Kabila va annoncer prochainement des « décisions importantes », selon Guterres
vendredi 13 juillet 2018

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, va annoncer prochainement des « décisions importantes », a déclaré jeudi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en expliquant pourquoi sa visite prévue récemment dans ce pays avait été repoussée.

« Nous venons de recevoir la confirmation que notre visite serait la bienvenue prochainement », a affirmé le patron de l’ONU lors d’une conférence de presse, en réponse à une question sur le report de sa visite initialement planifiée pour début juillet.
« La raison qui nous a été donnée pour le report était que le président allait prendre très bientôt, ou annoncer très bientôt, une série de décisions importantes et qu’il ne voulait pas donner l’impression qu’il les prenait sous la pression internationale », a ajouté Antonio Guterres. « Non seulement notre visite, mais également d’autres ont été repoussées », a-t-il précisé.
« Si cela veut dire qu’il va prendre la bonne décision et qu’il veut donner l’impression que la pression internationale ne l’a pas conduit à prendre la bonne décision, un report me va très bien », a souligné le secrétaire général avec un large sourire. Il faisait allusion à l’attente d’une possible annonce de Joseph Kabila qu’il ne se présentera pas à l’élection présidentielle programmée en décembre.
Dimanche, un conseiller diplomatique de Joseph Kabila, Kikaya Bin Karubi, avait déclaré à l’AFP que la visite du secrétaire général de l’ONU et du président de la commission de l’Union africaine en République démocratique du Congo était « inopportune » en cette période préélectorale. Il avait invoqué, sans autre détail, « les urgences au pays et les tractations en cours ».
Les élections doivent organiser la succession de Joseph Kabila, dont le deuxième et dernier mandat a pris fin le 20 décembre 2016. La Constitution lui interdit de briguer un nouveau mandat, mais l’opposition l’accuse de vouloir se représenter lors du scrutin prévu le 23 décembre.
Fin janvier, le président Kabila avait critiqué la mission de l’ONU en RDC (Monusco), demandant qu’elle quitte le pays au plus tard en 2020. La Monusco, qui compte quelque 17.000 Casques bleus, pour un budget annuel d’1,153 milliard de dollars, est l’une des plus importantes missions de la paix de l’ONU dans le monde.
Voaafrique/Avec AFP

Enfin, Gizenga se prononce sur les deux ministres PALU
vendredi 13 juillet 2018

* Tout en comprenant le geste du tandem Matuku-Kabwelulu, lié par la solidarité gouvernementale, le Patriarche persiste et signe sur le fait que (...)
lire la suite
Kabila va annoncer prochainement des « décisions importantes », selon Guterres
vendredi 13 juillet 2018

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, va annoncer prochainement des « décisions importantes », a déclaré jeudi le (...)
lire la suite
Des agents de la CENI veillent au contrôle qualité des machines à voter
vendredi 13 juillet 2018

Les échos en provenance de Séoul, en Corée du Sud, sont de plus en plus rassurants au niveau de la Commission électorale nationale indépendante. (...)
lire la suite
Le Ministère public détecte les 12 numéros téléphoniques suspects du prévenu Ali Mputu
vendredi 13 juillet 2018

L’analyse des relevés d’analyse se poursuit dans l’affaire opposant le ministère public aux 36 présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu, (...)
lire la suite
La Régideso sollicite de l’Hôtel de ville la réouverture de son parking donnant sur le boulevard du 30 juin
vendredi 13 juillet 2018

Happy end. La délégation syndicale de la Régideso conduite par le Directeur général de l’entreprise a présenté des excuses mercredi 11 juillet au (...)
lire la suite
Tripartite : le gouvernement se fait désirer
vendredi 13 juillet 2018

Le processus électoral risque de prendre de l’eau. La faute au manque de volonté politique. Le gouvernement ne semble pas jouer sa partition à la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting