Profitons du redoux !
vendredi 10 août 2018

Pour une classe politique difficilement soluble dans le consensus, le satisfecit ambiant en vaut la chandelle. Le respect par Joseph Kabila de la limitation constitutionnelle du nombre de mandats est quasi-unanimement salué. Ici comme ailleurs. Mieux, il est jusqu’aux anti-kabilistes…primaires à trouver matière à satisfaction dans le geste du Raïs.
A l’international, gênés aux entournures, même les professionnels du Congo bashing peinent à trouver à y redire. Pour une fois, la RDC est perçue différemment. Elle qui est presqu’invariablement regardée avec des lunettes au mieux teintées de pessimisme et au pire de catastrophisme millénariste. Si cela n’est pas une éclaircie dans la grisaille, ça y ressemble fortement.
Comment ne pas s’en féliciter. Comment ne pas prolonger, à l’interne, ce redoux. Et ce, en suggérant au chef de l’Etat de donner d’autres signaux positifs. Il en sortirait ragaillardi.
Pour le coup, le Président Kabila prouve par l’absurde à ses détracteurs qu’il est encore le maître du jeu politique. Faute de n’en être plus l’Alpha et l’Oméga.
Même si -il est vrai-la décrispation, gage de la tenue d’élections apaisées, ne dépend pas du seul Raïs. C’est à deux que l’on danse le Tango. Chaque partie prenante devrait donc faire sa part.
Le Gouvernement, les institutions d’appui à la démocratie avec en prime la CENI, la classe politique dans toute sa diversité, la Société civile ou ce qui en tient lieu et la communauté internationale. Il y a autant nécessité qu’urgence. Aucun Congolais -pour peu qu’il soit conscient des enjeux planétaires au centre desquels se trouve la RDC- n’a intérêt à voir le pays sombrer. José NAWEJ

Au nom de la base
vendredi 16 novembre 2018

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" (...)
lire la suite
Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts (...)
lire la suite
De l’Union sacrée de l’Opposition à … Lamuka
mercredi 14 novembre 2018

Genève aura à jamais un goût d’oxymore pour les opposants rd congolais. D’une ville -espoir, réceptacle d’entente, de réconciliation, le siège -second (...)
lire la suite
L’infidélité à sa signature contre la fidélité à sa base
mardi 13 novembre 2018

Entre sa signature et la soumission à sa base ? Qu’est ce qui prévaut ? Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de trancher en faveur du (...)
lire la suite
Une machine à diviser nous est- elle née ?
lundi 12 novembre 2018

Elle est vraiment blanche la fumée qui s’est échappée de Genève hier ? Oui. Mais pas pour tout le monde .Dans ce " tout le monde ", il y a surtout (...)
lire la suite
A chaque loge son candidat commun
vendredi 9 novembre 2018

Si le froid genevois porte chance aux "7 patrons", l’opposition aura enfin son candidat commun à la présidentielle du mois prochain. FATSHI, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une dose de contrepouvoir pour Trump

L’Amérique post-élections de mi- mandat est généralement celle qui correspond le mieux à la nature même du régime politique américain. Un pays où le système de pouvoir et de contre-pouvoir s’érige en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting