La main de l’Eternel n’est pas courte pour sauver
jeudi 28 juin 2018

{{ {(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) } }} {{Le monde se trouve dans une spirale de tensions couvées depuis plusieurs années et qui à ce jour se manifestent de plus en plus au grand jour. }}L'arrivée au pouvoir en Italie d'une coalition «populiste» ou «extrémiste» chargée d'appliquer un programme anti-austérité, obligeant les gouvernements européens à revoir leurs différentes décisions radicales. C'est dans ce sens qu'il faudrait analyser les dernières rencontres de la Chancelière allemande Angela Merkel et le Président Emmanuel Macron. D'un côté, les pays à héritage gréco-latins avec cette largesse dans la gestion, c’est-à-dire la consommation avant la production ; de l'autre, les pays nordiques avec la rigueur dans la gestion, on ne consomme qu'après avoir travaillé et non l'inverse. Cette largesse des pays du Sud entraine les pays nordiques à la solidarité communautaire pour les financer, à payer pour les "paresseux". La nécessité de créer un Fonds Monétaire Européen pour soutenir des pays en difficulté, et non de fusionner les dettes. Bref, les tensions iront croissantes. Nous sommes impuissants face aux différents drames qui nous assaillent : des inondations, des séismes, des grèves, de nombreuses manifestations sauvages, des destructions des infrastructures, des forêts embrasées, des volcans en éruption, des faillites, la crise migratoire qui affecte tous les grands pays, de l'Europe aux Etats-Unis, et le lot des disparus dans la Méditerranée (environ 35000). Le reflexe protectionniste s'installe partout. La crise au sein des Nations Unies sur le retrait des Etats-Unis du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU {{LES DIFFERENTES INQUIETUDES}} En cette période de grandes tensions socio-économiques, plusieurs se demandent : " Pourquoi Dieu n'intervient pas au milieu de tout ce désastre qui pourrait nous emporter tous ". Les différentes communautés religieuses, toutes tendances confondues et selon leurs dévotions, cherchent à conjurer le sort, à solliciter des " dieux " de la sagesse, du bon sens aux dirigeants et une accalmie pour nos souffrances. Nous essaierons à travers ce Livre d'Esaïe 59 de comprendre la pensée de Dieu, de sa Parole. LA REPONSE DE L'ETERNEL : ESAIE 59 " 1 Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre. 2 Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter. 3 Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes ; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité. 4 Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture ; Ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime. " En effet, la Main de l'Eternel n'est pas courte pour sauver les nations. Dieu a donné des prescriptions pour le bonheur des peuples. Chacune a la liberté d'obéir ou de désobéir. Dans les commandements de Dieu résumés dans le livre de Deutéronome, 26 % parlent de la politique et de l'armée, 6.5 de l'économie, 6 de la famille, 6.5 de l'éducation, 4 de l'hygiène et de la santé, 3 de l'agriculture, … En analysant les différentes actions des pays, surtout ceux issus de l'héritage gréco-latin, la rébellion est très profonde. Les gouvernements prennent souvent des décisions narguant Dieu. Prenons certains cas. En matière agricole, la terre devrait être à jardiner et non à exploiter. La production biologique améliorerait les conditions sanitaires. Malheureusement, l'utilisation des insecticides, des engrais chimiques, des pesticides, des clonages… contribuent à la propagation des maladies. C'est ainsi que le refus de suivre les instructions politiques selon Deutéronome 1.13 " de choisir des hommes sages, intelligents et de bonne réputation ", a occasionné de différentes crises. Les déchets toxiques, la pollution de l'environnement, les prises des décisions incohérentes, les guerres, les recherches effrénées des richesses … déstabilisent les équilibres socioéconomiques, écologiques… et occasionnent des mouvements migratoires (plus de 65 millions de déplacés en 2018). La déstabilisation des familles nous présente des personnes insensibles et indifférentes à la misère du prochain. " 10 Nous tâtonnons comme des aveugles le long d'un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n'ont point d'yeux ; Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l'abondance nous ressemblons à des morts. " Devant cette situation que tout le monde apprécie et y adhère, il est évident que Dieu ne se mêle pas de notre choix délibéré. Au milieu des richesses intellectuelles, matérielles, financières… nous vivons dans la précarité. Les différents projets de réduction des avantages sociaux accordés aux plus démunis ou indigents sont menacés sous prétexte d'assainissement budgétaire. Les impôts et les différentes taxes sont en pleine progression. Les différentes agitations en Jordanie, au Maroc, en Arabie Saoudite et en France avec les cheminots. Toutes nos nations sont en crise de valeurs. L'égoïsme, la cupidité, l'avidité, l'impudicité, le mensonge, la malhonnêteté, les injustices… sont approuvés de tous. Chacun pour soi et Dieu pour tous. " 12 Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, Et nos péchés témoignent contre nous ; Nos transgressions sont avec nous, Et nous connaissons nos crimes. 16 La vérité a disparu, Et celui qui s'éloigne du mal est dépouillé. -L'Éternel voit, d'un regard indigné, Qu'il n'y a plus de droiture. " {{ESAIE 58 LE VRAI JEUNE}} " 1 Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Élève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés ! Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent connaître mes voies ; Comme une nation qui aurait pratiqué la justice Et n'aurait pas abandonné la loi de son Dieu, Ils me demandent des arrêts de justice, Ils désirent l'approche de Dieu. " Le Seigneur aimerait que nous puissions tous entendre son cri d'amour pour abandonner nos transgressions, notre méchanceté. Cette attitude a augmenté les captifs de toute servitude spirituelle, intellectuelle, matérielle, physique… L'indifférence collective sur la souffrance de notre prochain attriste le Seigneur. La prostitution est devenue une grande activité commerciale protégée par les gouvernements à travers des lois votées par les élus. Les veuves et les orphelins sont dépouillés de leur héritage par des lois votées par les parlementaires et qui ne respectent pas les principes d'équité. Il suffirait de parcourir les différentes lois sur les successions et les taxes y afférentes pour comprendre cet aspect de spoliation officielle. La double pénalité pour les familles ayant un seul revenu car la femme au foyer prend soin des enfants, tandis que les femmes seules bénéficient de plusieurs privilèges. Le surendettement individuel, familial, professionnel et public entraine des conséquences fatales dans les sociétés… Les exemples sont légions. {{LE VRAI JEUNE, LA DIME ET LA COMPASSION}} En effet, LE VRAI JEUNE commence par " 7 Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable. " 1. Se préoccuper des indigents, des veuves et des orphelins 2. Développer de la compassion La conséquence de ce vrai jeûne est le bonheur parfait, la lumière chasse les ténèbres, la prospérité chasse la misère, la compassion éloigne l'égoïsme, la paix évite la guerre LA DIME La dime consiste à prendre aussi soin de toutes les personnes que Dieu met sur notre chemin selon Deutéronome 14.21-29. Il s'agit des membres de nos familles, des lévites (1 Chroniques 23 responsables religieux, les trois types de magistrats (juridictionnels, administratifs et politiques), les fonctionnaires, les portiers qui sont affectés aux frontières (les militaires, les services de douane et de contrôle de qualité des produits, les officiers de migration), les chantres ; les veuves et les orphelins, les étrangers. LA COMPASSION Le vrai jeûne et la dîme ont un dénominateur commun qui est la COMPASSION. Comment pouvons-nous aimer Dieu que nous ne voyons pas et abandonnons nos frères qui vivent avec nous? Nous avons abandonné cette charité 1 Corinthiens 13 pour nous accrocher à des préceptes humains. {{LA CREATION DE LA SECURITE SOCIALE}} Après la 2ème guerre mondiale, face à la crise qui sévissait, la Sécurité Sociale a été créée pour subvenir aux besoins des indigents, chômeurs, … et permettre la relance de l'économie. Le résultat était phénoménal. Malheureusement, l'égoïsme, la cupidité, l'avidité et tous les vices sont revenus. Toutes les sociétés d'assurance sont en faillite. Chaque corporation essaie de tirer le maximum pour ses intérêts. Ce déficit oblige les gouvernements à suppléer. D'où l'augmentation des taxes et des impôts, la réduction ou annulation de tous les avantages sociaux. Pour des raisons de rentabilité, des immeubles sont détruits, des familles sans logements, des enfants dans les foyers sociaux, des vieillards dans les homes… {{CONCLUSION}} La démocratie qui devait refléter les vertus des dirigeants, est confrontée à des nombreux scandales et le manque de crédibilité des leaders. Comme le disait Jacques Attali, c'est la fin de la démocratie. La nouvelle génération des intellectuels est encore plus prédatrice. C'est pour cela malgré des projets élogieux de relance économique, les faillites s'accumulent, les calamités s'intensifient, et l'homme ne parvient plus à maitriser la nature. Les communautés religieuses devraient ramener ses valeurs fondamentales de développement. C'est une grande opportunité que Dieu leur offre de sauver leur nation et communauté. C'est incompréhensible que des ressources importantes soient dilapidées dans des futilités et des infrastructures extravagantes, mais en restant insensibles à la souffrance de leur peuple alors qu'un minimum pouvait subvenir à leurs besoins fondamentaux. Tous ces hauts fonctionnaires et professionnels sont dans toutes ces communautés religieuses. Les responsables religieux doivent se ressaisir et interpeler leurs fidèles. La repentance et le respect des commandements de Dieu sont les seules voies pour retrouver tout ce que nous avons perdu.
Le FPI est formel : "Il n’y a jamais eu de nouvelle taxe instaurée par décret ou lettre du Premier ministre Tshibala
mercredi 20 février 2019

* La taxe de promotion de l'Industrie (TPI) payée par le opérateurs miniers est légale, précise la Cellule de communication. REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE (...)
lire la suite
Treize pays du Golfe entendent lutter contre la pêche illicite
mercredi 20 février 2019

L'Institut de Sécurité Maritime interrégional(ISMI) a procédé, le lundi 19 février, au lancement de son programme de formation 2019. Il s'agit d'une (...)
lire la suite
Une quadragénaire assassinée hier par un inconnu à Matonge
vendredi 15 février 2019

Une femme dont l'âge oscille entre 40 et 45 ans a été retrouvée morte, hier jeudi 14 février aux environs de 4 heures du matin au quartier Matonge à (...)
lire la suite
Cérémonie d’accueil officiel à Rabat de SM le Roi Felipe VI d’Espagne et la Reine Letizia
vendredi 15 février 2019

Rabat - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et (...)
lire la suite
La RDC et le Mozambique signent des accords de financement avec la Banque mondiale
jeudi 14 février 2019

La République démocratique du Congo (RDC) et le Mozambique, sont les premiers des 19 pays du Fonds carbone (FCPF) à signer des accords historiques (...)
lire la suite
Saint Valentin : de la passion au désamour des Kinois
jeudi 14 février 2019

*Dans plusieurs quartiers de la capitale, l’effervescence observée à la veille du 14 février a baissé d’un cran au fil des ans En République (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting