AVEC L’OUVERTURE CE MERCREDI DU FORUM ECONOMIQUE ET DES AFFAIRES
Un parfum d’Afrique sur Istanbul
mercredi 10 octobre 2018

{{Capitale économique de la Turquie, Istanbul accueille, ces mercredi 10 et jeudi 11 octobre, la deuxième Edition du Forum économique et des affaires Turquie-Afrique. Au menu de ces assises, apprend-t-on du Conseil turc des relations économiques extérieures (DEIK), évaluer les opportunités d'affaires et les possibilités des partenariats entre la Turquie et l'Afrique. Preuve que la Turquie et le Continent africain attachent un grand prix à ce forum, le Président Recep Tayyip Erdogan et certains de ses collègues africains sont annoncés à la cérémonie d'ouverture. }} Hôte du Forum, le numéro 1 turc sera à l'affiche ce mercredi avec, à ses côtés, le chef d'Etat rwandais, Paul Kagame, Président en exercice de l'Union africaine. Autre hôte de marque attendu, le président éthiopien. Dans la même veine, pour une rencontre organisée en coordination avec le ministre turc du Commerce et l'Union africaine, pas moins de 30 ministres africains sont attendus. Un millier d'hommes d'affaires, venus d'Afrique, sont également attendus. Côté turc, deux mille operateurs économiques prendront part au forum. L'occasion faisant le larron, le numéro 1 du DEIK a rappelé que les relations entre la Turquie et l'Afrique sont basées sur le principe gagnant-gagnant. De fait, assez timide jusqu'à la fin des années 90, la coopération turco-africaine a connu un tournant peu après le début de la première décennie du siècle en cours. L'artisan de ce coup d'accélérateur dans les relations économiques entre les deux parties est, sans conteste, le Président Erdogan. Ce regain de coopération se dessine, se met en place et s'amplifie sous son mandat d'abord comme Premier ministre et puis en tant que Président. Ainsi, sur cette période (2003-2018), les échanges commerciaux entre la Turquie et l'Afrique ont quadruplé, atteignant 20,6 milliards. Cette vision africaine du Rais Erdogan est sous-tendue par une présence diplomatique tous azimuts sur le Continent. A compter sur les doigts de la main, avant l'avènement du leader de l'AKP, le nombre de représentations diplomatiques turque en Afrique a très sensiblement augmenté. A quelques heures du go du Forum économique et des affaires Turquie-Afrique, à Istanbul, hommes d'affaires turcs et Africains misent sur l'expansion continue des échanges entre les deux parties.{{ Jose NAWEJ /Istanbul/Turquie Pas de ministre RDC à Istanbul!}} {{A 24h de l'ouverture du Forum économique et des affaires Turquie-Afrique, Il n'y avait toujours pas de trace d'un membre du Gouvernement Congolais à Istanbul. Alors que l'on pouvait croiser dans le hall de certains palaces stanbuliotes des ministres en charge notamment du Commerce extérieur de nombre de pays africains. }} Alors, le ministre rd Congolais viendra-t-il à la dernière minute? Mystère. Si le pays peut toujours être représenté par un officiel autre qu'un membre du Gouvernement ou par un membre du corps diplomatique accrédité à Ankara, il n'en demeure pas moins vrai que la présence d'une autorité gouvernementale est doublement rassurante. D'une part, elle témoigne du degré d'intérêt que le pays accorde au Forum. Ensuite et surtout, elle permet à Kinshasa de peser de vrai poids sur des assises d'où découlent souvent certains contrats ou marchés structurants. Dans le passé, on a vu à quel point certains voisins africains ont profité de l'absence de la RDC au niveau ministériel ou plus pour s'engouffrer dans la brèche. A leur seul et unique profit. Quelque part, c'est de bonne guerre. En tout cas, les opérateurs économiques rd Congolais, qui ont déjà pris leurs quartiers à l'Hôtel Hilton d'Istanbul, n'ont pas encore désespéré de voir un ministre de la République débarquer en Turquie. {{José NAWEJ/Istanbul/Turquie}}
Le Conseil des gouverneurs lance un fonds d’impact pour attirer des capitaux
lundi 18 février 2019

La 42ème session du Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole(FIDA) tenue, les 14 et 15 février 2019 à Rome, s'est (...)
lire la suite
Le rapport de la Revue conjointe du secteur agricole validé hier
mercredi 13 février 2019

La Revue conjointe du secteur agricole en République démocratique du Congo est enfin viable. Le rapport final de ce document, élaboré pour (...)
lire la suite
BCC : Déogratias Mutombo pour une fiscalité à même d’accroître le budget de l’Etat
mardi 12 février 2019

Le gouverneur de la Banque centrale du Congo a dressé le bilan de la situation économique et financière ainsi que de la stabilité financière de son (...)
lire la suite
La bancarisation couvre actuellement 88% d’agents et fonctionnaires de l’Etat
jeudi 7 février 2019

Plus de 88% d'agents et fonctionnaires de l'Etat sont bancarisés. Tel est le résultat de la bancarisation de la paie initiée par le Gouvernement. (...)
lire la suite
Le plan Kimbembe Mazunga pour remettre la SCTP sur les rails
jeudi 7 février 2019

L'ancien patron de la Société commerciale des transports et de ports (SCTP), Kimbembe Mazunga n'est pas homme à se donner en spectacle. Il ne parle (...)
lire la suite
Les agents de l’ex. Onatra exigent la suspension du DG Mukoko Samba
vendredi 1er février 2019

{{ {* Le personnel de cette entreprise publique se plaint d'accuser de 19 mois d'arriérés de salaires} }} {{Un mouvement spontané de grève a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting