Comment tirer le rideau sur le mondial russe...
mardi 17 juillet 2018

Comment tirer le rideau sur le mondial russe sans… tirer un chapeau au pays organisateur. Si la sélection russe n’a pas remporté le précieux trophée, le pays de Poutine mérite un tout autre trophée. Celui de l’organisation. Impeccable.
La 21ème phase finale de la coupe du monde de football a été marquée de bout en bout du sceau de la quasi-perfection en terme d’organisation. Spécialistes, observateurs, habitués des compétitions sportives planétaires s’accordent sur un point. A savoir que le mondial russe a été un modèle de réussite.
L’accueil, le déplacement, l’ambiance dans les différents stades…tout était réglé comme du papier à musique. Pas de doute possible. La Russie a relevé le défi et a, au passage, confondu critiques et autres détracteurs.
Ils étaient, pourtant, nombreux à douter de la capacité de ce grand pays eurasiatique à organiser correctement la grand-messe du foot mondial. Des "analystes", des "commentateurs", des "soviétologues" devenus "russologues", des "kremlinologues" ont prédit notamment des difficultés au niveau des déplacements, de l’hébergement des délégations et surtout de fanatiques des équipes nationales présents sur le sol russe. D’autres ont prophétisé des scènes de violences voire de racisme dans et en dehors des stades. Rien de tel.
Dans ce vaste monde où des considérations géopolitiques s’invitent dans tous les domaines, certaines critiques contre la Russie sortaient du cadre purement sportif. Tout s’est passé comme si tous ceux que Vladimir Poutine dérange, l’attendaient au tournant de fausses notes ou même du fiasco de la coupe du monde. C’est plutôt le contraire au finish.
Ce mondial a vu le triomphe de la France. Pas seulement. Cette compétition planétaire a mis en lumière les atouts - y compris insoupçonnés- de la Russie.
Le pays de Vladimir Poutine aurait voulu battre en brèche tous les stéréotypes, les clichés, les idées reçues et même de la propagande antirusse qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Mission accomplie pour l’ex patrie des tsars et des soviets !
José NAWEJ

Le mérite de Fatshi
jeudi 16 août 2018

Grand oral hier signé Fatshi. Le tout premier pour le successeur du légendaire Tshisekedi devant des cols blancs. D’ici et d’ailleurs. Au menu de (...)
lire la suite
Les preuves de souveraineté, version CENI
mercredi 15 août 2018

"Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour", disait le très discret poète français Pierre Reverdy. Une citation reprise à son compte bien (...)
lire la suite
L’oiseau rare côté Opposition
mardi 14 août 2018

D’un feuilleton à un autre. Celui estampillé "Dauphin" ayant connu son épilogue, voici une autre séquence digne d’intérêt aussi. Et non dénuée de (...)
lire la suite
L’oiseau rare côté Opposition
lundi 13 août 2018

D’un feuilleton à un autre. Celui estampillé " Dauphin " ayant connu son épilogue, voici une autre séquence digne d’intérêt aussi. Et non dénuée de (...)
lire la suite
Profitons du redoux !
vendredi 10 août 2018

Pour une classe politique difficilement soluble dans le consensus, le satisfecit ambiant en vaut la chandelle. Le respect par Joseph Kabila de la (...)
lire la suite
"La surprise du chef"
jeudi 9 août 2018

Hyper discret. Voire secret. Et donc insondable. Tout cela fait Joseph Kabila Kabange. Egal à lui-même, le Raïs vient d’administrer -pour la énième (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting