Elections : juste un peu de concertations…
lundi 20 août 2018

Le processus électoral a atteint sa vitesse de croisière. On ne peut que s’en féliciter. Le pilote CENI vole haut et bien. Car, à l’allure où il conduit l’avion, l’atterrissage devrait se faire le jour convenu. Tel est, du reste, le souhait des Congolais. Pas seulement.
Un bémol tout de même. Pour maximiser d’un atterrissage sinon en douceur, à tout le moins réussi, un minimum de concertations avec toutes les parties prenantes ne serait pas superfétatoire. Bien au contraire.
Car, si en apparence les zones de turbulences paraissent marginales, en réalité elles s’amoncellent à l’horizon. Et risquent d’empêcher l’appareil de bien se poser sur la piste .Ou alors d’empêcher les passagers de descendre de l’avion. Cette métaphore aérienne renvoie tout simplement aux divergences par rapport au processus électoral en cours.
Certes, dans le concert des procès intentés à la CENI ou encore des réserves émises, il y a manifestement la part des postures politiciennes. Surtout de la part de ceux des acteurs politiques qui criaient élections matin, midi et soir par simple tactique. C’est-à-dire sans véritablement ni croire, ni souhaiter la tenue d’élections dans le délai.
Dans beaucoup de loges politiques, on caressait secrètement l’idée d’une énième table-ronde avec à la clé un non moins énième partage du pouvoir. Et ce, selon un rituel bien connu des Congolais.
Maintenant que la perspective des scrutins à la fin de l’année se précise, ces opérateurs politiques sont comme pris au dépourvu. C’est peu de le dire.
Il n’en demeure pas moins que certaines questions requièrent au minimum quelques ajustements ou réglages de manière à rassurer tout le monde. La très modérée Eglise du Christ au Congo (ECC) ne dit pas autre chose. Les Ecritures ne nous renseignent-elles pas que mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ?
José NAWEJ

Au nom de la base
vendredi 16 novembre 2018

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" (...)
lire la suite
Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts (...)
lire la suite
De l’Union sacrée de l’Opposition à … Lamuka
mercredi 14 novembre 2018

Genève aura à jamais un goût d’oxymore pour les opposants rd congolais. D’une ville -espoir, réceptacle d’entente, de réconciliation, le siège -second (...)
lire la suite
L’infidélité à sa signature contre la fidélité à sa base
mardi 13 novembre 2018

Entre sa signature et la soumission à sa base ? Qu’est ce qui prévaut ? Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de trancher en faveur du (...)
lire la suite
Une machine à diviser nous est- elle née ?
lundi 12 novembre 2018

Elle est vraiment blanche la fumée qui s’est échappée de Genève hier ? Oui. Mais pas pour tout le monde .Dans ce " tout le monde ", il y a surtout (...)
lire la suite
A chaque loge son candidat commun
vendredi 9 novembre 2018

Si le froid genevois porte chance aux "7 patrons", l’opposition aura enfin son candidat commun à la présidentielle du mois prochain. FATSHI, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une dose de contrepouvoir pour Trump

L’Amérique post-élections de mi- mandat est généralement celle qui correspond le mieux à la nature même du régime politique américain. Un pays où le système de pouvoir et de contre-pouvoir s’érige en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting