AU MENU DU 18 AU 20 JUIN PROCHAIN
La relance du commerce du café et du cacao au coeur d’un Forum à Kinshasa
mardi 19 juin 2018

{{Le ministre congolais de l’Economie nationale, Joseph Kapika, a lancé les travaux du tout premier forum national sur le café et le cacao. Ces assises, qui se clôtureront le mercredi 20 juin prochain visent à adopter une stratégie nationale de relance et de développement de ces deux filières agricoles.}} Pour Joseph Kapika qui représentait le Premier ministre à ces travaux, le Gouvernement attend beaucoup de ce forum qui, explique-t-il, constitue un moment privilégié pour réfléchir sur le développement de la culture de ces produits de manière particulière et de la diversification de l’économie congolaise de manière générale. Ce, en insistant sur le rôle de l’agriculture dans le développement économique d’une nation. Ce forum, poursuit le ministre de l’Economie nationale, envisage principalement l’amélioration de la qualité et de la productivité du café et du cacao, ainsi que leur commercialisation. C’est ainsi que ce forum connait la participation active des experts des organes techniques du Gouvernement issus notamment de l’Office national du café (ONC), de l’Office congolais du contrôle (OCC), de l’Office de gestion de fret multimodal (OGEFREM), de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), de l’Agence nationale de promotion de l’investissement (ANAPI), du Fonds de la promotion de l’industrie (FPI) et de bien d’autres organismes publiques et privés. {{DIVERSIFICATION DE L’ECONOMIE}} Le ministre congolais de l’Agriculture, George Kazadi, a exhorté les participants à mener des réflexions pratiques tout au long des travaux, afin de faire de ces secteurs l’un des viviers de l’économie congolaise, à l’instar des pays tels que le Brésil, la Colombie, la Côte d’Ivoire et l’Ethiopie, dont les économies dépendent dans une large mesure, des recettes générées par l’exportation du café et du cacao. {{ RETROUVER LE LEADERSHIP MONDIAL}} « Le commerce du café et du cacao est caractérisé par la volatilité des prix. Ces fluctuations sont plus accentuées par la spéculation au niveau mondial, démotivant ainsi les producteurs. Pour arriver à une certaine maitrise des prix, il faut augmenter la qualité et la quantité des produits, promouvoir la consommation locale et l’exportation des produits finis. C’est ainsi qu’à travers ce forum, le Gouvernement encourage le développement de ces filières en vue d’améliorer l’emploi et le revenu de petits producteurs», a indiqué le ministre George Kazadi. Les participants à ces travaux réfléchissent en même temps sur les stratégies de lutte contre la fraude qui entoure la production et la commercialisation du café et du cacao. « L’industrie durable de ces produits agricoles en RDC est gangrénée par l’exploitation frauduleuse, au mieux, le commerce illicite vers les pays voisins. Il faut donc renforcer le marketing de nos produits et en assurer la traçabilité. C’est ainsi que les discussions et échanges durant ce forum doivent aboutir à une strategie claire prenant en compte les préoccupations des opérateurs du secteur», a précisé le ministre de l’agriculture. Albert Yuma, président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), estime que la relance des filières caféière et cacaoyère constitue une impérieuse nécessité dans les efforts de diversification de l’économie congolaise, de création de l’emploi et des richesses en RDC. Il sera donc question à l’issue des travaux, de restituer à la RDC sa place nature de productrice et exportatrice majeure du café et du cacao au niveau mondial, a-t-il expliqué. «Ce forum vise donc à encourager les producteurs et transformateurs locaux à contribuer à l’autosuffisance alimentaire, à la création de l’emploi et à l’amélioration des conditions de vie de la population congolaise. Pas seulement. Il sera également question de mettre en place des strategies visant à susciter l’intérêt des investisseurs locaux et internationaux», a avancé le numéro un de la FEC. Après leurs allocutions, les officiels ont eu droit à une visite des stands dans la cour du Kempesky fleuve Congo hôtel. Outre les experts des organes techniques du Gouvernement, ce forum connaît la participation des scientifiques, des producteurs, des transformateurs, des exportateurs et des distributeurs des secteurs du café et du cacao. {{Orly-Darel NGIAMBUKULU}}
Quatre mémos des médecins déposés à la Présidence
vendredi 15 février 2019

Les médecins de la RDC menacent d'aller en grève. Ils réclament le paiement des salaires et primes de risque. Mais avant d'arriver à cette ultime (...)
lire la suite
Voici le programme de la visite du pape François au Maroc
lundi 11 février 2019

Le pape François se rendra au Maroc les 30 et 31 mars. Le programme de la visite du Souverain pontife vient d'être dévoilé par le site Vatican News. (...)
lire la suite
Le corps sans vie d’un prof de l’Ista/Kinshasa dans une rue à Goma
lundi 11 février 2019

Un professeur de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA/Kinshasa) a été retrouvé mort et son corps traîné dans la rue hier dimanche 10 (...)
lire la suite
En sapeur-pompier, Lumeya plaide pour une cohabitation pacifique entre Lamuka, CACH et FCC
lundi 11 février 2019

Notable du Grand Bandundu, Lumeya Dhu Maleghi dénonce le tribalisme qui mine dangereusement les relations entre les populations du Grand Bandundu (...)
lire la suite
Près de 60.000 enfants recrutés dans les groupes armés depuis 2006 en RDC
jeudi 7 février 2019

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) organise depuis hier mercredi 6 février, un atelier sur la situation des (...)
lire la suite
La Cour militaire de Lubumbashi s’enquiert de la version des faits des prévenus
vendredi 1er février 2019

{{La Cour militaire de Lubumbashi est à sa deuxième audience dans l’affaire en flagrance opposant le ministère public aux six éléments de la Police (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting