LORS D’UNE CONFERENCE DE PRESSE A BATONS ROMPU
Papy Niango fixe l’opinion sur les dossiers Ibenge et jeux africains
mardi 7 août 2018

* Le ministre des sports affirme avoir ordonné d’évaluer l’entraîneur national avant de tabler sur sa reconduction.

Les dossiers de l’entraîneur principal des Léopards Florent Ibenge et des Jeux africains de la jeunesse d’Alger (JAJA) ont constitué les points forts de l’entretien entre le ministre des Sports et loisirs Papy Niango et la presse sportive kinoise, le week-end dernier à son cabinet au stade des Martyrs. Cet échange devait donc permettre à l’opinion sportive congolaise de se faire une idée de ce que pense le patron des Sports sur les grandes questions d’actualité de son secteur.

Parmi les préoccupations de la presse, il y avait celles relatives à l’avenir du sélectionneur national des Léopards football, Florent Ibenge Ikwange. Ce dernier qui, depuis un certain temps, se trouve au centre des débats sportifs congolais devait, selon la fédération, rempiler à son poste actuel. Mais avant, il faut une évaluation technique qu’exige pour sa part, le numéro un des sports.
" Dans les jours à venir, je serai en séance de travail avec le COMEX de la FECOFA concernant ce dossier. J’attends l’évaluation de notre staff technique car suivant mon instruction, le secrétaire général aux Sports avait écrit à la FECOFA depuis novembre. Dommage que tout ce que j’ai reçu d’eux était un compte rendu d’une réunion et non une évaluation. Sachez donc que je demeure aussi en attente de l’appréciation du sélectionneur principal, de son adjoint et de tous les autres membres du staff technique ", a fait savoir Papy Niango.
" Ce n’est pas un péché. Je l’exige. C’est au profit de nous tous de savoir ce qu’avait fait Ibenge par rapport à son contrat. Ce qu’il faudra améliorer dans l’avenir. Nous devons arriver à un esprit d’autocritique très poussé", a-t-il poursuivi.

NIANGO SE BAT POUR LA CAUSE IBENGE

L’autre sujet qui n’a pas été oublié est celui se rapportant au paiement de Florent Ibenge. Selon le ministre, il est parmi les rares à batailler pour que le sélectionneur des Léopards reçoive son dû. " Le sélectionneur est payé trimestriellement. J’ai pris l’engagement de suivre personnellement son dossier pour qu’il soit rémunéré pour les mois de novembre, décembre et janvier en sachant que ce contrat expirait au mois de février. De même que pour février, mars, avril et mai. J’avais intégré dans mon engagement la prise en charge de ce staff technique pour jouer le match amical au Nigeria", a expliqué le ministre des Sports et loisirs.
Par ailleurs, le ministre des sports a démenti l’info selon laquelle il serait entré en contact avec certains candidats entraîneurs entre autres Claude Makelele, Dinzey et Nsengi Biembi pour remplacer le coach androïde. " Je ne connais pas Makelele personnellement. Je n’ai pas non plus son numéro de téléphone et on ne s’est jamais croisé physiquement. Mais avec Biembe, nous nous sommes rencontrés une seule fois en France. Et celui même qui est venu me chercher pour me faire part de son expérience en tant qu’entraîneur ", s’est justifié Me Papy Niango.

L’INTÉRÊT DU SPORT EST ABSENT DANS LES CŒURS DE NOS DIRIGEANTS

L’autre sujet de brûlante actualité sportive congolaise évoqué lors de cette conférence de presse, était la participation de la RDC aux derniers Jeux africains de la jeunesse (JAJA), organisés du 18 au 28 juillet dernier à Alger.
Le ministre des sports a, toutefois, reconnu que les 12 médailles glanées à ces olympiades, dont deux en or, ont été remportées sur fond de désordre dans la préparation. Ce Capharnaûm a été bien visible avec des disqualifications en séries comme celle des cadets football et de arrivées tardives de certains athlètes au lieu de la compétition.
A en croire Papy Niango, la base de tout est, bien sûr, la démarche entreprise par le secrétaire général du Comité olympique congolais (COC), Herman Mbonyo.
En violation des règles, ce dernier aurait cru bien faire en s’adressant directement aux autorités publiques sans consulter ni son président, Amos Mbayo ni ses adjoints pourtant présents à Kinshasa. " Le SG d’une fédération ne peut jamais écrire une lettre au ministre. C’est ça le principe de gestion. Il n’a pas cette qualité de saisir l’autorité ministérielle. Sinon c’est de l’escroquerie, du vol. Même le président de la fédération ne peut pas saisir l’État de sa propre signature. C’est de l’anarchie. Le SG n’écrit que dans le corps, communiqué etc… Si on ne connait pas les règles, on ne dirige pas ", a-t-il indiqué.
Et de poursuivre : " J’ai rêvé offrir au mouvement sportif congolais la meilleure de prestation à ces Jeux africains de la jeunesse. Dommage que, l’intérêt du sport soit absent dans les cœurs de nos dirigeants. Imaginez que le budget de ces JAJ était de 2.000.300 $. De quoi faciliter également la détection des talents leur préparation ainsi que leur participation. Mais au vu de ce désordre et les intérêts personnels des uns et des autres mis en avant, le décaissement n’a pas été fait finalement. A qui la faute ? ", s’est-il interrogé, avant d’appeler à également la presse à l’accompagner dans cette traque des ennemis du sport. Bahati KASINDI

Un trio arbitral seychellois pour officier le match V.Club- Al Masry ce mercredi à 17h00
mardi 23 octobre 2018

Le trio arbitral seychellois, dirigé par Bernard Camille va officier la demi- finale retour de la 15ème Coupe de la Confédération de ce mercredi 24 (...)
lire la suite
Volleyball/ : Canon de Ndjili en demi-finales de la zone 4
mardi 23 octobre 2018

Fortune diverse pour les clubs RD-congolaise de volley-ball, engagés en 5ème édition du Championnat d’Afrique des Clubs champions (CACC) de la zone 4 (...)
lire la suite
Bianco Kibuila : « J’encourage les Congolais à pratiquer le squash, un sport très bénéfique pour la santé »
mardi 23 octobre 2018

Médaillé d’argent en Afrique du Sud, champion national de squash en huit éditions d’affilée, Bianco Kibuila n’a pas d’égal dans cette discipline en (...)
lire la suite
Dcmp désillusionné par Mazembe (0-3), Renaissance ouvre enfin son compteur but après 6 journées
lundi 22 octobre 2018

Le Tout- Puissant Mazembe de Lubumbashi a atomisé le Daring Club Motema Pembe de Kinshasa, hier dimanche 21octobre, au stade des Martyrs de la (...)
lire la suite
Mukuna et Nsingi fument le calumet de la paix
vendredi 19 octobre 2018

* A la suite de cette paix de braves, la crise au sein du FC Renaissance trouve, désormais, une issue. Le président de la Fédération congolaise de (...)
lire la suite
24ème Linafoot : Après sa défaite 0-1 contre Dcmp, le calvaire continue pour le FC Renaissance
jeudi 18 octobre 2018

Le Football Club Renaissance n’arrive toujours pas à décoller en cette 24ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot). Les oranges de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting