Ramazani Shadary : Les raisons du choix ultime du Raïs
jeudi 9 août 2018

C’est Emmanuel Ramazani Shadary, l’homme sur qui repose la confiance du Raïs. Mais alors, pourquoi lui et pas les autres prétendants au fauteuil présidentiel ? Plusieurs raisons justifient le choix du Chef de l’Etat. D’abord, Emmanuel Ramazani Shadary n’est pas un homme novus. Il est l’homme du sérail. Il aura tout été. Vice-Gouverneur, Gouverneur de la province du Maniema pendant la rébellion RCD, Emmanuel Ramazani Shadary a donc commencé avec feu M’Zee Laurent-Désiré Kabila. Pas tout.

Député élu et réélu du Maniema, il a aussi été choisi par ses pairs, comme Président du groupe parlementaire PPRD. Dans une Assemblée nationale réputée haut lieu de stratégies politiques, ce n’est pas n’importe qui qu’on peut désigner à ce poste. Car, il y allait des intérêts de la Majorité présidentielle à l’hémicycle.
Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary l’a aussi été. En cette qualité, on lui reconnait volontiers, le rôle ô combien important, qu’il a joué dans le bourbier Kasaïen. Précisément dans l’affaire "Kamwina Nsapu ". Si la paix est revenue dans cette partie du territoire national, c’est notamment grâce à l’arbitrage d’Emmanuel Shadary qui a joué au sapeur-pompier.
Par ailleurs, on l’a encore vu multiplier des itinérances administratives à travers tout le pays. Spécialiste de règlement des conflits interethniques par voie du dialogue, Emmanuel Ramazani Shadary, alors vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur et de la Sécurité, avait aussi réussi à éteindre le feu qui brûlait naguère entre les peuples autochtones Pygmées et leurs frères bantous dans la nouvelle province du Tanganyika. Depuis, les deux peuples ont enterré la hache de guerre, au profit d’un retour de la paix.

HOMME DE CONFIANCE DU CHEF
Chevronné de la Territoriale, Emmanuel Ramazani Shadary a la maîtrise de l’immense territoire congolais. Il aura marqué son passage à la vice-primature, par un seau-de- Salomon. Tout s’est passé comme si le Raïs le préparait déjà pour le remplacer à la Magistrature suprême.
De mémoire d’homme, Emmanuel Ramazani Shadary est le tout premier Responsable du Parti peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), qui a reçu du Raïs, l’autorisation de sillonner tout le pays. Ses nombreuses tournées en provinces lui ont donc permis de connaître physiquement la RDC. Et, quand il est stratégiquement relevé de ses fonctions de vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur et de la Sécurité, c’est encore le même Emmanuel Ramazani Shadary que le Président Joseph Kabila avait choisi, voici quelques mois, pour diriger le PPRD. Il en assume la fonction de Secrétaire permanent.
D’aucuns avaient cru que l’actuel Chef du Gouvernement du parti présidentiel s’arrêterait là. Voilà que c’est encore lui qui est désigné pour représenter au scrutin du 23 décembre, la méga plateforme électorale estampillée FCC. Preuve qu’il est l’homme de confiance du Raïs.
Ressortissant de la province du Maniema, Emmanuel Ramazani Shadary est fils de l’espace swahilophone. Polyglotte, il parle aussi couramment le lingala, moyennement le tshiluba et l’anglais. Ce qui lui vaut un atout politique supplémentaire.

BREF APERCU BIOGRAPHIQUE
Né le 29 novembre 1960, Ramazani Shadary est Député national, ancien Vice-Gouverneur et Gouverneur de la Province de Maniema, Président du groupe parlementaire PPRD et coordonnateur de la Majorité Présidentielle (MP) à l’Assemblée nationale. Il est licencié en sciences politiques et administratives de l’Université de Lubumbashi et détenteur d’un diplôme d’études approfondies dans le même domaine à l’Université de Kinshasa. Il a été assistant à l’ISDR et à l’ISC Kindu de 1992 à 1994, puis Directeur général et cofondateur de l’ISTCA-Secteur privé à Kalemie.
En 1995, il est élu Secrétaire général de la Société civile du Maniema et en 1997, Vice-Gouverneur du Maniema sous la présidence de M’zee Laurent-Désiré Kabila. En 1998, il est nommé Gouverneur de la même province par le même M’zee Kabila. Il sera reconduit aux mêmes fonctions en 2001 par l’actuel président de la République, Joseph Kabila.
En 2002, Ramazani Shadary participe à la fondation du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti au sein duquel il va exercer en 2005 la fonction de Secrétaire national chargé du processus électoral et de président de la Commission de discipline. Et au terme d’une restructuration du parti intervenu en 2018, il est nommé Secrétaire permanent, fonctions qu’il occupe jusqu’à sa désignation comme candidat Président de la République.

Bemba fait appel contre le jugement de première instance
vendredi 21 septembre 2018

* Voici pourquoi le chef du MLC ne peut pas être acquitté pour subornation des témoins ! C’est depuis mercredi dernier que Jean-Pierre Bemba Gombo, (...)
lire la suite
Elikya Mbokolo : " Je ne crois pas à la légitimité naturelle des fils à papa pour briguer le mandat électif au sommet de notre Etat "
vendredi 21 septembre 2018

* « Mon engagement politique ne doit pas être réduit à de basses considérations financières. C’est une insulte inadmissible », martèle ce professeur de (...)
lire la suite
Conférence sur les "atouts et faiblesses" de Kasa-Vubu, Mobutu, Kabila père et fils
vendredi 21 septembre 2018

La commission des intellectuels et cadres dirigeants catholiques de la paroisse saint Augustin de Lemba organise ce dimanche 23 septembre dans (...)
lire la suite
Jean-Pierre Bemba s’adresse à sa base ce samedi
vendredi 21 septembre 2018

Quelques jours après sa condamnation par la CPI dans l’affaire subornation de témoins, le leader du MLC va s’adresser à sa base. L’événement aura lieu (...)
lire la suite
L’Opposition a commémoré hier les victimes des 19 et 20 septembre 2016
jeudi 20 septembre 2018

Une messe d’action de grâce a été dite hier mercredi 19 septembre en la Cathédrale Notre Dame de Lingwala en mémoire des victimes des 19 et 20 (...)
lire la suite
Intérieur : le VPM Henri Mova reçoit le bâtiment construit par SESCO
jeudi 20 septembre 2018

*« L’inauguration de cet immeuble abritant le Secrétariat général du ministère est la preuve que l’Etat congolais est toujours debout et autonome », (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting