Dernière minute :
SELON UNE ETUDE SCIENTIFIQUE
La plupart de médicaments prescrits contre le rhume en RDC nuisent à la santé à long terme
mercredi 10 octobre 2018

{{Une étude récente menée par l'Association des consommateurs des produits vivriers (ASCOVI) atteste que la pupart des medicaments prescrits en RDC contre le rhume sont inefficaces et nuisibles à la santé à long terme. }} Cette affirmation a été faite par le président de cette association Patrice Musoko, au cours d'une interview accordée à l'Agence congolaise de presse. D'après le président de ASCOVI, au total une cinquantaine de produits pharmaceutiques les plus souvent prescrits contre le rhume ont été passés au crible par les experts de son organisation. Après analyse minutieuse, il s'est avéré que ces produits sont inefficaces et suceptibles de provoquer plus tard des maladies cardiaques, rapporte-t-il. "Ces médicaments sont composés de pseudo éphédrine, dont les effets secondaires sont susceptibles de provoquer des accidents vasculaires cérébraux (AVC), l'hypertension artérielle et les infarctus du myocarde à l'avenir", affirme Patrick Musoko. Il invite ainsi les autorités du secteur à diligenter sans tarder une enquête rigoureuse, afin de repertoirier des produits nocifs pour la santé. Il faudrait donc non seulement pour les écarter du circuit commercial, mais aussi prendre des mesures correctives et disciplinaires à l'endroit des producteurs. "Un produit sur deux des 62 produits testés serait à proscrire. Si l'on tient vraiment compte de la santé de la population, le Gouvernement a intérêt à réglementer davantage le secteur pharmaceutique en RDC", a martelé Patrick Musoko. Le constat que vient de faire l'ASCOVI serait aussi valable pour les autres produits pharmaceutiques en circulation en RDC, a fait remarquer Jephte N., pharmacien de formation et l'un des repsonsables d'un service pharmaceutique au sein d'établissement hospitalier public de Kinshasa. " Il nous arrive souvent d'être scandalisés lorsque l'on parcoure les notices de certains pour s'enquérir de leurs principes actifs et leurs molécules de base. On se rend vite compte qu'il n'y a pas de lien avec l'objet que l'on prête à ces produits et les éléments à la base de sa composition ", a-t-il indiqué. Un autre problème qui affecte considérablement le secteur de la santé publique en RDC, c'est l'absence des pharmaciens qualifiés dans les hôpitaux et établissements pharmaceutiques, fait remarquer Jephte N.. " Il est courant actuellement de rencontrer à Kinshasa comme dans les autres villes du pays, des hôpitaux qui ne disposent pas de services de pharmacies. Conséquence: le plus souvent on prescrit aux patients des produits de nature à aggraver leurs maladies, voire à leur causer du tort dans l'avenir", s'est plaint un autre pharmacien interrogé. Le Gouvernement est donc appelé à réglementer davantage ce secteur. " Il faut forcément que les établissement de vente et de fabrication des médicaments soient gérés par des pharmaciens qualifiés. Il faudra aussi qu'un système de contrôle régulier soit mis en place afin de traquer ceux qui commercialisent des produits périmés", ont-ils proposé. {{Orly-Darel NGIAMBUKULU }}
RDC : Bientôt la tenue d’un Forum sur la vaccination contre la poliomyélite
vendredi 19 juillet 2019

Le ministre congolais de la Santé projette d'organiser bientôt un forum national sur la vaccination et l'éradication de la poliomyélite. Il (...)
lire la suite
Les Casques bleus vont consulter et distribuer des vivres aux malades des Cliniques universitaires
jeudi 18 juillet 2019

L'humanité célèbre, ce jeudi 18 juillet, la 9ème édition de la Journée internationale Nelson Mandela pour la Liberté, la Justice et la Démocratie. A (...)
lire la suite
*COMMUNIQUE*
jeudi 18 juillet 2019

C'est depuis le mardi 16 juillet 2016 que le ministère de l'enseignement primaire secondaire et professionnel a débuté, par Kinshasa, la publication (...)
lire la suite
Kinshasa : les frais de l’Etat au niveau de l’EPSP passe de 20.000 à 15.000 FC
mardi 16 juillet 2019

Les frais à payer pour l'année 2019 - 2020 à Kinshasa sont revus à la baisse. C'est du moins ce qu'atteste un arrêté portant fixation des frais au (...)
lire la suite
Un incendie maîtrisé hier à la Marsavco
mardi 16 juillet 2019

* Il n'y a pas eu pertes en vies humaines, hormis quelques dégâts matériels. Un incendie s'est produit à l'intérieur du complexe de Margarinerie, de (...)
lire la suite
Il se passe toujours quelque chose à l’IFASIC...
lundi 15 juillet 2019

Le Général Léon Richard Kasonga Tshibangu (Promo 7) a défendu son mémoire de DEA, ce samedi 13 juillet, à l'Ecole doctorale de l'IFASIC. Titre du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin…test ?

Enfin ! Semaine électorale au Sénat. A priori, pas de suspense. Arithmétiquement, les jeux étant déjà faits à l'avance. Le traditionnel " un homme, une voix" de la doxa démocratique est, en effet, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting