EXAMEN D’ETAT EXAMEN D’ETAT EXAMEN D’ETA EXAMEN D’ETAT
Poudre, « Vuvuzelas » et sifflets vendus comme des petits pains
mardi 10 juillet 2018

Les finalistes de l’Examen d’Etat édition 2017-2018 ont passé leur week-end dans l’euphorie. A la faveur de cette effervescence, les vendeurs de poudre, sifflets et « Vuvuzelas » (Ndlr : sorte de trompette en plastique, très en vogue lors de la Coupe du monde de 2010 en Afrique du Sud) se sont frotté les mains. Ces produits se sont vendus comme des petits pains samedi et dimanche derniers dans la capitale.

Les réjouissances des diplômés d’Etat ont eu un impact sur la vente de plusieurs petits objets à Kinshasa. Des produits tels que la poudre, le sifflet, le « vuvuzelas », la bière, la boisson sucrée... Ce sont surtout des vendeurs occasionnels qui ont réalisé de bonnes affaires comme Jeannine Tshilanda que « Forum des As » a croisée aux environs de 15 heures devant l’Institut Biochimie de N’Djili, au Quartier 7, dans la Commune portant le même nom.
« Depuis samedi jusqu’à cette heure, j’ai déjà écoulé plus de 150 boites de poudre, des centaines de sifflets et de « Vuvuzelas ». Le prix d’une bouteille de poudre oscille entre 800 et 2000 FC (selon la quantité). Le sifflet coûte 300 FC et le « Vuvuzela » est vendu à 800 FC. Profitant de la publication des résultats de l’Examen d’Etat, je me suis décidée de faire le tour des écoles pour écouler mes produits ».
A sa grande satisfaction, ces produits s’écoulent facilement, parce que ce n’est pas seulement le nouveau ou la nouvelle diplômée qui achète, mais aussi les membres de sa famille, y compris des amis qui s’en servent.
De leur côté, les tenanciers des bars n’ont pas fermé l’œil. Ils ont poursuivi leurs ventes jusqu’au petit matin. « Je suis resté en état de veille toute la nuit, au bar parce que les lauréats n’ont pas osé reculer d’une semelle. Tout le stock est épuisé. Heureusement que le camion d’une société brassicole vient de me ravitailler ce matin », nous a soufflé Tsimba, gérant d’un débit de boisson installé au Quartier II à Ndjili.

QUAND LE « MALEWA » S’INVITE A LA FETE
Les restaurants de fortune, communément appelés « malewa », ont également profité de la nuit de liesse. A côté de la bière, les finalistes se sont rués vers le plats de ces restaurants, composés notamment de chinchards, de la viande de poulet, de chikwangues, du poisson salé, servis soit avec du riz, soit avec de la chikwangue.
« J’ai beaucoup regretté parce que j’ai tout vendu. Si je savais que les résultats des examens d’Etat allaient sortir aujourd’hui, j’allais prévoir une grande quantité. Mais j’ai fait une bonne affaire », lance Astrid Ndombe, tenancière d’un restaurant de fortune au Quartier 8 à Ndjili.

« J’AI GAGNE LE DOUBLE DU PRIX D’ACHAT »
La publication des résultats de l’Examen d’Etat a constitué aussi une aubaine pour certains jeunes Kinois. Portable à la main, ils couraient à travers les rues de Kinshasa, brandissant des banderoles sur lesquelles il était écrit : « Vision examen d’Etat ». A l’aide de leurs portables, une personne pouvait consulter les résultats, sur place, moyennant 1000 FC.
« Les commerçants kinois sont de vrais opportunistes. Ils adaptent leurs « marchandises » en fonction de l’événement. Ils sont attentifs au fait. C’est le cas, par exemple, lors de la collation des grades académiques, des deuils et autres circonstances où l’on voit des gerbes de fleurs », commentait Nana B., une passante surprise par les ventes considérables de certains marchands. Ce bon reflexe des vendeurs kinois n’a pas laissé indifférente une autre dame qui a déclaré : « A Kinshasa, la débrouillardise se porte bien. Un opportuniste ne peut pas mourir de faim ».
C’est le cas de Gerry Shako qui a apprêté son arsenal en prévision de la publication des résultats de l’Examen d’Etat. « J’étais déjà prêt avec ma marchandise depuis plus d’une semaine, parce que la date de publication était annoncée. J’avais acheté des cartons de poudre et des paquets de sifflets. Aujourd’hui, j’ai gagné presque le double du prix d’achat », déclare-t-il tout fier. Dina BUHAKE

Douze inciviques appréhendés par la Police pour le compte de la Direction Générale des Impôts
vendredi 21 septembre 2018

Un groupe d’individus inciviques de l’ONG AGRIDEC a été présenté à la presse, le mardi 18 septembre 2018, par le commandement de la Police de l’Unité de (...)
lire la suite
La CONADE commémore les deux ans de résistance de son président Moni Della
mercredi 19 septembre 2018

19 septembre 2016- 19 septembre 2018. Voici deux ans, jour pour pour, depuis que Moïse Moni Della a été arrêté, en compagnie de plusieurs membres de (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
Beni : les notables plaident pour une rentrée scolaire effective à Mangina et Mabalako
mercredi 19 septembre 2018

Plus de deux semaines après la rentrée scolaire, les salles de classes de Mangina et de Mabalako sont encore vides. C’est dans cette optique que les (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna promet des soins de santé de qualité aux enseignants
mercredi 19 septembre 2018

Les enseignants de la RDC, réunis au sein de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP), ont désormais un comité. Qualifiée de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting