement économique d’une nation.
Ce forum, poursuit le ministre de l’Economie nationale, envisage principalement l’amélioration de la qualité et de la productivité du café et du cacao, ainsi que leur commercialisation. C’est ainsi que ce forum connait la participation active des experts des organes techniques du Gouvernement issus notamment de l’Office national du café (ONC), de l’Office congolais du contrôle (OCC), de l’Office de gestion de fret multimodal (OGEFREM), de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), de l’Agence nationale de promotion de l’investissement (ANAPI), du Fonds de la promotion de l’industrie (FPI) et de bien d’autres organismes publiques et privés.

DIVERSIFICATION DE L’ECONOMIE
Le ministre congolais de l’Agriculture, George Kazadi, a exhorté les participants à mener des réflexions pratiques tout au long des travaux, afin de faire de ces secteurs l’un des viviers de l’économie congolaise, à l’instar des pays tels que le Brésil, la Colombie, la Côte d’Ivoire et l’Ethiopie, dont les économies dépendent dans une large mesure, des recettes générées par l’exportation du café et du cacao.

RETROUVER LE LEADERSHIP MONDIAL

« Le commerce du café et du cacao est caractérisé par la volatilité des prix. Ces fluctuations sont plus accentuées par la spéculation au niveau mondial, démotivant ainsi les producteurs. Pour arriver à une certaine maitrise des prix, il faut augmenter la qualité et la quantité des produits, promouvoir la consommation locale et l’exportation des produits finis. C’est ainsi qu’à travers ce forum, le Gouvernement encourage le développement de ces filières en vue d’améliorer l’emploi et le revenu de petits producteurs », a indiqué le ministre George Kazadi.
Les participants à ces travaux réfléchissent en même temps sur les stratégies de lutte contre la fraude qui entoure la production et la commercialisation du café et du cacao.
« L’industrie durable de ces produits agricoles en RDC est gangrénée par l’exploitation frauduleuse, au mieux, le commerce illicite vers les pays voisins. Il faut donc renforcer le marketing de nos produits et en assurer la traçabilité. C’est ainsi que les discussions et échanges durant ce forum doivent aboutir à une strategie claire prenant en compte les préoccupations des opérateurs du secteur », a précisé le ministre de l’agriculture.
Albert Yuma, président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), estime que la relance des filières caféière et cacaoyère constitue une impérieuse nécessité dans les efforts de diversification de l’économie congolaise, de création de l’emploi et des richesses en RDC. Il sera donc question à l’issue des travaux, de restituer à la RDC sa place nature de productrice et exportatrice majeure du café et du cacao au niveau mondial, a-t-il expliqué.
« Ce forum vise donc à encourager les producteurs et transformateurs locaux à contribuer à l’autosuffisance alimentaire, à la création de l’emploi et à l’amélioration des conditions de vie de la population congolaise. Pas seulement. Il sera également question de mettre en place des strategies visant à susciter l’intérêt des investisseurs locaux et internationaux », a avancé le numéro un de la FEC.
Après leurs allocutions, les officiels ont eu droit à une visite des stands dans la cour du Kempesky fleuve Congo hôtel. Outre les experts des organes techniques du Gouvernement, ce forum connaît la participation des scientifiques, des producteurs, des transformateurs, des exportateurs et des distributeurs des secteurs du café et du cacao. Orly-Darel NGIAMBUKULU

L’AFCC s’entretient avec des orphelins sur la fièvre à virus Ebola
mercredi 18 juillet 2018

L’Association des Femmes Chinoises en RDC (AFCC), a effectué une visite, le week-end dernier, au Centre d’encadrement la maison de mon père (...)
lire la suite
Kwango : Théophile Mbemba prépare sa base aux élections futures
lundi 16 juillet 2018

En perspective des élections législatives, prévues au mois de décembre 2018, Théophile Mbemba Fundu di Luyindu , élu de Kenge, a fait, dernièrement, (...)
lire la suite
Le WWF plaide pour la sauvegarde des parcs de la Salonga et des Vuirunga
lundi 16 juillet 2018

Des voix s’élèvent pour contrer le projet du Gouvernement de la République Démocratique du Congo visant l’exploration et l’exploitation pétrolière (...)
lire la suite
Des Jeunes engagés pour la paix contre l’appel du CLC
lundi 16 juillet 2018

* Ils plaident pour un environnement apaisé avant, pendant et après les élections. Les actions de rue ne sont pas les bienvenues chez les (...)
lire la suite
L’APNAC-RDC interpelle les congolais
vendredi 13 juillet 2018

La journée africaine de lutte contre les antivaleurs était célébrée mercredi 11 juillet. A cette occasion, le Réseau des parlementaires africains (...)
lire la suite
La Marine ougandaise continue à violer la frontière humide du lac Edouard !
vendredi 13 juillet 2018

* 12 à 20 pécheurs congolais enlevés et tués par les UPDF jusqu’à ce jour. La mission interministérielle congolaise se prépare à atteindre Goma, la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting