FAUTE DE CONGRES AU PALU
Présidentielle : les militants de l’Europe et des USA optent pour Muzito
lundi 16 juillet 2018

Les militants des représentations permanentes du Parti lumumbiste unifié (PALU) en Europe et en Amérique, se sont réunis le samedi 14 juillet dernier à Paris pour un état des lieux du parti en perspective des échéances électorales. Ils ont, à cet effet, reconnu, à travers leur déclaration, que les élections constituent des enjeux cruciaux pour la survie de leur parti, lourdement affaibli après les élections de 2011.

Cette diaspora du PALU constate avec regret le climat malsain de confusion, de mésentente et de division qui y règne alors que l’heure est à la mobilisation et à l’union afin de matérialiser le souhait exprimé dans les différents messages du patriarche Gizenga de concourir à tous les scrutins et exercer l’impérium de son vivant.
Ces militants du PALU à l’étranger ont déploré la présence de deux blocs au sein de leur parti, en l’occurrence, celui incarné par leurs représentants au Gouvernement qui ont signé la Charte du Front commun pour Congo (FCC) et celui de la base proclamé par le secrétaire général et soutenu par beaucoup de cadres, dont Adolphe Muzito.

MUZITO FAIT L’UNANIMITE
A cet effet, les militants des représentations permanentes du PALU en Europe et en Amérique, qui se considèrent comme gardiens du Temple, réaffirment leur volonté de défendre les intérêts de leur parti et les options en faveur des ambitions électorales à tous les niveaux.
Pour ce qui concerne les élections à venir, ces militants auraient souhaité la tenue d’un Congrès. En tant qu’organe suprême du parti, le Congrès aurait pour mission de désigner le candidat à l’élection présidentielle et d’actualiser le projet de société du PALU.
Faute de Congrès, ils proposent à Gizenga d’entériner leur choix porté sur Adolphe Muzito Fumutshi comme leur candidat à la magistrature suprême. Ils le considèrent comme porte-étendard du bloc fidèle à la ligne du parti. Aussi, pour eux, cet ancien Premier ministre, qui a dirigé l’Exécutif de 2008 à 2012, a remis le pays sur les rails de la reconstruction.
Cependant, en cas de plusieurs candidats du parti pour la présidentielle, ces militants du PALU proposent de procéder aux primaires, avant de rassurer qu’ils respecteront le choix du candidat président de la République, si le bureau entérine la personne choisie par la base en fonction des critères clairs et précis. La diaspora du Palu exhorte ses membres à rester vigilants et de ne jamais donner leur quitus à un candidat FCC, imposé par une quelconque instance du Parti.
Quant aux élections législatives et municipales, ces représentants du PALU en Europe et en Amérique affirment attendre des informations et instructions claires et précises de la direction politique de leur parti.
Ces structures extérieures du PALU concernent essentiellement l’Allemagne, le Benelux, la France, l’Irlande, la Suisse et les USA. Emma MUNTU

Des criminels à Kinshasa pour attaquer des personnalités politiques
mardi 23 octobre 2018

* A 2 mois de la date fatidique du 23 décembre, la CENI et les acteurs politiques appelés à créer les conditions d’un scrutin réellement apaisé. (...)
lire la suite
Le général Sylvano Kasongo relance l’opération de contrôle des véhicules
mardi 23 octobre 2018

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a lancé le dimanche 20 octobre dernier, la deuxième phase de (...)
lire la suite
Mende et Atundu ciblés hier par des assaillants toujours en cavale
mardi 23 octobre 2018

Plus de peur que de mal. Les porte-paroles du gouvernement et de la Majorité présidentielle ont été les cibles des assaillants qui ont pris d’assaut (...)
lire la suite
Le projet de loi de reddition des comptes 2017 envoyé à la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale
mardi 23 octobre 2018

* L’exécution du Budget 2017 s’est soldée par un excédent, signe de la rigueur budgétaire, souligne Henri Yav. Kinshasa, 22 octobre 2018 (ACP).- Le (...)
lire la suite
Antonio Guterres exprime son indignation
mardi 23 octobre 2018

Par un communiqué signé hier par Farhan Haq, son Porte-parole adjoint, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se dit indigné par (...)
lire la suite
Elections : Samy Badibanga pour un langage de vérité
lundi 22 octobre 2018

* Toutefois, à J-61, le leader de la plateforme "Les Progressistes", doute de l’organisation du scrutin à la date prévue. D’où, l’indispensable (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting