Kabila va annoncer prochainement des « décisions importantes », selon Guterres
vendredi 13 juillet 2018

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, va annoncer prochainement des « décisions importantes », a déclaré jeudi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en expliquant pourquoi sa visite prévue récemment dans ce pays avait été repoussée.

« Nous venons de recevoir la confirmation que notre visite serait la bienvenue prochainement », a affirmé le patron de l’ONU lors d’une conférence de presse, en réponse à une question sur le report de sa visite initialement planifiée pour début juillet.
« La raison qui nous a été donnée pour le report était que le président allait prendre très bientôt, ou annoncer très bientôt, une série de décisions importantes et qu’il ne voulait pas donner l’impression qu’il les prenait sous la pression internationale », a ajouté Antonio Guterres. « Non seulement notre visite, mais également d’autres ont été repoussées », a-t-il précisé.
« Si cela veut dire qu’il va prendre la bonne décision et qu’il veut donner l’impression que la pression internationale ne l’a pas conduit à prendre la bonne décision, un report me va très bien », a souligné le secrétaire général avec un large sourire. Il faisait allusion à l’attente d’une possible annonce de Joseph Kabila qu’il ne se présentera pas à l’élection présidentielle programmée en décembre.
Dimanche, un conseiller diplomatique de Joseph Kabila, Kikaya Bin Karubi, avait déclaré à l’AFP que la visite du secrétaire général de l’ONU et du président de la commission de l’Union africaine en République démocratique du Congo était « inopportune » en cette période préélectorale. Il avait invoqué, sans autre détail, « les urgences au pays et les tractations en cours ».
Les élections doivent organiser la succession de Joseph Kabila, dont le deuxième et dernier mandat a pris fin le 20 décembre 2016. La Constitution lui interdit de briguer un nouveau mandat, mais l’opposition l’accuse de vouloir se représenter lors du scrutin prévu le 23 décembre.
Fin janvier, le président Kabila avait critiqué la mission de l’ONU en RDC (Monusco), demandant qu’elle quitte le pays au plus tard en 2020. La Monusco, qui compte quelque 17.000 Casques bleus, pour un budget annuel d’1,153 milliard de dollars, est l’une des plus importantes missions de la paix de l’ONU dans le monde.
Voaafrique/Avec AFP

Félix Tshisekedi et Martin Fayulu condamnent la mort de deux étudiants
lundi 19 novembre 2018

Au fur et à mesure qu’on approche des échéances électorales en République démocratique du Congo, rien n’est laissé au hasard. Le malheureux événement (...)
lire la suite
Après Genève, l’Opposition perd des points dans l’opinion
lundi 19 novembre 2018

* Avec 42,7%, Shadary conforte son avance, après Genève, Félix Tshisekedi chute dans les intentions de vote. INTENTIONS DE VOTE A LA (...)
lire la suite
Le prix de l’essence passe de 2110 FC à 2240 FC dès hier dimanche
lundi 19 novembre 2018

* Tandis que le gasoil a connu une hausse de 2100 FC à 2230 FC. Le prix du carburant a été revu à la hausse dans les zones Ouest et Nord de la (...)
lire la suite
Ituri : 1200 machines à voter réceptionnées à Mahagi centre
lundi 19 novembre 2018

1200 machines à voter réceptionnées sont en cours de déchargement à Mahagi centre dans deux containers de quarante pieds pour les neuf cent soixante (...)
lire la suite
Le retour de Félix Tshisekedi ce lundi à nouveau reporté
lundi 19 novembre 2018

Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et candidat à la présidentielle du 23 décembre prochain, Félix-Antoine (...)
lire la suite
Joseph Mba Maluta déterminé à sortir la RDC « de l’agonie »
lundi 19 novembre 2018

« Une fois élu président de la République, je m’évertuerai à sortir la République démocratique du Congo de l’agonie dont vit son peuple ». C’est le grand (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting