Au-delà d’un simple marronnier…
lundi 3 septembre 2018

Depuis une trentaine d’années, les rentrées scolaires se suivent et se ressemblent. Comme deux gouttes d’eau. Pour les journalistes, quoi de plus facile ! Il suffit d’actualiser la chronique de l’année précédente et l’article de presse est prêt.
Il n’y a donc pas meilleur marronnier que la chronique sur la rentrée des classes. Et ce, sous tous les angles.
Du point de vue des parents qui disent dans toutes les langues -avec raison- toutes leurs peines pour préparer et assurer la rentrée scolaire de leurs enfants. Fournitures scolaires, inscription ou… réinscription, minerval, contribution des parents etc. Le tout au taux du jour. La mer à boire pour la majorité de pères de familles rd congolaises confrontées déjà à la survie quotidienne.
Du côté des enseignants, mêmes revendications. Même menace de ne pas reprendre le chemin de l’école à la rentrée. Là aussi, au regard du salaire de l’enseignant, nos instituteurs ont mille fois raison de ne pas être particulièrement enthousiastes au seuil de chaque année scolaire. Même si cette période, là aussi c’est une constante, constitue "la haute saison" pour certains promoteurs d’écoles privées.
Alors, devrions-nous nous contenter de la mise à jour de la chronique sur la rentrée des classes ? Ce serait tentant dans un pays où les défis du tube digestif font de l’immédiateté l’unique horizon.
Et pourtant, nous assistons chaque jour année qui passe à la dégradation continue de la qualité de l’enseignement et donc mécaniquement à la baisse du niveau des élèves. Et forcément à celui des étudiants. Si rien n’est fait, le pays se verra dans l’obligation d’importer les cadres. Lorsque le réservoir de la dernière génération qui a eu la chance d’étudier normalement aura fini de fournir ses cerveaux.
Il est donc plus que temps que les pouvoirs publics refassent de l’enseignement la priorité des priorités. Non dans les discours, mais dans les actes.
Cela passe à la fois par une vraie requalification des conditions de vie et de travail de l’enseignant et par l’adaptation de l’enseignement aux réalités congolaises ainsi qu’aux impératifs de la compétitivité internationale. Chers candidats à la présidentielle, à vos offres politiques ! José NAWEJ

Le soutien super VIP de Shadary
lundi 10 décembre 2018

Maître des horloges, Joseph Kabila l’est encore. Du haut de ses quasi 18 ans d’exercice du pouvoir, le Raïs ne l’ignore pas. Le temps qu’il passe le (...)
lire la suite
Foule et électeurs
vendredi 7 décembre 2018

Des foules. Encore des foules. Toujours des foules. Et partout. Voilà résumées les success stories des trois principaux candidats à la (...)
lire la suite
Moi Président, je m’installerais à l’Est !
jeudi 6 décembre 2018

Une fois élu, le ticket Fatshivit entend prendre ses quartiers à Beni. Question d’en finir avec les forces négatives, principalement les ADF qui (...)
lire la suite
Ca n’arrive pas qu’en Afrique !
mercredi 5 décembre 2018

Des scènes de destructions méchantes sur fond des pillages à vaste échelle ! Des policiers qui chargent des manifestants et autres casseurs. Des (...)
lire la suite
Alliances dans tous les sens !
mardi 4 décembre 2018

Reniement, rapprochement tactique, mariage de raison, désistement par nécessité…Il y a un peu de tout cela dans le chassé-croisé qui s’observe sur (...)
lire la suite
Tous, cap sur l’Est
lundi 3 décembre 2018

Ça n’aura échappé à personne. Les principaux candidats à la présidentielle démarrent leur campane par l’Est. Emmanuel Shadary Ramazani a jeté son dévolu (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting