La culture de la Pentecôte est le socle du développement socioéconomique
jeudi 21 juin 2018

(Par l’Ev. Colin NZOLANTIMA) «  »

INTRODUCTION
La culture est souvent définie comme la façon de penser, de parler et d’agir d’un peuple. C’est ce qui constitue sa coutume. La coutume est entre autre une habitude, un usage propre aux mœurs d’un peuple. Dans chaque tribu, Il y a la pensée de Dieu qui se retrouve dans toutes les consciences et tiennent compte de l’environnement. Malheureusement, l’homme apporte sa propre interprétation sur certains sujets et déforment la pensée de Dieu.

" Nouvelle Guinée. Le livre l’enfant de Paix. Ce peuple ayant connu une bribe de la Parole était devenu des cannibales, "mangeur d’homme" car Dieu a sacrifié son fils. Il fallait engraisser les visiteurs pour les manger.
" Charles Studd en Ituri, avait trouvé des tribus avec des valeurs sociétales très élevées et très proches des principes bibliques.
" En Inde, William Carey rapporte, que les enfants malades étaient sacrifiés aux divinités pour leurs guérisons ; les veuves devaient être incinérées le même jour que leurs défunts maris ; par contre, le désir communautaire était un atout pour ce peuple.

LA CULTURE GRECO-ROMAINE
Actes 17.21-31 Or, tous les Athéniens et les étrangers demeurant à Athènes ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter des nouvelles.
Paul, debout au milieu de l’Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux.
Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j’ai même découvert un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître, c’est ce que je vous annonce.
Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits des mains d’hommes ;
il n’est point servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, Lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.
Il a fait que tous les hommes, sortis d’un seul sang, habitent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure ; il a voulu qu’ils cherchent le Seigneur, et qu’ils s’efforçent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous, car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race...
Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l’or, à de l’argent, ou à de la pierre, sculptés par l’art et l’industrie de l’homme.
Dieu, sans tenir compte destemps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce qu’il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts...
La culture Greco-romaine voulait que toutes les activités se fassent dans le bâtiment. Les Romains ont hérité et ont été influencés par la philosophie grecque. Paul leur montre que le Seigneur n’habite pas dans les maisons faites de mains d’hommes. Le Seigneur est déjà sorti des murs, car l’ordre de Jésus était d’aller dans toutes les extrémités de la terre pour annoncer la Bonne Nouvelle.
Si nous avions adopté cette culture du Royaume, nous aurions investi tous les fonds destinés à la construction des bâtiments à l’agriculture et activités de développement. Nous aurions aidé et sorti plusieurs personnes de la pauvreté et de la misère.
Notre désobéissance et indifférence les maintiennent en captivité. Partout où le Saint-Esprit est annoncé, des transformations socio-économiques extraordinaires se manifestent dans ces communautés.

LA DECHEANCE DE LA SOCIETE
La corruption et les mensonges sont devenus légions dans la société. Les faillites s’accumulent et les interventions gouvernementales s’intensifient. Tout cela, du fait de la recrudescence des antivaleurs et de la perversion. Dans le sport comme dans les autres disciplines, la tricherie et la manipulation deviennent inquiétantes.
Les déclarations de Michel Platini sur la Coupe du monde de 1998, les "erreurs d’arbitrage" dans les matchs de football qui favorisent sciemment certaines équipes, le dopage institutionnalisé, les scandales dans les attributions de certains marchés, la corruption généralisée devenue un critère de réussite… devraient nous interpeller sur les fondements de notre société.
Les entreprises sont en faillite, à cause des gestions calamiteuses et, peut être, des décisions sincères mais et non opportunes. La Sncf, en France, se retrouve avec une reprise de la dette par le gouvernement à hauteur de 35 milliards d’euros. Le gouvernement qui est en déficit, et avec une dette très élevée, comment pourrait-il trouver ce montant sans alourdir le fardeau du peuple ?

LES CONSEQUENCES DE LA DESOBEISSANCE
Dans toutes nos différentes communautés religieuses et sociales, le péché et les antivaleurs détruisent les bases de la société. Notre légèreté et indifférence provoque des maladies, car nous mangeons mal, nous ne travaillons pas selon la volonté de Dieu.
Chacun de nous, en adoptant la culture du Royaume, a la possibilité de soutenir une action sociale.

LES DIFFERENTES ACTIONS DU SAINT-ESPRIT
Pour recevoir le Saint-Esprit, certains préalables doivent être acceptés. La repentance, c’est-à-dire reconnaitre son péché, décider d’abandonner et corriger ; l’intégrité, l’honnêteté, la compassion… Le Saint-Esprit est donné à une personne pour un besoin communautaire.

LES DONS DU SAINT ESPRIT (1 Cor 12) sont les bases de la CULTURE
1. Le don de révélation : le discernement des esprits, la parole de connaissance, la parole de sagesse
Dans chaque société, il existe des personnes sages, avisées et ayant un discernement des faits très élevés.
2. Les dons d’inspiration : le parler en langues, l’interprétation des langues, la prophétie
3. Les dons de puissance : la guérison, les miracles, la foi.

LE FRUIT DE L’ESPRIT

Galates 5,22 l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la douceur, la maîtrise de soi, l’humilité, la bienveillance.
LES dons et le fruit sont indissociables. Toutes nos activités sont conduites par cette motivation de surmonter les épreuves et de manifester de la compassion envers son prochain.
" Cette culture commune basée sur les mêmes principes et valeurs, permet un climat de confiance et de sérénité pour un développement harmonieux de la société.
" Malheureusement de nos jours, l’œuvre du Saint Esprit est associée à diverses manifestations quelques fois fantaisistes.
" Ces dons donnent de l’excellence à notre activité. Dieu renforce nos capacités dans tous nos domaines d’activités (médecine, mécanique, économie, agronomie... ) Dans les pays où les serviteurs de Dieu ont pu libérer les potentialités de leurs fidèles, le développement socio-économique a été très rapide.

DES AMELIORATIONS DES TECHNIQUES AGRICOLES

Des techniques de production maraichères sont enseignées chaque samedi de 10-13h aux Ets Nzolantima, rond point Kimpwanza, afin que les adultes comme les enfants puissent apprendre ces techniques et offrir à leurs familles des productions saines.
Les agronomes ont pu découvrir que les feuilles d’ortie, bien traitées dans l’eau, peuvent éradiquer les parasites de nos plantes. L’amendement du sol avec le guano, la production du miel, le moringa, le phyllanthus, les chercheurs pour la qualité de légumes et des feuilles que nous découvrons auprès des peuples autochtones, les pygmées.
Nos offrandes et nos dimes doivent provenir des productions agricoles saines et pures, et non de la mendicité. Alors que nous ne produisons rien, nos produits consommés sont importés, et nous bénéficions de la bonté et des aides étrangères. C’est une malédiction.
En effet, 70 % des fidèles vivent dans la précarité totale. C’est un défi pour les professionnels de nos communautés religieuses d’élaborer des projets susceptibles d’éradiquer cette misère. Malheureusement, le manque de compassion, l’égoïsme et la méchanceté nous laissent indifférents.

L’INFLUENCE SPIRITUELLE DANS LES NATIONS

Les valeurs chrétiennes insérées dans une société améliorent les conditions socioéconomiques.
Le Japon, en adoptant ces principes de fiabilité et d’intégrité, a pu se relever après la deuxième guerre mondiale.
La Grande Bretagne a évité une révolution sanglante comme en France, grâce aux enseignements des réformateurs comme John Wesley, Finney …
La Norvège est le pays le plus riche par habitant. Elle est le pays le moins corrompu. Elle a des réserves de plus de 1000 milliards du fait des enseignements de Hans Nielson Auge qui a prôné l’intégrité, l’honnêteté, le respect des engagements...

CONCLUSION

Le Saint Esprit a amélioré des conditions de vie dans plusieurs pays. Il est indispensable que les églises puissent ramener ses vertus dans notre vie quotidienne.
La communion fraternelle et le partage du pain édifiaient les disciples. Il n’y avait pas d’indigents au milieu d’eux. Une bonne organisation, une utilisation efficiente des potentialités des membres et une redistribution équitable des productions. Nous devons évaluer si la Parole de Dieu et la Pentecôte améliorent la qualité de vie de nos membres.
Nous constatons aussi que la conservation de l’eau constitue un problème sérieux, car les contenants peuvent être encore une cause de pollution. L’eau perd de sa potabilité et provoque des maladies. C’est ainsi que certains chercheurs nous déconseillent la conservation dans des citernes en plastique pour opter celles en fibre de verre.

UPF : la section RDC se dote d’un nouveau bureau élu
lundi 19 novembre 2018

L’Union internationale de la presse francophone, section RDC s’est dotée, depuis le samedi 17 novembre dernier,d’un nouveau bureau. Ce comité (...)
lire la suite
Communiqué du Commissariat provincial de la police ville de Kinshasa
vendredi 16 novembre 2018

Le Commissariat provincial de la Police Ville de Kinshasa informe les Kinois et Kinoises que les manifestations de colère organisées par les (...)
lire la suite
Bilan : 2 étudiants décédés, 8 policiers grièvement blessés et 12 véhicules endommagés
vendredi 16 novembre 2018

Vive tension hier à l’Unikin Bilan : 2 étudiants décédés, 8 policiers grièvement blessés et 12 véhicules endommagés Tout en présentant ses (...)
lire la suite
 L’ambassadeur de l’UE en RDC se réjouit du partage d’expériences entre les élus d’hier et les futurs candidats
vendredi 16 novembre 2018

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en RDC, Bart Ouvry se réjouit du partage d’expériences entre les députés tant nationaux que provinciaux de la (...)
lire la suite
 L’ambassadeur de l’UE en RDC se réjouit du partage d’expériences entre les élus d’hier et les futurs candidats
vendredi 16 novembre 2018

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en RDC, Bart Ouvry se réjouit du partage d’expériences entre les députés tant nationaux que provinciaux de la (...)
lire la suite
Le Centre de santé Kingarame doté d’un nouveau bloc de Maternité
mercredi 14 novembre 2018

Le Centre de santé Kingarame, situé dans le groupement de Kibumba, territoire de Nyirangongo, à 40 km de la ville de Goma, dans la province du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting