Entre deux salamalecs diplomatiques…
mardi 10 juillet 2018

Rupture entre d’une part Kinshasa et New York et Addis-Ababa de l’autre ? Certainement pas. Crise ouverte entre le Gouvernement rd congolais et le tandem ONU-UA ? Loin de là. Alors, tout baigne parfaitement dans l’huile entre la RDC officielle et les gestionnaires au quotidien des Nations-Unies et de l’Organisation panafricaine ? On en douterait.
L’ajournement de la visite du duo Guterres -Faki -à trois reprises ?-a au minimum tout d’un couac diplomatique. Lequel couvrirait mal une pointe de méfiance entre les deux parties.
Kinshasa cachant à peine son agacement de voir tout ce que la communauté internationale compte de technostructures s’intéressait de plus près à la moindre de ses démarches dans la gestion du pays. En particulier, en rapport avec le processus électoral avec, à l’affiche, l’équation personnelle du Président Kabila.
Un " intérêt " tous azimuts qui sonne dans les oreilles "souverainistes " comme au mieux de l’ingérence, et au pire comme un crime de lèse-souveraineté. Quelque peu sorti de ses gonds, un dignitaire -non mandaté- a même lâché le mot "distraction " au moment où le processus électoral est au niveau des dépôts des candidatures.
Comme pour le recadrer le Protocole d’Etat a produit un communiqué très officiel pour évoquer le problème d’agendas. Avant d’ajouter que " les deux illustres personnalités étaient les bienvenues à Kinshasa à une date à convenir de commun accord".
Symétriquement, de manière soft, l’ONU et dans une moindre mesure l’UA, relaient de plus en plus le message des plénipotentiaires occidentaux pour la première et de certains pays de la SADC et de la CIRGL pour la seconde sur la doxa électorale en RDC. Des conseils qui virent aux sermons voire à des pressions " amicales " qui ne sont pas toujours du goût des autorités rd congolaises.
Dans ces conditions, l’harmonisation des agendas peut certes se comprendre d’un point de vue temporel. Mais peut-être surtout au second degré. A savoir ce que les uns et les autres planifient sans le clamer publiquement. Des agendas…cachés de part et d’autre. José NAWEJ

Semaine test
lundi 19 novembre 2018

A n’en point douter. La semaine qui commence sera frappée du sceau "test". Un test à très large spectre. D’abord pour la CENI qui devrait donner le (...)
lire la suite
Au nom de la base
vendredi 16 novembre 2018

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" (...)
lire la suite
Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts (...)
lire la suite
De l’Union sacrée de l’Opposition à … Lamuka
mercredi 14 novembre 2018

Genève aura à jamais un goût d’oxymore pour les opposants rd congolais. D’une ville -espoir, réceptacle d’entente, de réconciliation, le siège -second (...)
lire la suite
L’infidélité à sa signature contre la fidélité à sa base
mardi 13 novembre 2018

Entre sa signature et la soumission à sa base ? Qu’est ce qui prévaut ? Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de trancher en faveur du (...)
lire la suite
Une machine à diviser nous est- elle née ?
lundi 12 novembre 2018

Elle est vraiment blanche la fumée qui s’est échappée de Genève hier ? Oui. Mais pas pour tout le monde .Dans ce " tout le monde ", il y a surtout (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting