Le meilleur et… le pire des réseaux sociaux
jeudi 26 juillet 2018

Dans une actualité polarisée par Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et le lancement du dépôt des candidatures pour les législatives et la présidentielle, voilà qu’un sujet s’incruste. Comme par effraction. Au point de constituer matière à infraction.
Hier, sur les réseaux sociaux, WhatsApp en l’occurrence, une longue liste estampillé DGM a fait le buzz. Et pour cause…elle reprenait des personnalités congolaises-toutes loges confondues- comme détenant une deuxième nationalité. Donc, ayant cessé d’être congolais en vertu de la Constitution en vigueur.
Brûlot ? Tsunami ? Cela y ressemblait fortement. Jusqu’à ce que la Direction Générale de Migration (DGM) est sortie du bois. Ce, via un communiqué pour dire que le document en question est un faux. Ouf de soulagement. L’honneur et surtout la survie politique sont saufs pour toutes les personnalités reprises sur cette liste coupe-gorge. Mais, quelque part, le mal est fait. Encore un dégât signé " réseaux sociaux ". A n’en point douter. La révolution numérique constitue un tournant positif pour l’humanité. Avec en prime les incontournables réseaux sociaux. Le monde n’a jamais autant ressemblé au village planétaire dont parlait Mc Luhan que maintenant.
Telle une médaille avec son inséparable revers, les réseaux sociaux charrient, cependant, leur côté moins reluisant. Tout le monde peut émettre, poster n’importe quoi. Sans les vérifications d’usage. Seuls le canal et la simulation font foi.
C’est manifestement le cas pour cette liste portant le logo DGM. Cette mention suffisait pour faire croire à un document authentique. Ainsi, le temps de la mise au point de notre Centrale de migration, le brûlot a fait le tour du monde.
Tiens ? Cette liste a été balancée le jour même où commençait le dépôt des candidatures pour les législatives et la présidentielle. Ceci expliquerait-il cela ?
José NAWEJ

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting