Un parfum de pré-campagne
lundi 10 septembre 2018

Il flotte comme un vent de pré-campagne électorale sur Kinshasa. Le week-end dernier, directement ou via des proches, nombre de prétendants au fauteuil présidentiel en mode " mettre ses troupes en ordre de bataille ".
Félix-Antoine Tshisekedi en personne a donné le go de l’opération " 1 dollar ". Le lancement de cette initiative valait bien un rassemblement. Tshisekedistes devant l’Eternel, les combattants de l’UDPS ont répondu présent.
Occasion pour FATSHI de s’adonner au service après- vente de son programme. Occasion aussi pour ce candidat validé de prêcher l’unité de l’opposition devant le peuple de l’UDPS. Et de promettre- en cas de victoire- l’implication des compagnons de lutte " exclus " dans la gestion du pouvoir post-23 décembre. Question de rassurer les partenaires invalidés par la Haute cour. Histoire surtout de donner des gages en prenant la base à témoin.
Ce même week-end, un autre candidat en l’occurrence Emmanuel Ramazani Shadary recevait la caution d’une centaine de professeurs . L’appel de ces cerveaux à soutenir le dauphin du Raïs Kabila en fait foi. Là aussi, ça sent la pré-campagne à mille lieues.
Enfin d’un siège discret sur le petit boulevard Limete industriel, le QG de Les Progressistes de Samy Badibanga se donne un visage. Au propre comme au figuré. Puisqu’un portrait géant du candidat Samy y a été placé.
Samedi dernier, cette permanence a reçu du monde venu écouter leur leader. Une espèce de séance d’explication des textes pour ceux qui vont annoncer " le changement pour tous " aux Kinoises et Kinois . Avant de propager la même " bonne nouvelle " dans le pays profond.
Plus de doute possible. La RDC est à la lisière de la pré-campagne électorale. Normal à moins de quatre mois des élections quasi-générales du 23 décembre.
Au Gouvernement de créer les conditions pour un bon déroulement des scrutins dans le délai. A la CENI de continuer à décliner son chronogramme. Aux compétiteurs politiques de présenter de vraies offres politiques. José NAWEJ

L’implacable logique institutionnelle
lundi 21 janvier 2019

La Cour constitutionnelle a tranché. C’est FATSHI. Arrêt sans appel. Opposable à tous. Par conséquent, plus de recours possible. La messe est dite. (...)
lire la suite
Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting