EVALUATION DU PROCESSUS ELECTORAL
Tripartite : le gouvernement se fait désirer
vendredi 13 juillet 2018

{{Le processus électoral risque de prendre de l’eau. La faute au manque de volonté politique. Le gouvernement ne semble pas jouer sa partition à la Tripartite (CNSA-Gouvernement-Céni) censée dégager un compromis autour des grandes options pour des élections que tous veulent pourtant apaisées. Les membres de l’Exécutif attendus pour fixer l’auditoire notamment sur la décrispation politique et la sécurisation des élections se font désirer aux travaux... }} C’est un peu le statu quo à l’immeuble de la territoriale où se déroulent, depuis quelques jours déjà, les travaux de la tripartite CNSA-Gouvernement-Céni. Les membres de l’Exécutif national désignés pour parler de la décrispation politique avec les cas des prisonniers politiques ou encore de la sécurisation des élections avec en toile de fond la problématique de la liberté des manifestations publiques, ne semblent pas avoir le cœur à l’ouvrage. Certains sèchent même les travaux. Les autres parties engagées dans l’évaluation du processus électoral sont en passe de perdre patience. Attendu depuis le mardi 10 juillet pour exposer sur la décrispation politique avec notamment la non-prise en compte des corrections proposées par le CNSA sur les listes des partis et regroupements politiques, la sécurisation du processus et la problématique des manifestations publiques, le vice-Premier ministre Henri Mova ne s’est toujours pas encore manifesté... Ce n’est pas tout. Hier jeudi 12 juillet, c’était au tour du ministre d’Etat en charge de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba de disparaître dans les couloirs de l’immeuble de la territoriale. Il devait exposer sur la décrispation politique, notamment la libération des prisonniers politiques, l’ouverture des médias et les dédommagements des victimes des événements des 19 et 20 septembre 2016. Le protocole sur place a bel et bien confirmé l’arrivée du garde des Sceaux... Les autres membres de la Tripartite ne savent plus à quel saint se vouer. Et dire que l’évaluation du processus est plus que nécessaire. Cela y va de l’avenir du pays. {{Didier KEBONGO }}
Abdoulaye Yerodia : le Patriarche au gilet révolutionnaire s’en va
mercredi 20 février 2019

Son gilet de révolutionnaire ne le quittait pas d'une semelle. Du moins en public. Souverainiste, patriote, Abdoulaye Yerodia Ndombasi s'est (...)
lire la suite
Tunda : ’’Yerodia est de la race des hommes qui sont nés avec le Congo dans le cœur’’
mercredi 20 février 2019

Proche de Joseph Kabila, haut cadre du Front Commun pour le Congo (FCC), Me Tunda ya Kasende a appris avec consternation le décès inopiné (...)
lire la suite
Le CSAC interdit aux journalistes devenus acteurs politiques d’exercer
mercredi 20 février 2019

*La nouvelle directive de l'organe de régulation vise à éviter les conflits d'intérêt entre le métier de journaliste et l'engagement politique. Les (...)
lire la suite
L’Eglise protestante menace de saisir la justice
mercredi 20 février 2019

Si de tous les temps, les députés des Assemblées provinciales se sont complu à marchander leurs voix, ils ne vont pas s'y prêter à leur aise au cours (...)
lire la suite
Des policiers simultanément dans la rue hier à Uvira et à Gbadolite
mercredi 20 février 2019

Près de 360 policiers d'Uvira dans la province du Sud-Kivu et quelque 300 de leurs collègues de Gbadolite dans la province du Nord-Ubangi sont (...)
lire la suite
Les produits à base de la viande de porc en provenance de l’UE interdits en RDC
mercredi 20 février 2019

Le Gouvernement congolais interdit formellement toute importation, commercialisation et consommation, sur toute l'étendue de la république, jusqu'à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Les raisons du "hâte-toi lentement"

Du retard à l'allumage ? Des difficultés de décollage ? Ils sont nombreux à avoir ce sentiment au sein de l'opinion. Ressentie somme toute compréhensible, normale et légitime. Sous l'effet de la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting