ROUTE DE PETROCONGO
Des conducteurs de taxis-motos crient à la tracasserie
mercredi 8 août 2018

Des conducteurs de taxis motos, desservant la grande avenue Mobutu, communément appelée Route abattoir, reliant le bld Lumumba au quartier Petro-Congo de la commune de Masina, ont observé une grève lundi 6 août dans la matinée. Ils dénoncent ainsi ce qu’ils qualifient d’ "abus du pouvoir" dont ils seraient victimes de la part des agents de l’ordre commis à l’entrée de cette artère.

Ces motards crient à la tracasserie policière et n’en peuvent donc plus. D’où, la grève de quelques heures observée le lundi dernier pour manifester leur mécontentement. Tout a commencé par une réunion de sensibilisation organisée dans la matinée. Plusieurs options ont été retenues au cours de cette rencontre dont grève de lundi, avant d’envisager une correspondance d’information à adresser aux autorités urbaines compétentes.
" Nous avons organisé cette réunion pour dénoncer la tracasserie policière qui sévit actuellement sur la route de Petro Congo. Nous avons décidé d’observer une grève avec service minimum. Nous comptons ainsi saisir les autorités municipales, ainsi que le commandant district PNC de la Tshangu pour leur exprimer nos inquiétudes ", a lâché le président des motards de la route de Petro Congo.
" Nous souffrons comme si nous étions des étrangers. Des agents de la police de circulation routière nous arrêtent arbitrairement, quand bien même on leur brandirait tous les documents de bord. Une fois que nous sommes conduits dans leurs locaux, ils nous exigent des montants allant parfois au-delà de 10.000 Fc, en guise d’amende de transactionnelle, pour libérer la moto injustement saisie. C’est ainsi que nous envisageons d’arracher notre liberté au moyen pa la force", confie un motard, la trentaine révolue.
Le débrayage des " Wewas " sur cette route, l’unique qui mène au quartier populeux de Pétro Congo, avait quelque peu paralysé la circulation des populations en cette matinée de lundi 6 aout. " Contrairement à nos véhicules mal entretenus, la moto nous permet de nous déplacer beaucoup plus rapidement. Les autorités sont donc invitées à prendre des mesures qui s’imposent afin d’éviter d’éventuels affrontements entre policiers et motards", a conseillé un observateur averti.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

L’Union européenne mobilise plus de 8 millions de dollars pour la lutte contre Ebola
mardi 23 octobre 2018

L’Union Européenne est déterminée à intensifier la lutte contre la fièvre hémorragique d’Ebola en République démocratique du Congo. C’est dans cette (...)
lire la suite
Des émissions pour enfants, une source sûre de revenus pour la télévision chinoise Hunan TV
mardi 23 octobre 2018

La production des émissions pour enfants est un secteur non négligeable dans la télévision chinoise. En témoigne, Hunan TV, une chaîne provinciale (...)
lire la suite
Le lac Baofeng, un autre site magnifique exploré par des journalistes de la RDC
lundi 22 octobre 2018

Des journalistes congolais ont humé l’air frais du lac pittoresque Baofeng, appartenant à la vaste aire picturale de Wulingyuan, une zone classée (...)
lire la suite
Des journalistes congolais découvrent le mont Tianmen
lundi 22 octobre 2018

La délégation des journalistes congolais en formation en Chine, a exploré le samedi 20 octobre dernier, la beauté incommensurable des montagnes (...)
lire la suite
Les journalistes engagés dans la politique sommés de quitter les médias
lundi 22 octobre 2018

A l’approche des élections du 23 décembre prochain, les journalistes congolais sont de plus en plus nombreux à afficher leurs ambitions politiques. (...)
lire la suite
Près de la moitié de la population mondiale vit avec moins de 5,5 dollars par jour
vendredi 19 octobre 2018

* Si l’extrême pauvreté a reculé, des milliards de pauvres peinent encore à satisfaire leurs besoins élémentaires. WASHINGTON, le 17 octobre 2018 - (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting