"Négociationnite", "transitionnite"
mercredi 12 septembre 2018

Pas la peine de chercher dans le dictionnaire. Même pas dans la toute dernière version. "Négociationnite" comme "transitionnite" n’existent guère. Ils ne sont même pas le pipeline de la très prestigieuse Académie française. Nécessité faisant loi, ces deux "mots" renvoient à deux maux zaïro-congolais. A savoir, les négociations à n’en point finir et leur corollaire la transition.
Contractée au seuil des années 90, cette double maladie a développé une résistance à tous les médicaments. On pensait que la molécule "élections" allait enfin guérir la classe politique de ce terrible mal, espoir déçu. Ca sent encore la rechute.
Des signes de "négociationnite" prennent de plus en plus place dans le landerneau politique rd congolais. Surtout dans l’opposition aile-Bruxelles. Celle qui se forme autour du noyau constitué d’opposants sevrés du pays ou de candidats à la présidentielle invalidés par la Haute cour.
Ce n’est pas tout. Parmi les agents causaux de ce double mal, il y en a généralement aussi qui sont d’essence extérieure. En particulier, ce virus qui s’invite dans l’organisme depuis la Table-Ronde de…Bruxelles. Depuis, on le retrouve parmi les causes de la "négociationnite" et de la "transionnite". Dans le risque de rechute que certains redoutent et que d’autres souhaitent, cet agent causal exogène est présent.
Comme l’une ne va jamais sans l’autre, la "negociationnite" qui se transforme en "transitionnite". Cette maladie combinée risque d’avoir raison des élections combinées, prévues en décembre prochain.
Que faire ? Conjurer ces deux maux ? Avec quels produits ? Le scrutin, à lui tout seul, suffira-t-il cette fois-ci à prémunir le pays de cette maladie qui semble aussi cyclique qu’incurable ? De vraies questions.
José NAWEJ

L’implacable logique institutionnelle
lundi 21 janvier 2019

La Cour constitutionnelle a tranché. C’est FATSHI. Arrêt sans appel. Opposable à tous. Par conséquent, plus de recours possible. La messe est dite. (...)
lire la suite
Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting