ENVIRONNEMENT
Des immondices utilisées dans la lutte contre les érosions à Kindele
mercredi 15 août 2018

Des véhicules à bennes basculantes, de la Division urbaine de l’Office des voiries et drainage (OVD) chargés de ramassage des immondices se succèdent sur le site érosif de Makaya sur la route de Kimwenza pour y déverser les immondices collectées à travers la ville dans cette érosion.Cette opération est exécutée dans le cadre de la lutte anti-érosive au quartier Kindele, dans la commune de Mont-Ngafula.

Après quelques jours des travaux, relatent les responsables de l’OVD, "l’expérience semble être déjà concluante dans la mesure où la première érosion, située à l’arrêt Kasaï, est quasiment endiguée. Les piétons, les motocyclistes et les petits engins motorisés y circulent sans problème ". Dubitatifs au début des travaux, certains habitants de ce coin de la capitale finissent par comprendre le bien-fondé de cette initiative vu le résultat jusque-là réalisé.
Face à ce succès, la population de Kindele souhaitent voir se concrétiser l’intervention de l’autorité urbaine dans la finalisation de cette opération. Le comité des notables et les responsables de l’OVD s’étaient convenus avec l’autorité urbaine qu’elle se chargerait de mettre une bonne couche de terre jaune sur ces déchets ménagers, après leur compactage. Mais cette dernière étape tarde à se concrétiser.

EXPERIENCE ANALOGUE A N’SELE

L’autorité urbaine, qui attend lutter contre les érosions à Kinshasa, a également amorcée une expérience analogue dans la cité touristique de Kinkole située dans la commune de la N’Sele. Dans cette périphérie de Kinshasa les immondices et autres déchets ménagers sont utilisés pour combattre les têtes d’érosion qui menacent dangereusement le bâtiment administratif de la commune ainsi que celui abritant les services judiciaires.
La nouvelle politique adoptée par l’Hôtel de ville à combattre les érosions grâce aux immondices participe tant soit peu à l’assainissement de Kinshasa. Depuis un certain temps des immondices trainent longtemps dans les décharges publiques aménagées jadis par le Projet d’Appui à la Réhabilitation et l’Assainissement Urbain (PARAU) et aujourd’hui gérées par l’Hôtel de Ville de Kinshasa. Depuis le désengagement de l’Union Européenne qui finançait ce projet dans quelques communes de la capitale RD Congolaise, les décharges publiques débordent car le rythme d’évacuation est inférieur à celui du dépôt. "Après le désengagement de l’Union Européenne, l’évacuation des immondices ne se fait plus correctement, sur 60 à 80 tonnes on pouvait évacuer 50 à 70 tonnes par jour, mais maintenant on n’évacue que 10 à 20 tonnes après deux semaines ou 1 mois", indique un travailleur à la décharge publique. Les ordures ménagères et autres déchets s’accumulent et trainent plus longtemps dans les décharges publiques.
La Régie d’assainissement et des travaux de Kinshasa (RATK), structure mise en place par l’Hôtel de ville, éprouve des difficultés pour fournir du carburant aux véhicules laissés par l’Union Européenne afin d’évacuer les immondices. D’où des nombreuses plaintes formulées par les Kinois ça et là. Rachidi MABANDU

Des femmes des Grands Lacs planifient des actions concrètes pour la restauration de la paix
vendredi 16 novembre 2018

Le Fonds pour les Femmes Congolaises (FFC) en partenariat avec Global Fund for woman organise du 15 au 16 novembre la réunion régionale de la (...)
lire la suite
Les participants plaident pour la poursuite du projet ARTECAO
mercredi 14 novembre 2018

L’Ecole Nationale de Police d’Abidjan (ENP), en Côte d’Ivoire, a accueilli, les 6 et 7 novembre derniers, un séminaire des décideurs sur le (...)
lire la suite
Michel Kirumba réhabilité au poste de Directeur général
mardi 13 novembre 2018

Suspendu depuis trois mois, Michel Kirumba Kimuha vient d’être réhabilité au poste de Directeur général de Transco. La cérémonie de remise et reprise a (...)
lire la suite
"Les survivants d’Ebola seront désormais suivis"
mardi 13 novembre 2018

Il ne suffira plus d’être déclaré "guéri" de la fièvre hémorragique d’Ebola pour échapper à la vigilance du personnel médical. Désormais, tous les (...)
lire la suite
Le ministre de l’ESU attribue le calme dans son secteur à l’instauration du dialogue avec les étudiants
lundi 12 novembre 2018

Mbuji-Mayi, 11 nov. 2018 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Steve MbikayiMabuluki en séjour dans la ville de (...)
lire la suite
La défense dénonce l’absence de preuves d’imputabilité de leurs clients
lundi 12 novembre 2018

L’étape de la plaidoirie au procès des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu, branche de Kinshasa, touche progressivement à sa fin. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting