L’égoïsme et l’indifférence, deux grands fléaux au développement (2)
mercredi 12 septembre 2018

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA)

Parabole du bon Samaritain
« Luc 10.25 : Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l’éprouver : Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? 26 Jésus lui dit : Qu’est-il écrit dans la loi ? Qu’y lis-tu ? 27, Il répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même. »
Aimer Dieu de tout son cœur exige tout d’abord la connaissance des lois et commandements du Seigneur. La soumission à ses commandements vous permet de vivre en harmonie avec Lui. Ainsi, cela vous aide à aimer votre prochain, car vous chercherez toujours son bien-être.

LA MISSION DU SACRIFICATEUR ET DU LEVITE
Le sacrificateur est celui qui connaît parfaitement les préceptes selon Proverbes 28.9 « Celui qui détourne son oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination ». Il représente le peuple devant Dieu pour recevoir la bénédiction, ou plaider sa repentance.
Le lévite est une personne mise à part pour servir Dieu et la communauté. Dans 1 Chroniques 23, les différentes catégories sont bien énumérées :
1. ceux qui œuvrent dans les activités quotidiennes dans la société,
2. les magistrats :
- juridictionnels (des cours et tribunaux),
- administratifs : les chefs de quartier, de localité, les bourgmestres, les maires, les gouverneurs, les chefs coutumiers…
- politiques : par les Présidents de la République, les rois, les empereurs, les Premiers ministres, les ministres.
3. les fonctionnaires : ceux qui sont dans la fonction publique pour gérer.
4. les portiers : ceux qui assurent la sécurité des frontières (les douaniers, les officiers de migration, les services de contrôles, les militaires…)
5. les chantres pour louer et adorer le Seigneur.
Ces lévites devraient avoir de la compassion pour la population. C’est leur première mission.

L’ECHEC DES CHRETIENS
Dans la nouvelle Alliance, toute personne doit exercer et manifester de la bonté envers son prochain dans l’exercice de sa vocation. Le travail est un ministère, une activité faite avec joie, dans l’adoration sans convoitise, ni cupidité ou avidité… Malheureusement, cette attitude amène la désolation et la misère du peuple. Le chrétien n’est plus le modèle. Les églises, les communautés religieuses et les différentes associations ne véhiculent plus les valeurs d’intégrité, d’honnêteté, de sagesse. Les ambitions personnelles rendent aveugles et insensibles.
Les personnes agressées par les circonstances de la vie sont constamment sur nos chemins. Nous sommes soit des agresseurs soit des indifférents.
Les agriculteurs sont souvent victimes de leur propre cupidité. Ils utilisent les engrais chimiques et les pesticides pour accroitre leur rendement et revenu. Ils ignorent ou s’en foutent des conséquences néfastes de ses substances sur leurs agents et les consommateurs.
Des procès s’intensifient à travers le monde sur leurs dégâts dans l’environnement et la santé.
D’autre part les pouvoirs publics augmentent des pressions fiscales (les taxes et les impôts), la suppression de certains avantages sociaux, le coût des produits et services de première nécessité (carburant, eau, électricité…) ; les publicités mensongères sur les caractéristiques de certains produits envahissent les médias dans l’indifférence générale, pour manipuler 70% d’analphabètes et des crédules.
Toutes ces actions laissent sur notre route des personnes blessées sans secours et abandonnées dans l’indifférence générale.

LA SPOLIATION DES TERRES
Les paysans sont dépossédés de leurs terres à cause des taxes et impôts fonciers. En fait, dans les principes bibliques, l’impôt foncier est une forme d’escroquerie car aucune nation n’a créé la terre. La terre appartient à Dieu. Ainsi, prélevé l’impôt sur quelque chose qu’on n’a pas créé c’est du vol.
Si les nations adoptent le principe de malhonnêteté dans leurs critères de gouvernance, il n’est pas surprenant de constater la faillite généralisée des pays. Dieu aime l’intégrité, il hait la rapine et la tricherie.
La croissance exponentielle des volumes d’endettement à travers le monde, ne proviendrait pas de notre volonté délibérée de désobéir à Dieu ? De braver ses commandements ?

L’EGLISE DEMISSIONNAIRE
Dieu a confié à l’église 3 missions :
- Enseigner, donner l’information sur ses principes.
- Former, rendre les personnes capables par l’apprentissage et la répétition.
- Créer des activités : les écoles, les universités, les centres de santé, l’agriculture, les œuvres de bienfaisances…
Cette mission permet de préparer une communauté responsable et compatissante, avec des vertus et l’éthique. La science associée à la conscience permet la cohésion sociale. Malheureusement, le monde plébiscite les antivaleurs, l’indécence, l’immoralité, …
La crise internationale va s’intensifier. Plusieurs experts et scientifiques nous interpellent pour une gestion saine et sage de nos ressources.

LES RECETTES DE NOS GRANDS-MERES
L’amélioration de nos régimes alimentaires s’impose. La protection écologique devient irréversible. La pollution affecte notre environnement et détruit toute forme de vie. En effet, la production agricole étant affectée par tous les déchets chimiques de toute sorte nous amène la mort dans nos assiettes. La mauvaise alimentation provoque des maladies. C’est ainsi que le retour aux produits naturels est de plus en plus conseillé.
La pastèque devrait être consommée avec ses graines pour prévenir et soulager la prostate et certains cancers. La patate douce et ses feuilles ont plusieurs vertus. Le phyllanthus, le tamarin, l’ortie, la citronnelle, le sésame, les arachides, … indispensables dans notre alimentation sont également médicinales. Les recettes de nos grands-mères devraient de nouveau être d’actualité dans plusieurs régions du monde.

CONCLUSION
Le bon samaritain n’était pas indifférent à cette victime de la société. Dans ce monde ligaturé et interconnecté, les drames dans toutes les extrémités de la terre nous concernent tous et sommes tous responsables et victimes. Il est temps de chercher Dieu de tout notre cœur, de toutes nos pensées, de toutes nos forces ; et d’aimer notre prochain.

L’inflation hebdomadaire du 24 au 29 décembre 2018 située à 0,155% au niveau national
lundi 31 décembre 2018

L’inflation hebdomadaire s’est située à 0,155% au niveau national et 0,145% à Kinshasa, indique l’Institut national de la statistique (INS) dans un (...)
lire la suite
Elections : La RDC ferme ses frontières terrestres, lacustres et fluviales le 30 décembre
vendredi 28 décembre 2018

Un communiqué officiel du ministère de l’Intérieur et Sécurité, daté de jeudi 27 décembre, annonce la fermeture des frontières terrestres, lacustres et (...)
lire la suite
Gode Muamba fête Noël avec les enfants de l’orphelinat « Carlino »
vendredi 28 décembre 2018

Le président de la Fraternité Bana Mont-Amba (FRABAMA), Godé Muamba Mushi Mpaku, et sa famille ont fêté Noël avec les pensionnaires de l’orphelinat « (...)
lire la suite
La NSCC invite la CENI à avancer les vraies motivations de sa décision
vendredi 28 décembre 2018

La nouvelle société civile congolaise (NSCC) a donné sa lecture sur la situation politique actuelle en RDC. Au cours d’une conférence de presse tenue (...)
lire la suite
Kwilu : Balabala se déchaîne sur son adjoint autour des témoins du FCC à la CENI
jeudi 27 décembre 2018

*Pour certains observateurs, la démarche du coordonnateur provincial de la plateforme présidentielle frise la rébellion. Dans un élément sonore (...)
lire la suite
Kongo-Central : près de 50 morts dans un accident de circulation à Kisantu
mercredi 26 décembre 2018

Près de cinquante personnes sont mortes dans un accident de circulation qui s’est produit lundi 24 décembre dans la cité de Kisantu, au (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting