Parlement : le dernier acte
vendredi 14 septembre 2018

* Les élections se profilant à l’horizon, la session qui s’ouvre ce samedi 15 septembre, sera tout, sauf normale

Après près de deux mois de vacances parlementaires, députés nationaux et sénateurs congolais, reprennent le chemin du Palais du peuple ce samedi 15 septembre. Compte tenu du contexte politique essentiellement dominé par les préparatifs des élections générales officiellement prévues au mois de décembre prochain, cette session pourrait être la toute dernière de la législature en cours.

A 24 heures d’ouverture de ladite session, en tout cas on n’a pas constaté l’effervescence traditionnelle qui caractérise le Palais du peuple, à pareille circonstance. Bien au contraire. L’ambiance a plutôt été maussade. Preuve qu’aussi bien à l’Assemblée nationale qu’à la chambre haute du Parlement rd congolais, députés et sénateurs réfléchissent déjà sur leur avenir politique. Tous sont conscients que le glas de leur mandat actuel a quelque peu sonné.
Conformément au calendrier électoral qui prévoit la campagne à partir du mois de novembre prochain, la première session ordinaire du Parlement, réputée session budgétaire et qui ouvre ses portes dès ce samedi, sera donc tout, sauf une session normale. Cela, pour plusieurs raisons. Certains députés nationaux et sénateurs ayant postulé à différents niveaux des législatives (nationales et provinciales), se verront obligés d’aller en campagne. Pourtant, la fin constitutionnelle de la dite session est prévue pour le 15 décembre.
Du point de vue des matières à inscrire au calendrier, les deux chambres pourraient, à la limite, examiner certains arriérés législatifs de la dernière session. Déjà, certains parlementaires excluent l’hypothèse d’examiner le projet de loi de finances 2019 au cours de cette session. " Après les élections, toutes les instituions seront réputées démissionnaires en commençant par le Président de la république. Dans ces conditions, il serait malveillant de léguer à l’Exécutif national issu de la nouvelle Majorité parlementaire d’après le scrutin de décembre prochain, un projet de Budget qu’il n’a pas lui-même élaboré", déclare serein, un parlementaire élu de Mbandaka, mais qui, visiblement, a passé ses vacances à Kinshasa. Grevisse KABREL

Elections : l’UDPS parle d’une seule voix
mardi 23 octobre 2018

Augustin Kabuya d’abord le weekend, ensuite Jean-Marc Kabund hier lundi à l’émission "Le débat" sur Top Congo, soutiennent sans ambigüité, la logique (...)
lire la suite
Le FCC en meeting à Tata Raphaël le samedi 27 octobre
lundi 22 octobre 2018

*Rassuré par les « réponses techniques crédibles » de la CENI au sujet de la machine à voter et des électeurs sans empreintes digitales, Néhémie (...)
lire la suite
Controverse autour du contrôle parlementaire
vendredi 19 octobre 2018

*Face à cet exercice qui n’a rien produit tout au long de la législature, des voix s’élèvent pour appeler les députés à placer le curseur sur les (...)
lire la suite
Kinshasa s’interroge sur les motivations des autorités angolaises
jeudi 18 octobre 2018

Quarante-huit heures après le Conseil des ministres, dirigé par le président de la République, le Vice-premier ministre en charge des Affaires (...)
lire la suite
Expulsés d’Angola : Le gouvernement actionne le Fonds spécial d’assistance humanitaire
mercredi 17 octobre 2018

Le gouvernement va porter assistance aux ressortissants congolais expulsés sans façon d’Angola. La décision a été prise au cours de la dix-huitième (...)
lire la suite
Ramaphosa : les dessous de l’annulation de sa venue à Kinshasa
mardi 16 octobre 2018

On l’attendait hier lundi 15 octobre à Kinshasa, mais l’attente a été longue et vaine. Annoncé au XIème Sommet de la Grande Commission mixte République (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting