A LA SUITE D’UN CONTROLE DE CONFORMITE DE COULEUR SUR LES TAXI-BUS
Le transport en commun de nouveau un casse-tête hier à Kinshasa
mardi 10 juillet 2018

{{Le transport en commun a été perturbé hier lundi 9 juillet sur les principales artères de Kinshasa. Jusqu'en fin d'après-midi, de nombreuses foules attendant désespérément un moyen de transport, ont été observées dans les différents arrêts de bus de la capitale. Un décor somme toute inhabituel qui a surpris plus d'un Kinois, tôt déjà vers 7heures du matin. Car, les grandes artères de la ville ont été sevrées hier, de vieux minibus de marque Mercedes 207, 208 ; 2010… surnommés " esprit de mort ". }} Selon les automobilistes, le début de la campagne de contrôle de conformité de couleur imposée au minibus, a été la principale cause de la désertion de ces véhicules ciblés par les agents de la Police nationale congolaise(PNC), commis à cette opération de contrôle. Car, nombreux sont des propriétaires de ces bus qui ne se sont pas encore conformés à l'injonction de l'Hôtel de ville qui leur demande de peindre leurs engins en jaune. Ce, malgré l'échéance de plus ou moins d'un mois qui leur a été accordée. Ainsi, pour traquer les transporteurs en commun récalcitrants, des barrières de la Police ont été érigées à certains endroits stratégiques des principales routes de la ville. Les plus malchanceux ont vu leurs engins conduits à la fourrière. {{UNE BENEDICTION POUR LES TAXIS}} Le malheur des chauffeurs de 207 hier, a fait le bonheur des taximen. Ces derniers se sentant dans une situation de monopole relatif, ont aussitôt versé dans la pratique maintes fois décriée de saucissonnage de leurs itinéraires habituels. Ainsi, par exemple, on a vu des taximen desservant la ligne Rond-point Victoire-Lemba Super, segmenter le même trajet en deux. Avec la bénédiction de nombreux badauds autoproclamés "chargeurs " et qui qui prennent d'assaut les principales stations de bus à Kinshasa, ces conducteurs malintentionnés embarquaient leurs passagers d'abord, soit pour la 7ème rue, soit pour la 16ème rue Limete; avant de prolonger la course jusqu'à son arrêt final. C'est-à-dire le Rondpoint Super Lemba. En termes d'alternative à la rareté de bus, de nombreux Kinois ont dû recourir au service d'exploitants de moto taxi. Que donc des risques d'accident sur des boulevards Lumumba et Sendwe, nouvellement élargis ! Malgré leur ancienneté mécanique, les mal-aimés bus 207 sont les principaux moyens de transport en commun à Kinshasa. Faute de statistiques, ils prennent en charge près de 60% du transport public dans la très vaste métropole rd congolaise. A preuve, la jauge d'un appel à journée ville morte à Kinshasa est justement la fluidité du transport en commun par ce bus considérés comme source de plusieurs accidents mortels sur les grandes artères de la ville. Jusqu'où irait le contrôle assorti de pénalité de bus non peints en jaune, débuté hier lundi sur les routes de Kinshasa ? Personne ne le dit. Toujours est-il que du côté de l'Hôtel de ville qui initié cette opération, on n'entend pas se faire prier. L'autorité urbaine tient coûte que coûte à sa décision de voir peints en jaune, tous les taxis, taxi-bus et bus exploitant le transport en commun dans sa juridiction. Entretemps, la population devra prendre son mal en patience. Et dire que l'alerte avait déjà été donnée lors d'une campagne similaire, décrétée voici un peu plus d'un mois contre les taxis. Particulièrement de petites voitures d'occasion de marques Toyota, Nissan…en provenance de Dubaï, communément appelées " Ketch " à Kinshasa. {{Laurel KANKOLE}}
Albert Kabasele :"L’Etat congolais doit inculquer à la population les notions de protection de l’environnement"
lundi 18 mars 2019

Pour parer aux multiples effets du réchauffement climatique, l'expert préconise, de prime abord, la mise sur pied d'un plan clair de lutte contre (...)
lire la suite
Albert Kabasele :"L’Etat congolais doit inculquer à la population les notions de protection de l’environnement"
vendredi 15 mars 2019

Les effets dus au changement climatique se font de plus en plus sentir à travers le monde. A Kinshasa, la population est confrontée à des (...)
lire la suite
La Vice-présidente de la JICA en séjour de travail à Kinshasa du 20 au 23 mars
vendredi 15 mars 2019

L'Agence Japonaise de Coopération Internationale annonce l'arrivée de la Vice-Présidente de la JICA, Mme Nobuko Kayashima, en charge de la (...)
lire la suite
CNSS : Agnès Mwad met le curseur sur le nouveau taux de cotisation sociale
vendredi 15 mars 2019

Le ministre d'Etat, ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Lambert Matuku Memas, a donné, hier jeudi au Fleuve Congo Hôtel, le go des (...)
lire la suite
Lemba : les employés des Indopakistanais déclinent l’invitation à la grève
vendredi 15 mars 2019

Au moment où la grève des employés des commerçants indopakistanais paralyse les activités au Marché central de Kinshasa et dans certains recoins du (...)
lire la suite
Les employés des commerçants indopakistanais radicalisent leur grève
vendredi 15 mars 2019

Quatrième jour de grève des Congolais travaillant dans des maisons de commerce appartenant aux étrangers. Hier jeudi, ce mouvement social s'est vite (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting