CEPO/REGIDESO
369 personnes victimes de travaux d’infrastructures hydrauliques, indemnisées à Kinshasa
lundi 9 juillet 2018

Trois cent soixante-neuf personnes affectées par les travaux des infrastructures hydrauliques à Kinshasa ont été indemnisées. La REGIDESO a clôturé le processus de paiement des indemnités compensatoires, la première semaine du mois de juillet.

En effet, ces indemnisations compensent les pertes de revenus et des déplacements physiques définitifs ou temporaires des populations riveraines pour un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) sur fonds propres à hauteur de 283 225 USD. Les 369 personnes ont été identifiées sur les emprises du projet à l’issue de deux enquêtes socioéconomiques réalisées respectivement en novembre 2016 et novembre 2017.
Ces travaux mis en œuvre par la CEP-O/ REGIDESO à travers le Projet d’alimentation en Eau potable en milieu urbain (PEMU), concernent quatre villes du pays, à savoir Kinshasa, Matadi, Lubumbashi et Kindu. Ils s’inscrivent dans le cadre du Financement additionnel suivant l’accord de don de la Banque Mondiale d’un montant de 166 millions USD.
S’agissant de la ville de Kinshasa, les travaux consistent en la construction et équipement d’un nouveau captage d’eau brute sur le fleuve Congo ; la construction d’une nouvelle usine de traitement d’eau sur le site Régideso/Ozone d’une capacité de 110.000 m3/jour ; la fourniture et pose d’une conduite de refoulement entre la station de captage et l’usine de traitement et la fourniture et pose de canalisations avec accessoires pour réhabiliter, le renforcement et l’extension des réseaux primaires, secondaires et tertiaires y compris la réhabilitation de 5 000 branchements particuliers et la pose de 25 000 nouveaux branchements sociaux. S’ajoutent à cela, la réhabilitation des réservoirs de Makala, la fourniture et pose de conduite sur les avenues Kikwit, Université, Ndjoko, Makala/Elengesa et entre la station REGIDESO de Gombele et CNPP.

LEGISLATION CONGOLAISE RESPECTEE
Le Plan d’Action de Réinstallation a été élaboré et exécuté conformément au Cadre de Politique de Réinstallation (CPR) du PEMU-FA. Ce, dans le respect des exigences et des procédures de la Politique Opérationnelle 4.12 de la Banque mondiale ainsi que de la législation congolaise en matière des compensations des personnes ou entités potentiellement affectées par un projet financé ou cofinancé par la Banque mondiale.
Ainsi, parmi les 369 personnes qui ont reçu leurs indemnités compensatoires, l’on dénombre 208 personnes qui avaient illégalement des champs dans les concessions Régideso d’Ozone, de Makala et de Djelo Binza où les entreprises vont construire une nouvelle usine de traitement d’eau d’une part et de l’autre, réhabiliter les réservoirs d’eau existants. Aussi, 152 personnes avaient illégalement soit des champs soit des infrastructures commerciales, soit encore des arbres ornementaux sur la servitude publique destinée à la pose des conduites d’eaux et 9 personnes ayant placé illégalement leurs champs sur la servitude située à côté de l’hôpital de la rive où sera installée une unité de captage d’eau brute sur le fleuve Congo.
En dépit de l’occupation irrégulière de l’emprise du projet par ces personnes, la Régideso n’a pas a indemniser à leur juste valeur tous les actifs qui seront impactés à hauteur de 283 225 USD.
En outre, un mécanisme de gestion pacifique des conflits est mis en place avec l’installation aux bureaux communaux de Bumbu et de Ngaliema, d’un comité local de conciliation et réinstallation chargé de recueillir et traiter toutes les plaintes éventuelles. Pour ce faire, un registre de plaintes est ouvert au seins de deux communes précitées pour recevoir les doléances de toutes les personnes affectées qui estimeraient que les dispositions du PAR ne sont pas respectées.
Enfin, le processus de paiement des indemnisations compensatoires va se poursuivre incessamment dans les villes de Lubumbashi, Matadi et Kindu. Mathy MUSAU

Mécanisation agricole : le Japon prêt à soutenir l’INPP
vendredi 21 septembre 2018

Le Japon s’est dit prêt à soutenir l’Institut national de Préparation Professionnelle (INPP) à travers des projets destinés à la mécanisation agricole. (...)
lire la suite
Cinq communautés locales obtiennent les droits fonciers sur leurs forêts
vendredi 21 septembre 2018

Cinq communautés locales de la province de l’Equateur se sont vu octroyer, cette semaine, des droits légaux sur leurs forêts. En d’autres termes, (...)
lire la suite
RDC : Sur les 25 % d’enfants enregistrés à l’Etat civil, seuls 14 % détiennent l’acte de naissance
vendredi 21 septembre 2018

La situation de l’enregistrement des enfants à l’État civil en RDC est alarmante. Seuls 25 % des enfants de moins de 5 ans sont enregistrés. (...)
lire la suite
Les journalistes s’engagent à vulgariser le protocole de Maputo par rapport à l’avortement sécurisé
vendredi 21 septembre 2018

L’atelier sur "le renforcement des capacités des professionnels des médias en santé sexuelle et réproductive (SSR) avec comme focus sur les soins de (...)
lire la suite
Rachel Kitsita : la journaliste préférée des internautes
jeudi 20 septembre 2018

Son androïd ne la lâche pas d’une semelle. Partout où elle se rend, Rachel Kitsita Ndongo prend bien la précaution d’emporter dans ses bagages son (...)
lire la suite
Le CSAC pour la régulation des médias numériques
jeudi 20 septembre 2018

La problématique de la régulation des médias numériques en RDC a été au centre d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes en ligne. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting