Kasaï : le Conseil des droits de l’homme de l’ONU dépêchera deux experts internationaux
mardi 10 juillet 2018

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, réuni à Genève, a adopté à l’unanimité une résolution appelant le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme à dépêcher une équipe de deux experts internationaux sur les événements au Kasaï.

Les deux experts internationaux, rapporte un communiqué de presse, sont notamment chargés de faire rapport sur la mise en œuvre, par la RDC, des recommandations de l’ancienne équipe d’experts internationaux, en particulier en ce qui concerne la lutte contre l’impunité et les mesures pour promouvoir la réconciliation.
Aux termes d’une résolution intitulée « assistance technique à la RDC et établissement des responsabilités concernant les événements dans la région du Kasaï » (A/HRC/38/L.8, oralement amendé), adoptée sans vote, le Conseil a condamné les violations et les atteintes commises aux Kasaï, notamment contre les enfants, et les conditions dans lesquelles elles ont été commises, y compris à travers l’usage excessif de la force et le recrutement et l’utilisation d’enfants par les milices.
Le Conseil entend ainsi exprimer sa préoccupation sur le contenu de la déclaration faite par le président de l’équipe d’experts internationaux lors du dialogue interactif du 3 juillet dernier sur la persistance des actes de violence, liés à la crise dans les régions du Kasaï. Aussi sur la poursuite du recrutement et de l’utilisation d’enfants par les milices Kamwina Nsapu et Bana Mura, ainsi que sur les rapports faisant état de la poursuite des violences intercommunautaires et des violences des milices dans les régions du Kasaï.
Le Conseil appelle ainsi Kinshasa à intensifier ses efforts afin de respecter, protéger et garantir tous les droits de l’homme et toutes les libertés fondamentales pour tous, conformément à ses obligations internationales.
Au titre de pays concerné, la délégation de la RDC a indiqué avoir pleinement coopéré avec l’ancienne équipe d’experts, dont le mandat n’a pas été prorogé.
Le Représentant permanent de la RDC auprès de l’Office des Nations Unies à Genève a ensuite exprimé sa gratitude au Groupe africain et à l’Union européenne qui ont pu rendre ce consensus sur ce projet de texte effectif.
Kinshasa espère maintenant que « la présente résolution répondra favorablement aux demandes maintes fois exprimées par la RD Congo en matière d’assistance technique dans les droits de l’homme », a déclaré l’ambassadeur Zénon Mukongo Ngay.
Devant le Conseil des droits de l’homme, le Président de l’Équipe d’experts internationaux sur la situation au Kasaï avait réaffirmé que certaines des exactions commises par les FARDC et les milices constituent des crimes contre l’humanité ou des crimes de guerres, tels que définis par le Statut de Rome de la Cour pénale internationale, ainsi que des graves violations et atteintes aux droits de l’homme.
Rachidi MABANDU

Douze inciviques appréhendés par la Police pour le compte de la Direction Générale des Impôts
vendredi 21 septembre 2018

Un groupe d’individus inciviques de l’ONG AGRIDEC a été présenté à la presse, le mardi 18 septembre 2018, par le commandement de la Police de l’Unité de (...)
lire la suite
La CONADE commémore les deux ans de résistance de son président Moni Della
mercredi 19 septembre 2018

19 septembre 2016- 19 septembre 2018. Voici deux ans, jour pour pour, depuis que Moïse Moni Della a été arrêté, en compagnie de plusieurs membres de (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
Beni : les notables plaident pour une rentrée scolaire effective à Mangina et Mabalako
mercredi 19 septembre 2018

Plus de deux semaines après la rentrée scolaire, les salles de classes de Mangina et de Mabalako sont encore vides. C’est dans cette optique que les (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna promet des soins de santé de qualité aux enseignants
mercredi 19 septembre 2018

Les enseignants de la RDC, réunis au sein de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP), ont désormais un comité. Qualifiée de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting