Le tempo présidentiel
jeudi 21 juin 2018

"Circulez, il n’y a rien à voir", "rien à signaler", "il n’y a pas de quoi fouetter un chat"…
En postposant son adresse à la Nation via les deux chambres du Parlement réunies en congrès, le Raïs fait comme siens ces différents dictons et expressions consacrés. Mieux, le Président aurait voulu rappeler aux uns et aux autres qu’il demeure maître de son calendrier qu’il s’y serait pas pris autrement.
Maîtrise de l’agenda et du tempo ? C’est l’un des privilèges inhérents à l’impérium. Sentant et même sachant tout le monde l’œil rivé sur le chronogramme électoral, Joseph Kabila a fait comme s’il bottait en touche.
Pas de discours ce vendredi 22 juin. Députés et Sénateurs peuvent attendre. L’opinion nationale et internationale aussi. Les bookmakers peuvent ranger leurs paris. Le Raïs vient une fois de plus de déjouer les pronostics.
Tout Kabila est là. Un homme difficile à lire tant ses voies sont insondables. Même lorsque son message à la Nation fait partie de l’ordre du jour de la présente session extraordinaire. Parler, il parlera sans doute. Mais ce sera au moment où l’on s’y attendrait le moins. En clair, le chef de l’Etat ne veut donner l’impression d’être bousculé par les événements ni de courir derrière le compte à rebours électoral qui… a déjà commencé.
La preuve, nombre d’écuries de la kabilie sont en mode "mobilisation". Relooké avec un Président national dont l’identité ne fait guère de doute, le PPRD fait le tour du pays. La MP est en passe de se marier officiellement avec les forces politiques et sociales issues de l’opposition présentes au Gouvernement pour déboucher sur le patronyme "Front commun pour le Congo".
A six mois des élections, Joseph Kabila n’ignore pas que le temps file. Mais, il ne veut surtout pas donner l’air d’un Président qui court derrière le temps. Il entend par-dessus tout garder la main. Quitte à dérouter et même à contrarier tout son monde. Pas seulement. José NAWEJ

Semaine test
lundi 19 novembre 2018

A n’en point douter. La semaine qui commence sera frappée du sceau "test". Un test à très large spectre. D’abord pour la CENI qui devrait donner le (...)
lire la suite
Au nom de la base
vendredi 16 novembre 2018

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" (...)
lire la suite
Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts (...)
lire la suite
De l’Union sacrée de l’Opposition à … Lamuka
mercredi 14 novembre 2018

Genève aura à jamais un goût d’oxymore pour les opposants rd congolais. D’une ville -espoir, réceptacle d’entente, de réconciliation, le siège -second (...)
lire la suite
L’infidélité à sa signature contre la fidélité à sa base
mardi 13 novembre 2018

Entre sa signature et la soumission à sa base ? Qu’est ce qui prévaut ? Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de trancher en faveur du (...)
lire la suite
Une machine à diviser nous est- elle née ?
lundi 12 novembre 2018

Elle est vraiment blanche la fumée qui s’est échappée de Genève hier ? Oui. Mais pas pour tout le monde .Dans ce " tout le monde ", il y a surtout (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting