Kinshasa : la réussite à l’Exetat ruine des parents
mardi 10 juillet 2018

Difficile d’être parent d’un nouveau diplômé à Kinshasa. Depuis le samedi dernier, jour de la proclamation des résultats de l’Examen d’Etat session 2017-2018, des responsables de familles des lauréats se voient dépouillés de leurs maigres ressources. aussi bien par les connaissances que par les amis et membres de familles. Beaucoup parmi eux sont mêmes victimes de vol, de confiscation de biens…de la part de leurs proches, venus féliciter les parents ou le finaliste pour son succès.

Cette situation inquiète d’autant plus que ce comportement ruine les parents. Pendant que l’Hôtel de ville de Kinshasa interdit les tapages à travers les principales artères, ce qui se passe dans des familles des lauréats devrait plutôt interpeller l’opinion.
Il suffit d’apprendre que dans telle parcelle ou telle autre, un finaliste des humanités fête sa réussite, les proches du quartier se précipitent pour confisquer tout ce qu’ils peuvent trouver dans la famille du lauréat.
L’effervescence est telle que les parents assistent impuissants à tout. "Depuis que mon fils a obtenu son diplôme, je n’ai pas encore mangé chez moi. Chaque jour les proches, les membres de la famille et d’autres connaissances envahissent mon domicile. Ils imposent à boire et à manger, alors que tout ce que nous avons prévu s’est épuisé", s’alarme un parent d’un lauréat .
Un autre se dit furieux de voir les jeunes du quartier emporter de boissons destinées à la vente et conservées dans un congélateur ."J’avais prévu un casier de sucrées pour célébrer le diplôme de ma fille. Mais, à l’arrivée de la foule, nous nous sommes rendus compte que tout a été emporté, laissant mon épouse sans stock pour continuer son petit commerce de survie ".
Ce phénomène social met tout de même les familles du lauréat en porte-à-faux avec les voisins ou la famille.Un refus catégorique de la famille du nouveau diplômé d’envahir le domicile est mal interprété ou perçu comme une posture d’Harpagon ou d’arrogance.
Voilà pourquoi, dans certains foyers concernés, on évite d’être traité de tous les maux par ces hôtes « surprises » et très généralement indésirables. La mère du lauréat, souvent en ligne de mire, s’arrange plutôt pour que ces écarts de comportement se passent sans pour autant ternir l’image de son foyer. Parfois, ces comportements laissent le mari sans voix, se contentant de voir ses "invités" venus à l’improviste, de célébrer le diplôme comme dans une fête ordinaire.
Rachidi MABANDU

Douze inciviques appréhendés par la Police pour le compte de la Direction Générale des Impôts
vendredi 21 septembre 2018

Un groupe d’individus inciviques de l’ONG AGRIDEC a été présenté à la presse, le mardi 18 septembre 2018, par le commandement de la Police de l’Unité de (...)
lire la suite
La CONADE commémore les deux ans de résistance de son président Moni Della
mercredi 19 septembre 2018

19 septembre 2016- 19 septembre 2018. Voici deux ans, jour pour pour, depuis que Moïse Moni Della a été arrêté, en compagnie de plusieurs membres de (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
Beni : les notables plaident pour une rentrée scolaire effective à Mangina et Mabalako
mercredi 19 septembre 2018

Plus de deux semaines après la rentrée scolaire, les salles de classes de Mangina et de Mabalako sont encore vides. C’est dans cette optique que les (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna promet des soins de santé de qualité aux enseignants
mercredi 19 septembre 2018

Les enseignants de la RDC, réunis au sein de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP), ont désormais un comité. Qualifiée de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting