POLEMIQUE AUTOUR DE LA SIGNATURE DE LA CHARTE DU FCC
Enfin, Gizenga se prononce sur les deux ministres PALU
vendredi 13 juillet 2018

* Tout en comprenant le geste du tandem Matuku-Kabwelulu, lié par la solidarité gouvernementale, le Patriarche persiste et signe sur le fait que son parti aura son candidat président de la République

Antoine Gizenga est de ceux qui n’ouvrent la bouche ou qui ne tiennent le stylo que lorsqu’ils ont à dire ou à écrire. C’est selon.

Dans un message daté du 10 juillet, le Patriarche du Palu a remis les pendules à l’heure. Notamment par rapport à la controverse autour de la signature annoncée de la charte pour son parti. Il n’en est rien. Même si le Secrétaire général du Palu ne prononce pas de fatwa contre les deux ministres qui ont apposé leurs signatures au bas du bréviaire du Front Commun pour le Congo (FCC).
Droit dans ses bottes, Antoine Gizenga persiste et signe cependant : Le Palu aura son candidat à l’élection présidentielle.
C’est dans un message de réarmement moral que le secrétaire général du PALU, le patriarche Antoine Gizenga a coupé court à la controverse autour de la signature le 7 juillet dernier de la Charte du Front commun pour le Congo (FCC) par le ministre d’Etat en charge de l’Emploi, Lambert Matuku et le ministre des Mines, Martin Kabwelulu.
A ce propos, le patriarche a précisé qu’il n’a pas trouvé d’inconvénient à ce que les deux ministres PALU restent solidaires d’une décision gouvernementale d’un gouvernement dont ils sont membres. Il a, cependant, ajouté : "Cela n’enlève en rien notre ambition et notre ferme volonté d’aligner un candidat président de la République/PALU, des candidats députés nationaux et provinciaux aux élections de décembre 2018 afin de réaliser mon rêve de voir le PALU assumer l’impérium du pouvoir de mon vivant, tel que je l’ai rappelé et confirmé le 03 juin, à l’occasion de la sortie officielle du Regroupement politique PALU et Alliés".
Gizenga a, par ailleurs, reconnu que les militants du PALU ont été perturbés moralement et psychologiquement, faute d’information avant d’affirmer : "Maintenant que vous l’avez, c’est le temps pour le rappel des troupes en vue de la victoire".
Pour y parvenir, le patriarche des lumumbistes indique qu’il faut, pour cela, dire non à toute forme de séparatisme ou de division. Et de rassurer : "Le peuple attend beaucoup du PALU et Alliés, la victoire est au bout de nos doigts ; évitons de prêter le flanc à l’ennemi. La lutte doit continuer et la victoire est certaine".
Il a en outre souligné qu’il n’hésiterait pas à rappeler à l’ordre tout militant et cadre du parti qui agirait autrement étant donné que l’esprit tribal, clanique ou régional est à bannir. Avant de marteler : " Je n’admettrai pas que les cadres du parti se servent de la division, du tribalisme, du régionalisme, du fractionnisme et même du mercenariat aux fins de satisfaire les ambitions personnelles ".
Pour rappel, il avait été dit que les ministres Lambert Matuku Memas et Martin Kabwelulu et avaient signé la Charte en leur double qualité. D’abord, comme membres du gouvernement d’union nationale et ensuite, comme représentants du Parti Lumumbiste Unifié, d’autant plus que c’est eux qui avaient représenté le PALU au dialogue national et inclusif du 31 décembre 2016. Emma Muntu

Corneille Nangaa lance la campagne électorale ce mercredi
mercredi 21 novembre 2018

L’heure a sonné. Le moment de la séduction, de la propagande et du discours politique est arrivé. La Ceni lance ce matin la campagne électorale (...)
lire la suite
La Cenco préoccupée par la sécurisation des candidats
mercredi 21 novembre 2018

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) se dit préoccupée par la sécurisation des candidats aux élections du 23 décembre. A quelques heures (...)
lire la suite
Annie Salumu : "Nous voulons faire la politique avec des actions concrètes pour l’émergence du peuple congolais"
mercredi 21 novembre 2018

Au nombre des formations politiques reconnues en RDC et particulièrement celles pilotées par des femmes, on peut compter désormais "Congo (...)
lire la suite
Le Ministère public balaye la plaidoirie de la défense
mercredi 21 novembre 2018

Le ministère public a balayé les moyens développés par les avocats de la défense. C’était au cours de l’audience de réplique hier mardi 20 novembre au (...)
lire la suite
Samy Badibanga propose d’intégrer la technologie « Blockchain »
mercredi 21 novembre 2018

Le président du regroupement politique « Les progressistes » et candidat au fauteuil présidentiel, Samy Badibanga, propose à la Commission électorale (...)
lire la suite
Sénat : le ministre de l’ESU et le Recteur sommés de s’expliquer sur les incidents de l’UNIKIN !
mercredi 21 novembre 2018

*Par ailleurs, les propositions de loi sur l’ordre des Architectes, l’ordre des Ingénieurs civils et l’ordre des Ingénieurs techniciens renvoyées à la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces poudrières oubliées !

Retour progressif au "calme" à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Ce, après des jours de vive tension qui se sont soldés notamment par la mort d’au moins deux étudiants, des policiers blessés et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting