TOUT EN ENCOURAGEANT LE CHEF DE L’ETAT
Le M23 appelle à la levée des obstacles au processus électoral
mardi 14 août 2018

{{Le Mouvement du 23 mars (M23) refait surface en signant une déclaration hier lundi 13 août en rapport avec le processus électoral en cours.}} Par la signature de son président Bertrand Bisimwa, cet ancien mouvement rebelle a commencé par préciser qu’il se trouve physiquement présent sur le territoire national congolais depuis le 14 janvier 2017. Et de reconnaître à ce propos : « Il ne s’agissait pas d’aller y faire la guerre plutôt pour apporter son soutien au processus électoral, seule voie susceptible d’octroyer à notre pays et à notre peuple des dirigeants légitimes et dignes, capables de faire face, efficacement, aux causes profondes des conflits qui déchirent notre pays ». C’est en soutien au processus électoral en cours que le M23 s’est abstenu de toute provocation, avant d’ajouter que cette attitude d’abstention ne sera maintenue que, si et seulement si, le processus électoral actuel se révèle plus inclusif, transparent et libre de manière à garantir toute la confiance des électeurs. De ce fait, ce mouvement entend reprendre le dialogue avec seuls les dirigeants tributaires d’une véritable légitimité à l’issue des élections jugées réllement crédibles pour la mise en œuvre de différents accords de paix librement signés avec la République démocratique du Congo. Tout en encourageant le Chef de l’Etat pour l’acte posé en désignant le candidat pour la prochaine présidentielle devant représenter sa famille politique, le M23 demande de lever tous les obstacles à la tenue d’un scrutin libre, transparent, crédible et apaisé. En l'occurrence : la mise en application des mesures de décrispation politique conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre, la mise à l'écart de la machine à voter et la clarification des cas litigieux de 6 millions d’individus irrégulièrement inscrits sur le fichier électoral, susceptibles de décrédibiliser le résultat du scrutin et de conduire à des contestations. {{ Emma MUNTU }}
Quatre mémos des médecins déposés à la Présidence
vendredi 15 février 2019

Les médecins de la RDC menacent d'aller en grève. Ils réclament le paiement des salaires et primes de risque. Mais avant d'arriver à cette ultime (...)
lire la suite
Voici le programme de la visite du pape François au Maroc
lundi 11 février 2019

Le pape François se rendra au Maroc les 30 et 31 mars. Le programme de la visite du Souverain pontife vient d'être dévoilé par le site Vatican News. (...)
lire la suite
Le corps sans vie d’un prof de l’Ista/Kinshasa dans une rue à Goma
lundi 11 février 2019

Un professeur de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA/Kinshasa) a été retrouvé mort et son corps traîné dans la rue hier dimanche 10 (...)
lire la suite
En sapeur-pompier, Lumeya plaide pour une cohabitation pacifique entre Lamuka, CACH et FCC
lundi 11 février 2019

Notable du Grand Bandundu, Lumeya Dhu Maleghi dénonce le tribalisme qui mine dangereusement les relations entre les populations du Grand Bandundu (...)
lire la suite
Près de 60.000 enfants recrutés dans les groupes armés depuis 2006 en RDC
jeudi 7 février 2019

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) organise depuis hier mercredi 6 février, un atelier sur la situation des (...)
lire la suite
La Cour militaire de Lubumbashi s’enquiert de la version des faits des prévenus
vendredi 1er février 2019

{{La Cour militaire de Lubumbashi est à sa deuxième audience dans l’affaire en flagrance opposant le ministère public aux six éléments de la Police (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting